Tout savoir sur Tudor : avis et plus belles montres

Souvent présentée comme la « petite soeur » de Rolex, Tudor mérite bien mieux que ce simple surnom. La marque suisse s’est aujourd’hui émancipée de la maison-mère et séduit les amateurs d’horlogerie du monde entier, grâce à des montres au caractère affirmé comme la Black Bay et la Pelagos.

Pour en savoir plus, on vous donne notre avis complet sur Tudor dans cet article.

L’histoire de la marque Tudor

Logo Tudor

1926 aura été une année productive pour Hans Wildorf. Non seulement le fondateur de la marque Rolex a donné naissance à la première Oyster, mais en plus, c’est le moment où il a choisi de déposer le nom de The Tudor. Son objectif affiché : créer une marque de montres plus abordable mais tout aussi qualitative que Rolex.

Totuefois, pendant 10 ans, ce sont des négociants et fabricants horlogers suisses de la maison « Veuve de Philippe Hüther » qui oeuvrent au développement des montres Tudor. Hans Wildorf en prend les rênes le 15 octobre 1936 mais il faudra attendre dix années supplémentaires pour que la marque prenne vraiment son envol. La rose, fleur emblématique de la dynastie britannique, commence à apparaître sur les cadrans, en remplacement du T et de sa longue barre horizontale.

Premières montres Tudor

Si la marque porte bien le nom de Tudor, la mainmise de Rolex se fait largement ressentir… d’autant que la distribution et le SAV sont garantis par la maison-mère. C’est encore le cas sur la première publicité de la marque, lancée en 1948, mais encore très influencée par Rolex, ainsi que de la première montre iconique, baptisée Tudor… Oyster. D’ailleurs, Hans Wildorf n’hésite pas à faire le lien entre les deux marques :

Ainsi, je décidai que la TUDOR Prince méritait de partager avec Rolex deux avantages exclusifs : le fameux boîtier étanche Oyster et le mécanisme à « rotor » Perpetual. Toutes les TUDOR Oyster Prince auraient ces caractéristiques exceptionnelles, auparavant exclusives à Rolex. Ceci, je pense, est la preuve de la confiance que nous avons dans cette nouvelle montre. Je suis fier d’en donner moi‑même la garantie.

Dans les années 1950, Tudor commence à équiper l’armée américaine avec ses montres de plongée, ce qui lui permet de se forger une solide réputation. Cela ne fait que s’accentuer dans les années suivantes, avec le lancement de la nouvelle Submariner en 1969, qui se déclinera dans plus de 20 références différentes et de multiples variations jusqu’en 1999.

Dans les années 1970, c’est au tour des chronographes Oysterdate (plus souvent surnommées Montecarlo aujourd’hui), reconnaissables à leur lunette bleue, de connaître un grand succès.

Ce n’est qu’à la fin des années 2000 que Tudor s’émancipe plus clairement de la maison-mère Rolex. La marque commence à développer ses propres mouvements manufactures et les Oyster et Submariner sont peu à peu remplacées par des modèles comme la Black Bay et la Pelagos. Des noms plus neutres au départ, mais désormais clairement associées à la marque Tudor et qui suscitent de plus en plus la convoitise des collectionneurs.

Black Bay Fifty-Eight 18K
Avis montre Tudor Black Bay Fifty-Eight 18K

Notre avis sur Tudor

Une qualité qui n’a rien à envier à celle de Rolex, des prix beaucoup plus accessibles : les montres Tudor ont de nombreux arguments pour séduire les amateurs de belle montre. De fait, difficile de ne pas être séduit par le charme intemporel d’une Black Bay ou d’une 1926…

A lire aussi :

Les grandes marques de montres qu’un homme doit connaître

Les montres iconiques de Tudor

S’il ne fallait en citer qu’une, ce serait évidemment la Black Bay. Initialement pensée comme une montre de plongée, elle est à l’aise sur tous les terrains et joue désormais la globe-trotter avec sa fonction GMT. Dotée d’une lunette tournante bicolore, elle constitue une excellente alternative à la GMT-Master II, la fameuse Rolex Pepsi.

Black Bay GMT M79830RB-0001
Avis montre Tudor Black Bay GMT M79830RB-0001

Doublement récompensée au GPHG 2022 et lors de la première soirée de la Montre de l’Année, la Pelagos fait aussi les beaux jours de Tudor aujourd’hui. Dotée du calibre Manufacture MT5612 (certifié par le COSC) offrant 70h de réserve de marche et étanche à 500 mètres, c’est l’une des meilleures montres de plongée actuelles. On l’aime tout particulièrement avec sa lunette bleue, qui nous rappelle les Montecarlo d’autrefois !

Pelagos M25600TB-0001
Avis montre Tudor Pelagos M25600TB-0001

Enfin, la toolwatch ayant de plus en plus d’adeptes, comment ne pas mentionner la Ranger, une montre outil prête à tout affronter, le froid, la poussière, l’eau… Robuste, fiable, précise, elle est la digne héritière de l’Oyster Prince, qui avait notamment guidé les explorateurs de la British North Greenland Expedition vers le Groenland dans les années 1950.

Ranger M79950-0002
Avis montre Tudor Ranger M79950-0002

Où acheter des montres Tudor ?

La marque peut compter sur un réseau de détaillants bien implanté en France, tout en étant présente chez de nombreux horlogers en ligne. Les amateurs de modèles vintage pourront aussi trouver leur bonheur sur un site comme Watchmaster, où l’on peut encore dénicher une Prince Oysterdate des années 1960 à des prix raisonnables par exemple !

Les dernières actus de la marque

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.