La cravate est-elle un accessoire de mode ringard ?

Et si la cravate vivait ses dernières heures ?

--- Le ---

Trop stricte, trop marquée, pas assez cool et tendance ? Si la cravate a encore des adeptes, elle n'a plus franchement la cote auprès des hommes.

La cravate est-elle un accessoire de mode ringard ?
Deagreez ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Elle a d’abord habillé les politiques, puis les hommes d’affaires, et a ensuite fait sa place chez les tous les employés de bureau. Plus récemment, elle avait même réussi à séduire les hipsters et influenceurs un peu partout dans le monde. Mais aujourd’hui, la mode est en plein doute : la cravate est-elle devenue has-been ?

Le point de départ d’un débat houleux

Si l’on en croit la webosphère, tout ou presque est parti du Casual Friday, c’est-à-dire cette idée, tout droit venue des Etats-Unis et datant des années 90, qui propose aux employés d’adopter la tenue qu’ils souhaitent sur leurs lieux de travail, et ce tous les vendredis de l’année.
 
Mais finalement, c’est surtout dû à la nouvelle génération. Aujourd’hui, beaucoup de jeunes hommes lancent leur propre boîte, surtout dans le secteur informatique. Ils sont donc maîtres de leur tenue, n’ont pas de contraintes, et la pratique du casual au travail s’est popularisée, au détriment de la cravate.

Une exemption selon les secteurs

Dans le monde du travail actuel, où les start-ups sont partout, le jean, tee-shirt et sneakers aux pieds est devenu le nouveau costume 3 pièces.

Même si cela sonne *un peu* cliché, le costume-cravate semble être surtout porté par des cadres et employés de grosses entreprises, et notamment des banques. En effet, la banque reste l’un des secteurs où le port de la cravate est presque obligatoire, souvent pour cause de professionnalisme.

L’idée des premières impressions d’un client face à un employé persiste, et vous-même vous pourriez vous demander si vous pouvez faire confiance à votre banquier s’il vous recevait en rendez-vous en tee-shirt.

La cravate permet d’être pris au sérieux, offre une certaine classe et autorité.

Alors, à la poubelle, la cravate ?

NON, messieurs ! La cravate est et restera un incontournable. Finalement, le problème n’est pas tellement qu’elle soit passée de mode, mais c’est bien d’en faire une contrainte obligatoire au travail.
Elle devrait rester le choix de celui qui la porte, qui pourra alors jouer avec cet accessoire : couleurs, motifs, matière… Les possibilités sont nombreuses !

De plus, aujourd’hui, la cravate se porte aussi très bien en dehors du lieu de travail. Et puis, pensez-y : qui aurait parié sur le retour en grâce du noeud papillon, il y a quelques années ? Cet accessoire est pourtant revenu sur le devant de la scène, notamment auprès de certains jeunes geeks / hipsters / chefs d'entreprise !

Alors, on le répète : NON, la cravate n'est pas à bannir définitivement de votre dressing.

Rester pro sans cravate, comment s’y prendre ?

Vous ne voulez pas porter la cravate ? Très bien, aucun problème avec ça.

Pour conserver un look soigné (voire chic), il suffit d’opter pour une veste, associée à un jean foncé ou à un pantalon de costume. Restez dans des coloris neutres : noir, gris, bleu marine. Choisissez une veste bien taillée, et accessoirisez-la éventuellement avec une pochette.

Quant à la chemise, choisissez des motifs doux et oubliez les couleurs trop flashys (pas de chemisette hawaïenne, SVP !). Dernier point crucial, boutonnez-la ! S’il y a bien une chose qui risque de vous faire perdre de la crédibilité, c’est une chemise ouverte.

Thèmes connexes : cravate accessoire
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS