Les montres qui ont changé le cours de l'histoire de l'horlogerie

Rolex, Cartier, Swatch : quelles sont les montres pour homme les plus iconiques ?

--- Le ---

Il y a des montres qui passent (presque) inaperçues. Et puis, il y a les autres. Quels sont ces garde-temps qui ont marqué l'Histoire de l'horlogerie ?

Les montres qui ont changé le cours de l'histoire de l'horlogerie
DR ©
Théo

Ancien papillon de nuit | www.hurluberlu.fr [Google+]

Dans le monde de l'horlogerie, certaines pièces ont marqué l'histoire à jamais. D'ailleurs, il a déjà été question de certaines de ces pièces mythiques sur Masculin.com. Aujourd'hui encore, on peut considérer que pour les montres dont nous allons parler ici, il y a eu un avant, et un après.

Certaines ont représenté des avancées majeures au niveau technique ou technologique ; d'autres ont montré des angles de vue différents de ceux auxquels nous étions habitués, d'autres encore ont ouvert des portes vers un design ou des styles alors inconnus...

Pour aller plus loin sur chacun des modèles, je vous donne rendez vous sur le blog montre LeCalibre.com. Mais en attendant, voici déjà une sélection des montres qui ont changé le cours de l'histoire, au moins dans le monde de l'horlogerie.

La Rolex Submariner

Rolex Submariner

 

En 1953, Rolex a répondu à deux questions avec un seul modèle : qu'est-ce qu'une montre de plongée mécanique ? Et à quoi ressemble une montre de sport moderne ? La réponse s'est très vite imposée d'elle même: "The Sub", comme elle est plus communément appelée par ses fans. Un cadran épuré et un design élégant, une polyvalence impressionnante...

Très vite après sa sortie, cette montre d'exception faisait partie du nécessaire du dur-à-cuir, en étant par exemple portée par James Bond, alors interprété par le magique Sean Connery. C'était également la montre officielle des plongeurs et commandos de plusieurs armées autour du monde. Elle est encore aujourd'hui considérée comme la montre du baroudeur chic.

La Cartier Tank

Cartier Tank

 

C'est en 1918 que la Tank a fait son apparition. Son nom vient du fait qu'il semblerait que le design soit inspiré d'une vue du dessus d'un tank de la Première Guerre mondiale... Ce style nouveau pour l'époque en a séduit beaucoup, mais il était alors compliqué de s'en procurer.

En 1919, Cartier ne produisit que six exemplaires de cette montre déjà culte. Au fil des années, la production est montée à une petite centaine par an, ce qui a fait de ce modèle un bijou très convoité. La Tank est également une des montres les plus imitées au monde, avec la Sub dont on parlait plus haut. C'est aussi l'un des garde-temps favoris du président Emmanuel Macron.

La Audemars Piguet Royal Oak

Audemars Piguet Royal Oak

 

En 1972, Audemars Piguet a pris l'industrie toute entière à contre-pied. Depuis trois ans, le monde de l'horlogerie se posait des questions suite au lancement de la première montre à quartz destinée au grand public par Seiko, au Japon. Alors que de nombreux constructeurs suisses décidaient de continuer à faire ce qu'ils faisaient de mieux pour rivaliser avec la mode du quartz, Audemars Piguet décida d'innover complètement, en proposant la Royal Oak : la première montre de luxe au monde en acier inoxydable.

L'acier utilisé avait reçu des traitements de rendu habituellement réservés aux métaux précieux comme l'or ou le platine. Son boîtier à huit côtés, reconnaissable entre tous, et son bracelet intégré étaient tous deux en inox, et la montre était vendue au prix d'une montre de luxe. Cette stratégie plus qu'osée et ce design novateur n'ont pas plu à tout le monde, mais le modèle est encore aujourd'hui considéré comme un chef-d'oeuvre qui a laissé une trace impérissable.

La Ulysse Nardin Freak

Ulysse Nardin Freak

 

En 2001, le constructeur suisse Ulysse Nardin décida de révolutionner le monde du design dans la haute horlogerie, avec la Freak, un mot anglais qui peut se traduire par "Monstre", "Anormal", "Caprice", ou "Extraordinaire". Un nom parfaitement trouvé donc, pour cette montre choquante en tous points : une montre plus grosse que la moyenne, une utilisation de deux dispositifs d'amélioration de la précision, à savoir le tourbillon et le carrousel, un mouvement qui pivote lui-même pour indiquer l'heure, et même un nouveau type d'échappement.

La Freak marqua le début d'une nouvelle ère dans le monde de la haute horlogerie. Une ère qui laissait enfin une place aux grands risques, aux nouvelles techniques, aux technologies inconnues, et aux designs qui choquent...

La Swatch

Montre Swatch 1983

 

En 1983, le monde de l'horlogerie assista à la naissance de la Swatch, qui deviendra l'une des montres les moins chères, les plus fiables, et les plus vendues au monde.

A cette époque, le marché de la montre de luxe, et celui de la montre en général, s'essoufflait. La naissance de la Swatch, pourtant à l'opposé de certains des concepts propres aux montres de haute horlogerie, va donner naissance à un regain d'intérêt pour la montre en tant qu'objet et accessoire de style, et va jouer un rôle considérable dans la reprise des ventes de l'industrie toute entière.

La Seiko Astron

Seiko Astron

 

On en parlait plus haut, Seiko fut la première marque à proposer une montre à quartz au grand public. Il s'agissait de l'Astron, lancée pour Noël 1969. Les fabricants suisses avaient déjà créé un prototype de montre à quartz, mais Seiko a décidé de montrer au monde qu'ils étaient capables de proposer un modèle grand public à quartz.

L'Astron fut un signe clair pour l'industrie toute entière que le monde de l'horlogerie allait changer du tout au tout.

La Breguet N° 169

Breguet N° 169

 

1808 fut une grande année pour la haute horlogerie. En effet, c'est l'année qui a vu naître la Breguet N° 169, la première montre de poignet dotée d'un dispositif Tourbillon. C'est en effet Abraham Breguet, un horloger franco-suisse en exil à Genève, qui est l'inventeur du Tourbillon, et le créateur de cette N° 169.

Depuis, absolument tous les fabricants de montres qui touchent à la haute horlogerie se doivent d'avoir au moins un modèle utilisant le Tourbillon dans leurs collections, et les variations de cette complication historique sont innombrables. Cette invention fut une véritable révolution technologique qui influe encore aujourd'hui sur le monde de l'horlogerie.

Le Chronographe Zenith El Primero

Chronographe Zenith El Primero

 

En 1969, comme on le voyait plus haut, Seiko sortait la première montre à quartz automatique destinée au grand public. Cette même année, la marque Zenith lançait El Primero, le premier chronographe automatique à rotor complet et à mouvement rapide.

El Primero pouvait calculer des intervalles de temps d'un dixième de seconde, une première pour une montre mécanique. Elle est d'ailleurs toujours produite aujourd'hui, 50 ans plus tard...

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS