Défilé Dior Homme 2015 : entre tradition et street-art

La mode pour tous les hommes

--- Le ---

Pour la saison printemps-été 2015, Kris Van Assche a imaginé un vestiaire traditionnel pour le défilé Dior Homme. Traditionnel... mais moderne.

Défilé Dior Homme 2015 : entre tradition et street-art
© Dior Homme - Patrice Stable ©
RelaxNews

Du costume trois pièces au blouson en jean décoré façon street-art: Dior homme, qui a défilé à Paris, s'adresse à des hommes très différents pour le printemps et l'été 2015.

Le manifeste de Monsieur Dior

En janvier, Kris Van Assche avait brodé des brins de muguet sur les vêtements, après avoir vu une photo de Christian Dior avec ce porte-bonheur. Cette fois, le directeur artistique de Dior Homme a retrouvé une lettre du couturier. "Dans une époque troublée comme la nôtre, nous devons maintenir nos traditions", écrivait-il.
"En 2014, je trouve cela très approprié", juge le Belge Kris Van Assche. Ces mots sont imprimés sur des vestes, pulls, jeans (etc), "comme un manifeste". La signature de M. Dior apparaît sur un col de chemise. "Il n'y a rien de mal dans la tradition. Ce qui serait mauvais serait de ne pas la faire évoluer", poursuit Kris Van Assche.

Des propositions pour des hommes différents

Le défilé commence avec des costumes trois pièces, puis défile une mode plus décontractée. Le créateur veut formuler des propositions pour des hommes différents, à l'image des clients de Dior homme, qu'ils soient "artistes ou hommes d'affaire", qu'ils soient "en recherche d'un savoir faire traditionnel ou très mode".
Les références à la marine sont nombreuses, jusqu'au ciré jaune, réinterprété en différentes matières (cachemire, nylon, coton). De grosses rayures barrent pulls et débardeurs. Un costume est proposé en jean délavé.


Des pétales de fleurs version street-art

Le défilé se termine avec des pièces plus graphiques, comme des gribouillages colorés d'artistes street-art. C'est "une interprétation très libre des pétales de fleurs", si chers à Christian Dior, explique le créateur. Un blouson en jean avec ces traits colorés se porte sur un costume trois pièces gris: parfaite illustration du mélange des genres.

Ce qu'en pense Karl Lagerfeld

Des collègues designers avaient fait le déplacement, dont Olivier Rousteing (Balmain), Haider Ackermann et Karl Lagerfeld, fidèle au poste. "C'est très beau", a-t-il dit aux journalistes. "C'est un classique très moderne, un classique renouvelé, parce que quand c'est seulement classique, c'est ennuyeux." Si c'est Karl Lagerfeld qui le dit...

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS