Tout savoir sur Vacheron Constantin : avis et plus belles montres

Ayant vu le jour en 1755, la marque Vacheron Constantin est souvent présentée comme la plus ancienne manufacture horlogère au monde. Aujourd’hui, ses montres font partie des plus compliquées, des plus réputées, des plus convoitées et des plus chères au monde ! Comment expliquer cet engouement ? On vous donne notre avis sur les montres Vacheron Constantin dans cet article.

L’histoire de la marque Vacheron Constantin

C’est en plein siècle des Lumières que la marque Vacheron Constantin voit le jour. Du moins, à cette époque, il n’est question que de Jean-Marc Vacheron, horloger indépendant de son état, et proche de philosophes aussi renommés que Voltaire ou Jean-Jacques Rousseau.

L’homme fonde donc sa société à Genève en 1755 et comme la production ne s’est jamais arrêtée depuis, cela suffit à faire de Vacheron Constantin la plus ancienne manufacture horlogère au monde. Très tôt, Jean-Marc Vacheron fait l’étalage de son savoir-faire, produisant ses premiers cadrans guillochés dès 1779. Ce pionnier voit son activité croître régulièrement et rapidement, et pas seulement en Suisse, puisque Jacques-Barthélémy Vacheron, le petit-fils du fondateur, se tourne vers les marchés italien et français à partir de 1810.

Première montre connue de Jean-Marc Vacheron en 1755
Première montre connue de Jean-Marc Vacheron en 1755

Pour soutenir ce développement, la famille Vacheron n’a d’autre choix que de se trouver un partenaire commercial. Ce sera chose faite en 1819, avec l’arrivée de François Constantin, dont la tâche consiste à parcourir le monde pour vendre l’image et les produits de l’entreprise. C’est aussi à cette date que l’on retrouve pour la première fois la trace de la devise officielle de la maison Vacheron & Constantin : « Faire mieux si possible, ce qui est toujours possible. »

Durant la seconde moitié du 19e siècle, la marque poursuit son essor, notamment en Amérique du Nord. François Constantin meurt en 1854, suivi par Jacques Barthélémy Vacheron en 1863, mais les héritiers perpétuent le savoir-faire de leurs aînés. L’année 1880 marque un changement d’importance… même s’il s’agit d’un « détail » : Vacheron Constantin utilise pour la première fois la Croix de Malte en tant que logo.

Le début du 20e siècle s’avère plus compliqué, la Première Guerre mondiale puis la Grande Dépression aux USA n’arrangeant rien. En 1938, l’entreprise Vacheron Constantin est ainsi intégrée au groupe Jaeger-LeCoultre, mais les deux entités gardent leur autonomie. Georges Ketterer devient le nouvel homme fort de la marque et tente d’impulser une nouvelle dynamique à la maison suisse. Malheureusement, la crise du quartz des années 1970 passe par là et fragilise à nouveau le bel ensemble, qui passe entre les mains d’un ancien ministre saoudien, Sheikh Ahmed Zaki Yamani.

Il faut attendre quelques décennies supplémentaires et le rachat par le tentaculaire groupe Richemont (IWC, Jaeger-LeCoultre, Piaget, Montblanc, Panerai…) pour voir Vacheron Constantin revenir sur le devant de la scène. Forte de quelque 150 ans d’expérience, l’entreprise associe tradition et innovation dans ses garde-temps, à l’image de son iconique Overseas, remise au goût du jour en 2004. Quelques années plus tard, en 2015, la référence 57260 est devenue la montre la plus compliquée au monde, avec pas moins de 57 complications horlogères… Une oeuvre d’art à part entière.

Référence 57260, la montre la plus compliquée au monde
Vacheron Constantin 57260, la montre la plus compliquée au monde

Notre avis sur Vacheron Constantin

Exceptionnelle, sublime, unique, incroyable… En général, les qualificatifs ne manquent pas pour évoquer les montres Vacheron Constantin. A juste titre, tant ces pièces sont des bijoux de précision et d’esthétisme.

La multiplication des complications horlogères, les métaux précieux utilisés ou encore le travail du cadran contribuent à l’envolée des prix, même si l’on peut se demander si tout cela est parfaitement justifié (15 000 euros pour une Overseas… à quartz !).

A lire aussi :

Les grandes de marques horlogères qu’un homme doit connaître

Les montres iconiques de Vacheron Constantin

Lancée en 1996, la ligne Overseas devait symboliser le renouveau de la marque Vacheron Constantin. Dans un style légèrement plus sportif mais toujours très luxueux, inspirée par l’univers du voyage, cette collection est rapidement devenue l’une des plus convoitées : intemporelle mais contemporaine, sobre mais complexe… Du quartz au tourbillon squelette, en passant par le chrono, la phase de lune et le quantième perpétuel, la montre Overseas se décline à l’infini ou presque !

Overseas Dual Time
Vacheron Constantin Overseas Dual Time

Dans un tout autre registre, la collection Métiers d’Art est l’occasion pour Vacheron Constantin de faire l’étalage de tout son savoir-faire. Plus que de simples montres, il s’agit d’authentiques oeuvres d’art qui « célèbrent les techniques décoratives appliquées à l’horlogerie et à la joaillerie ».

Ici, les cadrans se parent de mille couleurs et font appel à de multiples techniques, grâce aux maîtres artisans de la Manufacture : nouvel an chinois, élégance sartoriale, grands explorateurs… Vacheron Constantin ne se ferme aucune porte pour cette collection de tous les superlatifs.

Où acheter des montres Vacheron Constantin ?

De l’Australie à la Russie, en passant par le Mexique, le Canada, l’Afrique du Sud et la Lettonie, Vacheron Constantin est présente sur tous les continents via un réseau de distributeurs. En France aussi, bien sûr, où l’on peut retrouver les prestigieux garde-temps dans des boutiques tout aussi prestigieuses (Maier à Lyon, Bucherer à Paris, Edouard Genton à Strasbourg…), ainsi que dans le seul magasin Vacheron Constantin de l’Hexagone, situé rue de la Paix, à Paris.

Si rien ne peut égaler le fait de « voir » un tel bijou à son poignet, les amateurs de commerce en ligne pourront aussi acheter leur Vacheron Constantin sur Farfetch, Mr Porter ou Net-a-Porter, sans oublier les habituelles références de la deuxième main (Cresus, Watchmaster, Watchfinder…).

Les dernières actus de la marque

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.