Geneva Watch Days 2022 : découvrez les plus belles montres de la rentrée

Plus belles montres Geneva Watch Days 2022
Parmi les nouveautés des Geneva Watch Days 2022, la nouvelle Ulysse Nardin Rainbow Blast

Pour la troisième année consécutive, les plus prestigieuses maisons horlogères ont rendez-vous à Genève dans le cadre des Geneva Watch Days. Du 29 aout au 1er septembre, 33 marques sont présentes pour exposer leurs nouveautés au grand public. L’occasion de découvrir quelques-unes des plus belles montres de cette année 2022.

Les Geneva Watch Days, c’est quoi ?

Baselworld est « mort », vive les Geneva Watch Days ! Après deux années perturbées par la pandémie de coronavirus, le secteur de l’horlogerie poursuit sa mutation. A ce titre, la Foire de Bâle, longtemps considérée comme le plus grand salon horloger du monde, a donc disparu du calendrier, tandis que le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) a changé de formule et de nom en 2020, avec un événement annuel désormais baptisé Watches & Wonders.

C’est donc dans ce contexte que les Geneva Watch Days ont vu le jour en août 2020. Après deux premières éditions couronnées de succès, le troisième cru accueille les passionnés d’horlogerie dans son pavillon situé sur le quai du Mont Blanc, du 29 août au 1er septembre 2022.

Initialement créées pour faire face à l’absence de grand salon horloger sur la seconde partie de l’année, les GWD semblent déjà être devenus un rendez-vous incontournable. Et si c’est Jean-Christophe Babin, CEO de Bvlgari, qui a été à l’origine de la première édition, il a depuis été rejoint par de nombreuses marques. Elles seront 33 à exposer leurs nouveautés cette année sur les bords du Léman : les piliers Bvlgari, Breitling, Jacob & Co et Ulysse Nardin ont été rejoints par Corum, Frédérique Constant, Raketa, Oris, Louis Erard et bien d’autres.

Outre la cinquantaine de vitrines accessibles au grand public dans le pavillon, les GMT donneront lieu à plusieurs débats autour de l’horlogerie indépendante, des nouvelles stars du secteur et de montres aussi iconiques que l’Octo Finissimo de Bvlgari.

Gros plan sur 5 montres à découvrir à Genève

Breitling, Bulgari, De Bethune, H. Moser & Cie., MB&F, Ulysse Nardin, Urwerk, Jacob & Co, Arnold & Son, Corum, Doxa, Frederique Constant Group, Greubel Forsey, Maurice Lacroix, Oris, Phillips, Reuge, Alpina, Angelus, Atelier de Monaco, Bianchet, Czapek, Louis Erard, Beauregard, Byrne, Chaykin, Hautlence, HYT, Krayon, Claude Meylan, Raketa, Singer, Trilobe. Voici les 33 noms présents en Suisse pour ces Geneva Watch Days 2022. Des maisons prestigieuses qui ont toutes de belles nouveautés à exposer, mais puisqu’il nous fallait faire un choix, nous en avons retenu (seulement) 5 dans cet article, pour tous les styles et tous les budgets.

Ulysse Nardin Blast Rainbow

Geneva Watch Days 2022 Ulysse Nardin Blast Rainbow

Un cadran squeletté en X (dans un design qui n’est pas sans rappeler les montres CODE41), un micro-rotor en platine apparent à 12 heures, un diamètre imposant de 45 mm pour le boîtier en titane DLC noir : la nouvelle Blast d’Ulysse Nardin ne manque pas de caractère.

Mais pour « adoucir » ce tempérament, la marque suisse a habillé la lunette et les index de sa Blast Rainbow de 50 rubis et saphirs baguettes colorés, déclinés dans des nuances arc-en-ciel. Ce style ne plaira sans doute pas à tout le monde mais apporte un étonnant contraste, complété par la présence d’un bracelet en alligator ou en caoutchouc « velours » noir.

Côté technique, le tourbillon volant automatique de la Blast Rainbow est animé par le calibre UN-172 en silicium et céramique, qui offre à la montre une réserve de marche XXL de 72 heures. Limitée à 50 exemplaires, la nouvelle création d’Ulysse Nardin est proposée au prix de 80 800 euros.

Régulateur Louis Erard x Label Noir

Geneva Watch Days 2022 Régulateur Louis Erard x Label Noir

Le Régulateur, c’est une montre emblématique chez Louis Erard, depuis 2003. Cette complication horlogère se distingue par la séparation des aiguilles des heures et des minutes, sur deux axes différents (et donc deux rouages distincts qui génèrent moins de frottement et apportent davantage de précision).

Ces dernières années, la maison suisse s’est associé à plusieurs horlogers et artistes de renom pour proposer des éditions spéciales de son Régulateur (notamment Alain Silberstein). Et pour les Geneva Watch Days 2022, Louis Erard a choisi Label Noir, un atelier genevois spécialisé dans la customisation depuis plus de dix ans, pour proposer une version « full black » de son modèle iconique.

De cette rencontre en deux univers très différents est né ce Régulateur tout en profondeur. Car ce sont bien différentes nuances de noir qui habillent le garde-temps. Le petit cadran des heures, situé à 12h, est ainsi le seul élément noir brillant de la montre, contrastant avec l’aspect brossé mat du reste du cadran et le traitement noir mat de la boîte. Seule l’aiguille des secondes se pare de vert, de même que l’inscription Label Noir (sacré paradoxe !), laissant penser à une étincelle ou à la dernière lueur jour avant que le soleil ne se cache derrière l’horizon.

Le bracelet de ce Régulateur adopte le même style, avec du textile noir tissé Cordura et quelques surpiqures vertes. A la fois simple et envoûtante, cette montre est produite en édition limitée à 178 exemplaires, au prix recommandé de 3500 CHF (environ 3600€).

Mido Ocean Star GMT Special Edition

Geneva Watch Days 2022 Mido Ocean Star GMT Special Edition

Les amateurs de montres Pepsi peuvent se réjouir : la nouvelle édition de l’Ocean Star GMT de Mido évoque clairement ces modèles emblématiques. Pourtant, pas de lunette bicolore au menu, celle-ci se « contentant » d’une céramique bleue intense. Le rouge, lui, s’invite sur la partie inférieure du cadran, pour distinguer les heures « jour » de cette montre GMT. L’aiguille vernie indiquant le second fuseau horaire se pare également de cette teinte, pour offrir une lisibilité optimale.

Si elle ne révolutionne pas le genre, cette Ocean Star de Mido adopte un visage plus contemporain que jamais, elle qui a vu le jour en 1944. C’est encore plus vrai avec le bracelet NATO tricolore qui peut l’habiller, en lieu et place du traditionnel bracelet acier.

Pour animer l’ensemble, Mido a intégré son Calibre 80, qui garantit une réserve de marche de 80 heures. Le tout pour un prix raisonnable de 1320 euros.

Frédérique Constant Classics Heart Beat Manufacture

Montre Frédérique Constant Classics Heart Beat Manufacture 2022

La « Heart Beat », c’est un grand classique de Frédérique Constant. Elle se distingue par son cadran ajouré à 6h, tel une fenêtre qui permet de voir battre le coeur de la montre.

A l’occasion des GWD, ce garde-temps se pare d’un nouveau cadran, lui-même présenté dans une toute nouvelle boîte de 39 mm de diamètre. Et pour couronner le tout, c’est une nouvelle version du calibre manufacture qui fait vivre le mécanisme, à savoir le FC-930-3, offrant une réserve de marche de 38 heures.

Si une version en acier sera visible à Genève, c’est sans doute vers l’édition limitée en or rose 18K, produite à 93 pièces, que se tourneront tous les regards. Son prix : 15 995 euros.

Streamliner Tourbillon H. Moser & Cie

Montre Streamliner Tourbillon H. Moser & Cie Geneva Watch Days 2022

On termine cette courte sélection avec la nouvelle version de la Streamliner présentée par H. Moser & Cie. Après s’être parée d’acier dans une précédente déclinaison, la montre revêt ici son habit de lumière, à savoir de l’or rouge, présent sur le boîtier de 40 mm, bien sûr, mais aussi l’ensemble des maillons du bracelet et les index présents sur le cadran.

Offrant un contraste des plus élégants, celui-ci arbore un coloris noir profond : une caractéristique due au Vantablack qui le compose, un revêtement innovant créé en 2012 et constitué de nanotubes de carbone. Pour contrebalancer cette silhouette épurée, une ouverture à 6 heures permet d’admirer le tourbillon HMC 804.

Prix de ce bijou visible aux Geneva Watch Days, 109 000 CHF soit environ 113 000 euros.

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.