10 marques de montres sous le radar que vous devriez connaître

Rolex, Tissot, Omega… Faites le test : demandez autour de vous que l’on vous cite spontanément des noms de belles marques de montres. Ces trois noms-là ont de grandes chances de ressortir. A juste titre d’ailleurs, puisque le trio conçoit des garde-temps très séduisants.

Mais quand on aime l’horlogerie (ou que l’on veut parfaire ses connaissances), il est intéressant d’aller un peu plus loin. De partir à la découverte de marques dont on parle peut-être moins, mais qui proposent des montres pétries de qualités.

C’est pourquoi nous avons choisi de mettre à l’honneur dans cet article 10 marques « sous le radar », souvent inconnues du grand public et qui nous paraissent clairement sous-estimées.

Rado

Oui, Rado est une marque « très » connue. Trop pour apparaître dans cet article, diront certains. Mais justement : au vu de son histoire et de la qualité de sa production, la marque suisse crée en 1917 ne nous semble pas bénéficier de la notoriété qu’elle mérite.

C’est pourtant elle qui a créé la première montre totalement inrayable dans les années 1960, la Diastar 1, puis la première montre entièrement en céramique deux décennies plus tard. Aujourd’hui, Rado mise beaucoup sur sa toolwatch taillée pour les explorateurs, la Captain Cook, avec sa lunette caractéristique qui affiche l’heure de 24 grandes villes du monde.

Monte Rado Captain Cook Over-Pole

Orient

Il y a quelque temps encore, une marque comme Citizen aurait pu figurer dans cette sélection. Mais, portée par les succès de ses montres C7 et (surtout !) Tsuyosa, l’entreprise japonaise connaît un succès croissant chez nous.

Ce n’est pas encore le cas de sa « cousine » et néanmoins rivale Orient. Née dans les années 1950 et appartenant aujourd’hui au groupe Seiko, la marque nippone brille elle aussi par l’excellent rapport qualité-prix de ses modèles. Les montres de plongée sont notamment à l’honneur chez Orient, qui aime aussi beaucoup jouer sur la carte néo-vintage. Pas forcément original, mais globalement très bien fait.

Montre automatique Orient

Eberhard & Co

Voici encore une marque plus que centenaire qui a contribué à faire évoluer l’horlogerie contemporaine. Fondée en 1887, elle a été l’une des manufactures les plus influentes du début du 20e siècle, étant même à l’origine des premiers chronographes à mouvement perpétuel et à double chronométrage dans les années 1930.

Discrète mais toujours bien présente, la maison suisse avait dévoilé en 1997, pour ses 110 ans, la montre « 8 jours », un chrono dont le mouvement n’avait besoin d’être remonté qu’une fois tous… les 8 jours.

Son modèle actuel le plus emblématique ? Le Chrono 4, qui se distingue par ses 4 compteurs alignés à l’horizontale sur le cadran. Une première mondiale, encore !

Chrono 4 Eberhard & Co

Beaubleu

L’histoire de Beaubleu est beaucoup plus récente que celle d’Eberhard & Co ou Rado, mais la jeune marque française est une pépite à découvrir si vous ne la connaissez pas déjà !

Si l’on reproche parfois aux créateurs horlogers de manquer d’imagination, ce n’est pas le cas chez Beaubleu, dont les montres se démarquent par leurs aiguilles circulaires. Trois cercles qui parcourent élégamment le cadran pour offrir un affichage de l’heure contemporain et original.

Montre Beaubleu Union

Vulcain

Retour en Suisse avec une marque historique, puisqu’elle a vu le jour en 1858, du côté de La Chaux-de-Fonds. Vulcain s’est rapidement distinguée par ses montres dotées de multiples complications, à l’image de sa Cricket, devenue la première montre-bracelet dotée d’un vrai réveil fonctionnel (dont le bruit rappelait celui du criquet).

Mais la vie de Vulcain n’aura pas été un long fleuve tranquille et la marque a failli disparaître pour de bon dans les années 1980… avant de renaître en 2002. Aujourd’hui, la maison helvète se réinvente sans renier ses origines, la Nautical au design contemporain côtoyant dans les collections l’éternelle Cricket !

Montre Vulcain Cricket

Singer Reimagined

A la base, le groupe Singer, basé en Californie, s’est fait connaître en restaurant des Porsche 911 Type 964. Son créateur Rob Dickinson voulait ainsi construire des voitures qu’il avait vraiment envie de conduire. En tant qu’amoureux des belles mécaniques, il a ensuite décidé de concevoir des montres qu’il aurait vraiment envie de porter. Et c’est ainsi qu’après une décennie de travail, les montres Singer Reimagined ont vu le jour.

