Montre Saint-Honoré Artcode Automatic : le sens du détail

Un soin extrême des détails pour une montre puissante et virile

--- Le ---

La famille Artcode s'étoffe chez Saint-Honoré. La nouvelle montre Automatic Open Dial traduit parfaitement le savoir-faire de la manufacture française.

Montre Saint-Honoré Artcode Automatic : le sens du détail
© Saint-Honoré ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Le nouveau modèle Artcode de Saint-Honoré met en valeur tout le savoir-faire et l'héritage de la marque. La version Automatic Open Dial est une montre à la fois sobre et originale, aux lignes harmonieuses et au style raffiné.

Un design original et soigné

La nouvelle montre Artcode Automatic Open Dial de Saint-Honoré joue la transparence avec un cadran partiellement ajouré qui permet de voir les rouages du mouvement mécanique automatique.

Ce dernier a été spécifiquement personnalisé par Saint-Honoré. Si l'allure générale est classique avec un boîtier rond en acier, l'architecture géométrique ou la place du guichet de date sont plus originales. Ce dernier est en effet placé à six heures dans la découpe des index, alors que le disque de date est apparent sur tout le cadran. Le boîtier de 42 mm associe les angles marqués et les courbes, les surfaces brossées et polies.

Un soin extrême des détails

Qu'il s'agisse du cadran ajouré, des six vis apparentes sur la lunette ou de la couronne spécifique qui prend la forme d'une ogive à la cannelure découpée, tout dans l'Artcode Automatic Open Dial révèle un soin extrême du détail.

Au recto, les finitions du mouvement Saint-Honoré arborent un décor côtes de Genève diamanté et une masse oscillante dorée or noir. Le fond transparent vissé permet d'admirer l'ensemble ainsi que le calibre simple et au fonctionnement intuitif.

L'Artcode Automatic Open Dial de Saint-Honoré est disponible avec un bracelet en cuir "croco" noir du plus bel effet.


Montre Saint-Honoré Artcode Automatic Open Dial

Thèmes connexes : saint honore Luxe
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES