Tout savoir sur Daniel Wellington : avis et plus belles montres

En moins de 10 ans, la marque Daniel Wellington est devenue une référence incontournable de la montre tendance et pas chère. Née en Suède, elle a notamment connu un succès fulgurant grâce à sa présence sur les réseaux sociaux. Mais que valent vraiment ces produits ? On vous donne notre avis sur les montres Daniel Wellington dans cet article.

L’histoire de la marque Daniel Wellington

Logo Daniel Wellington

Vous pensez que le fondateur de la marque est un certain Daniel Wellington ? Raté ! Il semblerait toutefois que l’homme existe bel et bien et qu’il ait inspiré Filip Tysander, le « vrai » fondateur de l’entreprise en 2011.

L’histoire raconte que ce Suédois a fait la connaissance d’un certain Daniel Wellington lors d’un « voyage à l’autre bout du monde ». Ce dernier, avec son look de gentleman britannique, se distinguait particulièrement par ses montres, des modèles anciens portés sur de vieux bracelets en toile très usés. Ce détail tape donc dans l’oeil de Filip Tysander qui décide d’appliquer cette recette à sa propre marque de montres.

Depuis le début, les collections Daniel Wellington arborent donc un design intemporel très simple, avec des cadrans épurés, deux aiguilles et un logo DW. L’originalité vient davantage des bracelets, colorés et facilement interchangeables. Et si le NATO est devenu emblématique, la maille milanaise et le cuir ont aussi droit de cité chez Wellington.

Côté technique, les modèles sont assemblés en Chine et équipé d’un mouvement à quartz japonais Miyota. Mais pour la marque, l’important est ailleurs : Daniel Wellington ne s’adresse pas spécialement aux amateurs d’horlogerie, mais à ceux qui veulent arborer un accessoire de mode tendance au poignet.

Et ça marche ! Daniel Wellington investit massivement Internet, que ce soit sur son propre site, sur les e-shop spécialisés ou sur les réseaux sociaux. Si bien qu’en 2018, la marque suédoise devient « la plus citée sur Instagram » selon un rapport de SocialBakers, devant des grands noms comme Nike, Sephora ou Amazon. Si le soufflet est un peu retombé aujourd’hui, le nom de Daniel Wellington est désormais bien ancré dans les esprits et jouit d’une grosse notoriété lorsque l’on évoque les stylewatchs, ces fameuses montres stylées pas chères.

Avis montres Daniel Wellington

Notre avis sur Daniel Wellington

Demandez à un passionné d’horlogerie et de belles montres traditionnelles ce qu’il pense de Daniel Wellington et, dans 9 cas sur 10 (au moins !), il vous répondra que ce ne sont que des modèles assemblés en Asie, sans style et sans intérêt, bien trop chers pour ce qu’ils sont.

Posez la même question à une personne qui aime les accessoires de mode tendances et accessibles, et elle vous répondra tout l’inverse. Que DW réussit à associer style intemporel et originalité, avec des montres sympas et pas chères.

Vous l’aurez compris, tout est donc une question de point de vue. Côté style, ces produits peuvent apporter une touche très sympa à un look, avec des modèles accessibles à moins de 150€. Côté horlogerie pure, les montres à quartz Daniel Wellington n’ont pas grand-chose qui les aident à se distinguer… surtout lorsque l’on voit des marques comme Citizen capables de proposer d’élégants modèles automatiques (la Tsuyosa ou la C7 par exemple) pour le même prix.

Les montres iconiques de Daniel Wellington

La marque Daniel Wellington est née de la volonté de son créateur d’associer des montres d’inspiration rétro avec des bracelets NATO colorés. Le tout en faisant référence à un gentleman britannique. Dès lors, rien d’étonnant à voir les modèles les plus emblématiques de la marques arborer des noms comme Classic Cambridge ou Classic Oxford. Leur particularité : un boîtier doré (style or rose) de 40 mm, un cadran très clair (coquille d’oeuf, pas blanc) et un bracelet rayé en bleu et rouge.

Montre Daniel Wellington Classic Oxford

Dans le même esprit, mais en optant pour un look black & white plutôt que tricolore, on trouve aussi de nombreux modèles dotés d’un bracelet en cuir noir et d’un cadran noir… ou blanc. Mais pour changer de la toile, vous pouvez partir sur un bracelet en mesh (ou maille milanaise). Style contemporain intemporel assuré, à l’image de la Petite Ashfield !

Montre Daniel Wellington Petite Ashfield

Où acheter des montres Daniel Wellington ?

La marque a ouvert 4 boutiques en France, à Paris, Serris, Vélizy-Villacoublay et Nice, mais peut surtout compter sur un réseau de revendeurs très étendu. Les montres Daniel Wellington sont effectivement distribuées dans la plupart des grandes enseigne de bijouterie-horlogerie (Cléor, Louis Pion…).

C’est aussi le cas en ligne, où la griffe dispose d’une belle visibilité sur une multitude de sites (Ocarat, Chic Time, Montres & Co, Amazon…).

Les promos Daniel Wellington du moment

Les dernières actus de la marque

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.