Tout savoir sur Richard Mille : avis et plus belles montres

Pur produit du 21e siècle, la marque Richard Mille s’est rapidement imposée sur le marché de la haute horlogerie. Très présente dans le monde de l’aéronautique et du sport, c’est elle que l’on retrouve au poignet de Rafael Nadal depuis plus de 10 ans.

Mais que valent vraiment les montres Richard Mille ? On vous donne notre avis dans cet article.

L’histoire de la marque Richard Mille

Vous risquez d’être surpris, mais la marque suisse Richard Mille doit son nom à un industriel français du nom de… Richard Mille. C’est en 2001 que cet entrepreneur, ancien directeur général de la division horlogerie du joaillier Mauboussin, crée officiellement la société Horométrie et la marque qui porte son nom, associé à son ami Dominique Guenat et en collaboration avec la marque Audemars-Piguet (aujourd’hui actionnaire de Richard Mille, depuis 2007).

Dès son lancement, l’entreprise tape dans l’oeil des amateurs d’horlogerie de luxe avec sa première montre baptisée RM 001 Tourbillon. Un bijou de technicité présenté en marge du salon Baselworld, doté d’un calibre maison composé de 267 pièces, limité à 17 exemplaires. Outre son style affirmé, ce garde-temps se distinguait par sa fiabilité et sa robustesse. D’ailleurs, la petite histoire raconte que Richard Mille a carrément jeté sa montre au sol dans les coulisses du salon suisse afin de démontrer le potentiel de son calibre tourbillon. Année après année, la marque perfectionne son modèle phare, avec la RM 002 en 2002, la RM 003 en 2003…

Six ans seulement après sa création, la maison helvète intègre le cercle fermé de la Fondation de la Haute Horlogerie. Dans un registre différent des marques historiques (Vacheron Constantin, Louis Moinet, Breitling, Jaeger-LeCoultre…), Richard Mille fait la part belle aux matériaux de pointe et à la technologie. On retrouve ainsi régulièrement du titane grade 5, du carbone TPT ou encore du graphène dans ses montres, des matériaux tout droit venue de l’aéronautique, la chirurgie ou la Formule 1 !

Montre Richard Mille RM 001 Tourbillon

D’ailleurs, la marque suisse fait encore parler d’elle le 25 juillet 2009, après l’accident du pilote Felipe Massa, ressorti indemne d’un crash à plus de 200km/h… de même que la monter RM 006 qu’il portait au poignet ! De façon plus générale, Richard Mille est très présent dans le monde sportif : il crée sa propre équipe de polo en 2011, sponsorise l’open de France féminin de golf depuis 2013 ou encore la course Le Mans Classic. Surtout, c’est une montre Richard Mille qui accompagne Rafael Nadal sur les courts du monde entier (et notamment à Roland Garros) depuis le début des années 2010. Plus qu’une simple opération marketing, ce partenariat a par exemple donné lieu à la création de l’incroyable tourbillon à remontage manuel RM 27-01 en 2013. Particularité de ce bijou : il ne pèse que 19 grammes !

Aujourd’hui, nul ne peut remettre en cause la créativité et l’expertise de Richard Mille, qui a été récompensé à de multiples reprises pour ses prouesses horlogères. Le principal fait d’arme reste évidemment l’Aiguille d’Or reçue au Grand Prix d’Horlogerie de Genève en 2007 pour l’exceptionnelle RM 012 Tourbillon vendue à quelque 800 000 CHF, soit environ 775 000€.

Notre avis sur Richard Mille

On l’a dit plus haut : en termes de technicité, de fiabilité, d’inventivité et de précision, les montres Richard Mille sont d’authentiques oeuvres d’art. Côté style, le look est sportif et massif, même si l’emblématique boîtier tonneau permet d’affiner la silhouette avec élégance.

Une question demeure toutefois : le prix des montres Richard Mille est-il surestimé ? Chacun se fera sa propre opinion mais lorsque l’on voit sur le marché de la seconde main des prix souvent très largement supérieurs à 150 000€ (et plus de 3,5 millions pour une RM 057 Tourbillon Dragon Jackie Chan), l’interrogation paraît légitime. Plus qu’un garde-temps d’exception, la montre Richard Mille semble être devenue un objet de spéculation pour certains…

Pour aller plus loin :

Notre avis sur les grandes marques de montres pour homme

Les montres iconiques de Richard Mille

Chez Richard Mille, on n’a pas peur d’empiler les complications horlogères : chronographe, heure universelle, flyback… et bien sûr tourbillon. Et dans le même temps, la marque n’hésite pas à multiplier les collaborations avec des personnalités de tous horizons, de Natalie Portman à Pharrell Williams en passant par le golfeur Bubba Watson ou Sébastien Loeb. Et bien sûr le tennisman Rafael Nadal dont la RM 27-04 de 2021 (qui ne dépasse pas les 30 grammes sur la balance, bracelet compris) ou la nouvelle RM 35-03 à 187 000€.

L’une des autres caractéristiques des montres Richard Mille se situe au niveau de la palette de couleurs, souvent très éclatante (parfois trop !). C’est le cas de la RM 67-02, une montre dotée d’un mouvement automatique extraplat dont la boîte et le bracelet se parent tantôt de rouge, de vert ou de bleu !

RM 35-03 Nadal
Montre Richard Mille RM 35-03 Nadal
RM 67-02 Automatic Extra-Flat
Montre Richard Mille RM 67-02 Automatic Extra-Flat

Où acheter des montres Richard Mille ?

Vous l’aurez compris, les montres Richard Mille sont des pièces exclusives réservées aux personnes relativement fortunées. Le nombre de boutiques dans le monde entier reste relativement restreint, avec notamment une seule boutique en France (à Paris). Sinon, vous pouvez vous rendre à Monaco, Genève, Las Vegas, Beverly Hills, Dubai ou encore Buenos Aires…

Sur Internet, il est aussi possible de trouver des modèles de seconde main mais, là encore, à des prix qui atteignent des sommets : pas moins de 70 000€ pour une RM 016 avec un boîtier rectangulaire sur des sites comme Watchmaster ou Chrono24.

Les dernières actus de la marque

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.