Aujourd’hui, la marque met au point ses propres garde-temps, à l’image de la montre Track 1, équipée du mouvement maison 6361. Sa particularité : le chrono est clairement mis en avant sur le cadran, bien plus que le simple affichage de l’heure. L’esprit 911 incarné dans une montre ? Il y a clairement un peu (beaucoup) de ça chez Singer Reimagined !

Montre Track1 Singer Reimagined

Voutilainen

On change radicalement de registre ici, puisque le Finlandais Kari Voutilainen navigue dans les hautes sphères de la Haute Horlogerie. Pourtant, sa marque ne semble pas jouir de la même aura que ses homologues Cartier, Chopard, Panerai ou Vacheron Constantin

Plus que de simples montres, les créations de Voutilainen sont d’authentiques oeuvres d’art, à l’image de la Ji-Ku, un exemplaire unique récompensé du Prix de la Montre Métiers d’Art au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2022.

Voutilainen Ji-Ku

Corniche

On vous avait prévenu : il y en a pour tous les styles (et tous les budgets !) dans cette sélection. Après la Haute Horlogerie de Voutilainen, on revient à des modèles plus accessibles (entre 300 et 700€) avec la marque Corniche. Si son nom sent bon la France et la Côte d’Azur, l’entreprise est bel et bien basée en Suède. Elle demeure tout de même inspirée par la côte méditerranéenne, où les créateurs passaient leurs vacances d’été pendant leur enfance.

Créée en 2013, Corniche s’est rapidement fait remarquer sur Instagram grâce à une communication « agressive » et (surtout) des montres visuellement très réussies. Minimalisme, vintage et élégance sont au rendez-vous des différents modèles, qui accueillent des mouvements japonais (Miyota ou Seiko).

Montre Corniche Heritage

Nivada Grenchen

A la manière de Vulcain, Nivada Grenchen est une marque suisse qui a connu une histoire mouvementée. Créée en 1926, elle est longtemps restée confidentielle avant d’exploser dans les années 1950-60 : choisies par la marine américaine, ces montres partent à la conquête du pôle Sud et les Nivada Antarctic connaissent un succès impressionnant.

Mais la crise du quartz passe par là quelques années plus tard et la marque disparaît dans les années 1980. Des entrepreneurs mexicains tentent bien de se saisir de ce joyau, mais il faut attendre 2018 pour que Guillaume Laidet (créateur de la marque William L. 1985) et Rémi Chabrat (propriétaire du groupe Montrichard), la fassent renaître pour de bon.

Aujourd’hui, Nivada Grenchen connaît un joli retour de flamme, portée par la réinterprétation de ses modèles iconiques tels que la Chronomaster (née en 1963) et la fameuse Antarctic.

Nivada Grenchen x  seconde/seconde/ x TIME+TIDE

Venezianico

On termine ce tour d’horizon des marques de montre sous le radar avec un nom à la sonorité typiquement italienne : Venezianico. Et ça tombe bien, puisque celle-ci a effectivement vu le jour de l’autre côté des Alpes en 2017, grâce aux frères Alberto et Alessandro Morelli. Ceux-ci ont eu l’idée de rendre à l’hommage de la ville de Venise (d’où le nom de la marque) en créant des montres dotées de rotors personnalisés.

A la sobre élégance de la Redentore, certains pourront préférer le charme intemporel de la Nereide GMT, avec sa lunette bicolore. Et même si l’inspiration vénitienne n’est pas toujours évidente au premier coup d’oeil, le charme opère toujours ou presque !

Cette liste est évidemment loin d’être exhaustive et on aurait pu y ajouter des noms aussi variés qu’Oris, Raketa, EDOX ou Vicenterra en haute horlogerie. Des marques que les « vrais » passionnés d’horlogerie connaissent déjà, mais qui mériteraient sans doute davantage d’attention ! Et pour vous, quelle est la marque de montre la plus sous-côtée du moment ?

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi d'horlogerie, de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

4 commentaires

  1. Mon dernier coup de coeur horloger se nomme Apose! Un bonheur à porter et à contempler et un bien joli concept 100% Français pour l Ap03!

    1. Bonjour Btb et merci pour ce commentaire.
      C’est vrai que le concept Apose a l’air sympa, on en a rapidement parlé dans cet article. Ne reste plus qu’à la découvrir de plus près pour lui consacrer (ou non ^^) un article plus complet !

  2. Pour moi dernier cadeau reçu une magnifique Christopher ward, cette marque mérite vraiment d’être mise en avant.

    1. Bonjour Jérémie et merci pour ce message.
      C’est d’autant plus vrai que les marques britanniques sont « relativement » rares sur le marché et que celle-ci offre un rapport qualité-prix tout à fait correct pour ce que j’ai pu en voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *