Michel Herbelin Trophy : une vraie plongeuse

Une montre de plongée chic, pas chère et avec du caractère

--- Le ---

Comme chaque année, Michel Herbelin a profité de la Porquerolles Classique pour dévoiler une nouvelle montre. En 2018, place à la très jolie Trophy.

Michel Herbelin Trophy : une vraie plongeuse
© Michel Herbelin ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Cela faisait déjà 10 ans que la manufacture Michel Herbelin n'avait pas proposé une vraie montre de plongée. A l'occasion de la 16ème édition de la régate Porquerolles Classique du Yacht Club de l'île, la maison horlogère française a comblé ce manque avec la Trophy. Une nouvelle montre de plongée à s'offrir sans se ruiner : moins de 800 euros.

Une belle montre de plongée automatique et française

La nouvelle montre de plongée de Michel Herbelin est dotée d'un mouvement automatique, est étanche à 300 mètres et ce pour 750 euros avec un bracelet cuir ou 790 euros avec le bracelet acier.

Partenaire de la Porquerolles Classique depuis quatre ans, la manufacture française a profité de la 16ème édition de ce rassemblement de vieux voiliers pour lancer la Trophy. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce nouveau garde-temps est très réussi.

Michel Herbelin est une marque qui s'inspire de la mer. Il était donc normal qu'elle propose une vraie plongeuse avec couronne et fonds vissés et une étanchéité à 300 mètres.
 
Equipée d'un mouvement automatique de facture suisse, la Trophy bénéficie d'une réserve de marche de 38 heures. Elle est chic, agréable à porter, à la fois sportive, urbaine et très élégante.

Coup de coeur pour le bracelet en cuir

La nouvelle montre de Michel Herbelin est dotée d'un boîtier de 42 mm de diamètre taillé dans un bloc d'acier 316L, brossé ou poli selon les endroits. La couronne et le fonds sont vissés et la lunette tournante unidirectionnelle en acier est graduée 60 minutes avec un triangle repère luminescent.

Qu'il s'agisse de la version gris météorite ou bleu grainé, le cadran est protégé par un verre saphir antireflets. Les grosses aiguilles et les index massifs sont parfaitement lisibles sous l'eau avec un effet luminescent bleu très agréable. Un guichet date avec loupe à 3 heures complète l'ensemble.

Selon le modèle choisi, deux bracelets peuvent habiller la Trophy : de l'acier (ajustable sur une combinaison de plongée) ou du cuir. Et il faut l'avouer, c'est bien cette dernière version (avec le cadran gris) qui nous a tapé dans l'oeil !


Montre Michel Herbelin Trophy sur bracelet en cuir

Thèmes connexes : michel herbelin
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS