[TEST & AVIS] Alpiner 4 Shadow Line : la montre Alpina passe du côté obscur

Un total look noir pour la montre automatique sportive d'Alpina

--- Le ---

L'Alpiner 4 automatique fait partie des montres emblématiques chez Alpina. Elle se décline dans une nouvelle version toute noire, la Shadow Line.

[TEST & AVIS] Alpiner 4 Shadow Line : la montre Alpina passe du côté obscur
DR ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

Le chiffre 4 a toujours joué une grande importance dans l'histoire d'Alpina. C'est en 1938 que la manufacture horlogère genevoise a sorti la première montre suisse sportive moderne, l'Alpina 4.

Ce 4 renvoyait alors aux qualités essentielles que devaient avoir une montre de sport à l'époque : anti-magnétisme, anti-chocs, étanche et en acier inoxydable. Près de 80 ans plus tard, Alpina rendait hommage à ce garde-temps mythique (oui, on peut le dire) en dévoilant la gamme Alpiner 4.

Depuis, celle-ci n'a cessé de s'étoffer, se déclinant notamment dans des versions automatiques, chrono, GMT... En ce début d'année 2019, l'Alpiner 4 automatique choisi de rejoindre le côté obscur de l'horlogerie et adopte un total look noir dans sa finition Shadow. C'est ce modèle que j'ai pu porter à mon poignet pendant quelques semaines.


Retour sur l'histoire de la marque Alpina

Bien avant de concevoir son Alpina 4 en 1938, c'est en 1883 que la manufacture horlogère Alpina voit le jour, sur les rives du lac Léman, à Genève. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la marque est fière de ses origines.

Son nom, déjà, renvoie évidemment au massif alpin tout proche. Profitant de cette situation géographique, Alpina s'est toujours efforcé de produire des garde-temps sportifs à l'aise sur tous les terrains, aussi bien dans la montagne et la neige que dans les fonds marins.
Alors, pour pouvoir fabriquer ces montres capables de résister à tout, les maîtres horlogers Alpina ont dû perpétuellement innover. La marque est ainsi à l'origine de nombreux brevets et a créé beaucoup de calibres innovants.

En 2015, Alpina a par exemple été la première marque (avec Frédérique Constant) à proposer une montre suisse connectée, l'Horological Smartwatch.

Aujourd'hui encore, Alpina peut se targuer d'être l'une des rares maisons à fabriquer 5 calibres dans sa propre manufacture : les mouvements AL-980 à tourbillon, AL-718 avec heure universelle, AL-950 à régulateur automatique, AL710 automatique à petite date mais aussi l'AL-760 chronographe avec retour en vol, un mouvement vu sur l'Alpiner 4 Chronographe Manufacture Flyback en 2016. La particularité de cette montre : son coloris noir... comme la nouvelle Shadow Line.

Gros plan sur l'Alpiner 4 automatique Shadow Line

Si vous ne parlez pas anglais, je précise que "shadow" signifie "ombre". Avec cette traduction, le décor est planté et on comprend aisément pourquoi la nouvelle Alpiner 4 affiche sa noirceur dans la collection Shadow Line.

Pour cette dernière version, l'emblématique montre d'Alpina adopte un boîtier en acier de 44mm de diamètre, recouvert de PVD... noir, bien sûr ! Le cadran, soleillé, arbore la même teinte, étant en outre parcouru d'index luminescents noirs, tout comme les aiguilles des heures et des minutes.
Pour ne pas sombrer dans la monochromie, cette Alpiner 4 accueille une trotteuse rouge, ponctuée du triangle iconique de la maison suisse. Enfin, le logo "4" se détache parfaitement du cadran en étant lui aussi gravé en rouge.

Pour être complet, il faut noter la présence d'un guichet dateur à 3 heures, alors que la montre est animée par le mouvement automatique Alpina AL-525, qui bénéficie d'une réserve de marche de 38 heures.

A défaut d'être originale, avec son look en rouge (un peu) et noir (beaucoup), l'Alpiner 4 automatique Shadow Line demeure élégante et sportive. Deux qualificatifs qui reviennent souvent quand on évoque une montre Alpina.


Cadran de la montre Alpina Alpiner 4 Shadow Line


Dos du boitier de la montre Alpina Alpiner 4 Shadow Line

Le petit truc en plus : l'e-strap

Mais à côté de son design si "masculin", la collection Shadow Line ajoute un petit truc en plus. Un détail qui peut faire toute la différence pour certains : la montre n'est pas équipée d'un bracelet en cuir classique, mais d'un e-strap. Celui-ci a le don de transformer l'Alpiner 4 en véritable montre connectée, presque au même niveau qu'une Horological Smartwatch.

Concrètement, ce bracelet intelligent est muni d’une boucle noire en fibre de verre et c'est elle qui abrite une puce, qui permet de relier sa montre en Bluetooth à l'application dédiée MMT-365 (gratuite et disponible sur iOS et Android).

Si cela ne suffira pas à afficher les notifications de votre smartphone ou envoyer des messages, l'e-strap permet donc de suivre son activité quotidienne (nombre de pas effectuées, distance parcourue, calories brûlées) et d'analyser les cycles de sommeil. Un bémol, toutefois : l'application a eu tendance à "planter" régulièrement pendant le test. Dommage !

En résumé, mon avis sur l'Alpiner 4 automatique Shadow Line

Comme je l'ai dit plus haut, la nouvelle venue d'Alpina ne brille pas par son originalité. Elle reste en revanche très agréable à porter (le boîtier de 44mm n'est pas trop imposant en fin de compte) et le noir lui va particulièrement bien.

L'e-strap paraît être une innovation intéressante pour ceux qui veulent se mettre (un peu) à la montre connectée, sans négliger le caractère si particulier des belles pièces d'horlogerie suisses.

Enfin, côté prix, l'Alpiner 4 est proposée à 1395 euros dans cette version Shadow Line, avec son bracelet connecté. C'est un peu plus que la version classique avec bracelet acier, vendue à 1350 euros.


Voir les meilleures offres de montres Alpina


Test & avis de la montre Alpina Alpiner 4 Shadow Line


Nouvelle montre Alpina Alpiner 4 Shadow Line 2019


Bracelet connecté e-strap de la montre Alpina Alpiner 4 Shadow Line

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS