Tout savoir sur Roger Dubuis : avis et plus belles montres

Roger Dubuis Excalibur Spider Huracán Sterrato Monobalancier
Ludovic - 15 mai 2023 - #marque de montre #roger dubuis

Les rebelles de la Haute Horlogerie. Une entreprise disruptive et désinvolte. L’histoire d’un incroyable succès. C’est un peu tout cela à la fois, la marque Roger Dubuis, si l’on se fie à ses créateurs.

Et s’ils ont l’art de manier les mots, ceux-ci savent aussi dessiner des montres qui marquent les esprits. Entre luxe traditionnel et inspiration automobile, les collections Roger Dubuis témoignent d’un savoir-faire impressionnant. Après tout, on ne devient pas une référence de l’ultra-luxe par hasard…

L’histoire de la marque Roger Dubuis

Logo Roger Dubuis

Roger Dubuis est un horloger genevois qui a choisi de créer sa propre marque en 1995, après une rencontre avec le designer Carlos Dias. Et même plusieurs rencontres car, de son propre aveu, Roger Dubuis a pris son temps avant de donner son nom à son entreprise.

Auparavant, celui-ci passe de longues années chez Patek Philippe. Aussi, quand il franchit le pas, son objectif est clair : créer des montres de (très) grande qualité dans le respect des traditions horlogères… mais tout en encourageant la créativité. Très rapidement, les modèles développés à Meyrin connaissent un grand succès : Roger Dubuis devient un nom de plus en plus incontournable et trois ans plus tard, la marque devient officiellement Manufacture, en concevant intégralement ses propres mouvement en interne (tous estampillés du fameux « Poinçon de Genève », cher à Roger Dubuis).

Pour poursuivre sur cette lancée, l’entreprise se dote d’un prestigieux bâtiment aux murs de verre, aux portes de Genève. Celui-ci est à l’image de la marque : spectaculaire, audacieux… voire excessif. Ses détracteurs disent de Roger Dubuis qu’il veut trop en faire, impressionner la galerie. D’ailleurs, en coulisses, les choses ne sont pas aussi simples. En 2003, Roger Dubuis, alors âgé de 65 ans, décide de se retirer, laissant seul Carlos Dias à la tête de la marque.

Ces différents changement n’affectent en rien la qualité de la production : la collection Excalibur est lancée en 2005 et de nouveaux calibres exclusifs (le premier double tourbillon squelette et le tourbillon avec répétition minute) renforcent le statut de la Manufacture Roger Dubuis dans le monde de la haute horlogerie. Mais quelques nuages s’amoncellent en interne (notamment sur des plans commerciaux et administratifs) et l’entreprise passe progressivement sous contrôle du groupe Richemont à partir de 2008 (à 100% en 2016).

Carlos Dias est à son tour poussé vers la sortie mais ce changement de propriétaire est un mal pour un bien, et Roger Dubuis reprend sa marche en avant. L’emblématique collection Excalibur est rejointe par une collection Velvet plus glamour et féminine et la marque s’associe à Pirelli et Lamborghini, témoignant des liens qui peuvent exister en sports mécanique et haute horlogerie.

Si Roger Dubuis décède en 2017, la marque qui porte son nom continue à faire rêver les amateurs d’horlogerie du monde entier. Désormais sponsor officiel du Lamborghini Super Trofeo et du Goodwood Festival of Speed, la manufacture genevoise incarne plus que jamais l’excellence et l’expertise horlogère. Elle a même donné un nom à ce positionnement de pointe : l’hyper horlogerie.

La Monovortex™ Split-Seconds Chronograph, Concept watch dévoilée par Roger Dubuis à Watches & Wonders 2023
Montre Roger Dubuis Monovortex Split-Seconds Chronograph

Notre avis sur Roger Dubuis

Avec une trentaine de calibres développés en moins de 30 ans d’existence, Roger Dubuis est sans doute l’une des marques les plus dynamiques du marché ! Mais au-delà de cette productivité, c’est évidemment grâce à la qualité de ses mouvements (et de ses collections de façon plus large) que la marque a acquis sa réputation.

Le design est sportif, les complications maîtrisées : les différentes versions de l’Excalibur et de l’Excalibur Spider font ainsi le bonheur des amoureux de modèles rares et sophistiqués. Et si, dans un positionnement similaire, Richard Mille bénéficie probablement d’une notoriété plus importante, les montres Roger Dubuis sont des pépites que tout passionné d’horlogerie se doit de connaître.

A lire aussi :
Les grandes marques horlogères à connaître si vous aimez les belles montres

Les montres iconiques de Roger Dubuis

Or blanc ou rose, céramique, bracelet bleu, jaune ou vert… L’Excalibur se décline à l’infini chez Roger Dubuis. Et les prix peuvent parfois s’envoler, jusqu’à près de 800 000 euros pour la sublime Excalibur or rose 45 mm…

Dans un registre plus accessible (ou moins prohibitif), la version MB Titane, avec son boîtier de 42 mm et son bracelet en titane, son cadran parfaitement travaillé et son calibre automatique RD720SQ qui offre 72h de réserve de marche, incarne tout l’ADN de la marque. Avec un tarif de l’ordre de 70 000 euros tout de même…

Excalibur MB Titane 42mm : 71 000€
Montre Roger Dubuis Excalibur MB Titane 42mm

Avec sa volonté de se positionner sur le segment de « l’hyper horlogerie », Roger Dubuis est allé encore plus loin dans le luxe. La collection des Hyper Watches, pensée pour « les fervents collectionneurs » en quête de pièces uniques, est aujourd’hui l’une des plus convoitées.

La montre Quatuor est un bijou de technicité, elle qui doit son nom à ses 4 balanciers inclinés qui permettent de compenser instantanément les effets de la gravité selon les mouvements du poignet. Une complication exceptionnelle, qui rendrait presque une montre tourbillon banale…

Quatuor Titane DLC Noir 48mm : 488 000€
Montre Roger Dubuis Quatuor Titane DLC Noir 48mm

Où acheter des montres Roger Dubuis ?

Comme toutes les marques horlogères de luxe (et même d’ultra-luxe), Roger Dubuis est présente dans toutes les villes les plus prestigieuses de la planète : Monaco, Dubai, New York, Kuala Lumpur…

En France, on ne trouve pas de boutique en nom propre, mais un réseau de revendeurs parmi lesquels Bucherer, Dubail et Arije à Paris ou encore Doux à Courchevel et Saint-Tropez…

Les dernières actus de la marque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi d'horlogerie, de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !