Kingies : quand la mode s'amuse

Des tee-shirts graphiques qui ne manquent pas d’humour

--- Le ---

Parmi les innombrables jeunes marques de tee-shirts qui se lancent, nous avons beaucoup apprécié les créations décalées de Kingies Paris. Présentation.

Kingies : quand la mode s'amuse
© Kingies Paris ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Kingies est une toute nouvelle marque de tee-shirts créée par Stanislas du Parc, jeune créateur parisien, offrant de délicieuses mixtures composées de personnages de films, de célébrités de la mode, d’inscriptions et d’expressions contemporaines.

De l’humour, du glamour et de la fraîcheur sur un même tee-shirt

La créativité débordante prend tout son sens avec les tee-shirts Kingies aux effigies de personnages tout aussi fantasques que drôles. Marilyn Monroe, John Galliano et Coco Chanel sont quelques-unes des célébrités qui apparaissent sur ces tee-shirts dans des postures très glamours ou accompagnées d’un personnage de dessins animés (Droopy, Daisy Duck...).

Ce mélange détonnant ne manque pas de donner une pointe d’humour à ces vêtements, par ailleurs rehaussés par des coloris sobres et lumineux.

Beaucoup de tee-shirts, mais un seul prix : 35 euros

Si une chose doit retenir l’attention à propos des tee-shirts Kingies, au-delà bien sûr de leur caractère extravagant, c’est l’unicité de leur prix. Trente-cinq euros pour s’offrir un vêtement qui ne manquera pas de marquer les esprits en cette fin d’année.

Le jeune créateur Stanislas du Parc mise ainsi sur une niche constituée par des acheteurs de tout bord, tout en faisant un clin d’œil aux classes moyennes. Avec la richesse de leurs couleurs et leurs effigies fantastiques, toutes les personnes à la recherche d’excentricité trouveront assurément entière satisfaction.

De là à faire de Kingies Paris une marque à suivre pour les amateurs de mode, il n’y a qu’un pas…

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : tee-shirt
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS