Tout savoir sur Nivada Grenchen : avis et plus belles montres

Montre Nivada Grenchen Super Antarctic 3-6-9

Nivada Grenchen est une marque horlogère à l’histoire fascinante et contrariée. Officiellement fondée en 1926, elle a disparu du paysage à la fin du 20e siècle et s’offre aujourd’hui une renaissance remarquée.

Et s’il était enfin temps de donner sa chance à cette marque suisse ? Voici en tout cas notre avis détaillé sur les montres Nivada Grenchen.

Créée en 2020, la marque Unbottled est rapidement devenue incontournable ou presque dans la salle de bains. Surtout auprès de ceux qui cherchent à passer en mode zéro déchet. Spécialisée dans les ...Lire la suite

L’histoire de la marque Nivada Grenchen

Si l’on cherche sur les Internet, on trouve de nombreuses infos relatives à la création de Nivada Grenchen. Tout et son contraire. Certains avancent par exemple une naissance dès la fin du 19e siècle, en 1879 ou 1887 selon les sources. Mais plus vraisemblablement, c’est en 1926 que cette marque suisse a vu le jour (le logo actuel en atteste !).

Otto Wüllimann, Hermann Schindler et Jakob Schneider seraient les trois hommes qui ont fondé la société dans la ville de Granges (Grenchen en allemand), au pied du Jura suisse. Elle aurait alors été connue sous le nom de Wüllimann Schneider Nivada S.A.

Si l’entreprise est l’une des premières à produire des montres automatiques, il faut attendre les années 1950 pour que sa notoriété explose : la Nivada Grenchen Antarctic est une montre étanche et robuste, portée par les soldats de l’US Navy lors de l’expédition Deep Freeze 1 en direction du Pôle Sud, en 1955-1956.

A partir de là, l’image de Nivada est associée aux explorateurs et l’entreprise gagne une réputation de marque fiable et résistante. Le lancement successif de la Chronomaster, de la Depthomatic (étanche à 200m et dotée d’un indicateur de profondeur) et de la Depth master (« peut-être la montre la plus étanche du monde », capable de descendre à 1000m) ne font que conforter ce statut tout au long des années 1960.

Très appréciée par les clients américains, Nivada fait en revanche de l’ombre à une marque locale, Movado, qui tente de faire interdire ce nom à la consonance similaire. Les montres sont alors estampillées Nivada Grenchen, Croton Nivada ou même simplement Croton aux USA, du nom d’un ancien distributeur de la marque dans les années 1940.

Histoire des montres Nivada Grenchen

Malheureusement, les années 1970 sont rudes pour les marques horlogères suisses. La crise du quartz qui ébranle le secteur frappe durement les maisons historiques et Nivada n’y échappe pas. Max Schneider succède à son père à la tête de l’entreprise en 1976, mais celle-ci disparaît progressivement du paysage. On en retrouve quelques traces en Corée du Sud à la fin des années 1980, puis au Mexique au début des années 2000, mais les montres à quartz Nivada semblent à des années lumières de leurs illustres aînées.

C’est finalement grâce à Guillaume Laidet, qui a connu un joli succès avec sa marque William L. 1985 (revendue depuis) et a aussi relancé Vulcain, que Nivada Grenchen renaît de ses cendres à partir de 2018. Fasciné par l’histoire de cette entreprise suisse et amoureux des montres d’inspiration rétro, il s’associe à Rémi Chabrat et fait revivre le mythe des Antarctic, Depthmaster et Chronomaster. Après près d’un siècle d’existence, un nouveau chapitre semble s’ouvrir pour la marque née à Granges.

Montre Nivada Grenchen Depthmaster

Notre avis sur Nivada Grenchen

La stratégie de Guillaume Laidet est claire : pour faire vibrer la corde sensible de ceux qui connaissaient Nivada « à l’époque », les nouvelles collections restent très fidèles aux modèles des années 1960. Tant en termes d’esthétique que de qualité technique et de finitions.

Avec des prix globalement compris entre 700 et 2000 euros, Nivada Grenchen s’affiche donc comme une proposition très séduisante. Une marque à suivre ou à (re)découvrir pour tous ceux qui aiment les garde-temps d’inspiration vintage.

A lire aussi :
Notre avis sur les plus grandes marques de montres pour homme

Les montres iconiques de Nivada Grenchen

C’est grâce à elle que la marque a acquis une notoriété internationale dans les années 1950. C’est aussi grâce à elle qu’elle effectue un retour remarqué ces dernières années. Elle, c’est l’Antarctic, une montre qui a autrefois conquis le Pôle Sud, mais qui sera tout aussi à l’aise dans des contrées moins hostiles. C’est tout particulièrement vrai pour l’Antarctic Spider, un modèle élégant qui doit son nom à son cadran « sectorisé » qui ressemble à une toile d’araignée. Animée par un mouvement suisse Soprod P024 et étanche à 100 mètres, il s’agit de l’une des montres vintage les plus séduisantes du moment.

Antarctic Spider : 750€
Avis montres Nivada Grenchen - Antarctic Spider

S’il s’agissait à l’époque de l’un des premiers chronographes étanches, la Chronomaster revient elle aussi dans une version modernisée au look rétro-sportif. A défaut d’être taillée pour les grands fonds (elle est étanche à 100 mètres), cette montre peut aujourd’hui accueillir un mouvement automatique Sellita aussi bien qu’un hybride Seiko VK63 meca-quartz, parfaitement dans l’air du temps.

A côté de ces grands classiques tout droit sortis des sixties, la renaissance de Nivada Grenchen passe aussi par le lancement de modèles comme la Datomaster ou la F77, qui ont tout pour devenir des pièces incontournables dans les collections de la marque.

Chronoking Meca-Quartz : 479€
Montre Nivada Grenchen Chronoking Meca-Quartz

Où acheter des montres Nivada Grenchen ?

Depuis son retour sur le devant de la scène, Nivada Grenchen a misé sur un petit nombre de détaillants pour reconquérir le public. Outre des boutiques au Japon ou aux Etats-Unis (entre autres), les collections sont accessibles en France chez Berenger, à Marseille, ou dans le magasin Ochrono, à Paris.

Sur Internet, la marque est principalement disponible sur son site officiel ainsi que chez Ocarat.

Les meilleures offres Nivada Grenchen du moment

Les dernières actus de la marque

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *