Yema Rallygraf Meca-Quartz : une sportive vintage haute en couleur

Après la Speedgraf et la Meangraf, Yema fait renaître un autre modèle sportif emblématique, la Rallyquartz. Largement inspirée par l’univers de la course automobile, comme son nom l’indique, elle se distingue aussi par son nouveau mouvement hybride méca-quartz. Elégante et abordable, c’est assurément l’une des belles découvertes de ce début d’année 2023…

Le sport automobile à l’honneur chez Yema

Horlogerie et automobile ont toujours fait bon ménage. De TAG Heuer à BRM, en passant par Frédérique Constant ou Depancel, on ne compte plus les marques qui reconnaissent puiser leur inspiration dans les sports mécaniques. Et, plus généralement, dans les courses d’antan, évoquant le mythe du gentleman driver.

Et si, dans les années 1960, c’est d’abord avec son iconique Superman taillée pour la plongée que Yema s’est fait connaître, la marque française n’a jamais caché son amour pour l’automobile. Sa Rallygraf des années 1970 a ainsi été plébiscitée par le pilote de F1 Mario Andretti !

Malheureusement, certains virages de la fin du 20e siècle ont été compliqués à négocier, et il a fallu ensuite fallu attendre les années 2010 pour voir Yema revenir en piste. Financement participatif et réédition de modèles emblématiques lui ont permis de retrouver la voie du succès, avec des montres telles que la Superman (toujours elle !), la Wristmaster ou encore la… Rallygraf.

En 2021, celle-ci a par exemple eu droit à une édition spéciale Michel Vaillant, qui n’est pas passez inaperçue ! Il n’en fallait pas plus pour convaincre les responsables de la marque de faire renaître de modèle de façon plus durable. C’est ainsi que la Rallygraf nous arrive dans de nouvelles versions colorées en ce début d’année 2023.

A lire aussi :
Tout savoir sur Yema : avis et plus belles montres

Belle et abordable, la Rallygraf a tout pour plaire

Si les Monaco et Monza de TAG Heuer ou (surtout ?) la Daytona de Rolex font rêver les amateurs de belles mécaniques automobiles et horlogères, leur prix est un poil plus dissuasif. En étant proposée à 369€, la Yema Rallygraf s’annonce donc comme l’une des stars des circuits les plus abordables (avec la Série-A Stradale de Depancel) !

Esthétiquement, cette nouvelle version reste très fidèle à l’originale, lancée en 1966. On retrouve ainsi un boîtier en acier de 39 mm de diamètre, une taille parfaite pour habiller tous les poignets. Au centre, le cadran arbore fièrement ses deux compteurs, dont les formes caractéristiques rappellent les tableaux de bord des voitures de course de la grande époque. Comme si cela ne suffisait pas, Yema a aussi ajouté deux drapeaux à damier au-dessus du guichet date placé à 6 heures (et qui étaient déjà présent sur la version des années 1960).

Comme les autres modèles de la marque, cette Rallygraf est surmontée par un verre double dôme avec 2 mm d’épaisseur. Un détail qui apporte de la profondeur, tout en accentuant le look vintage de la montre.

Rapidement, le regard est aussi attiré par la lunette tachymétrique en aluminium mat avec marquage argenté. Rappelons que celle-ci permet de calculer une vitesse, en mesurant le temps nécessaire pour parcourir 1 km. Mais plus que son aspect fonctionnel, c’est son style qui apporte aussi un petit truc en plus : colorée, cette lunette est assortie aux deux compteurs du cadran ainsi qu’au bracelet en cuir perforé. Et pour cette Rallygraf 2023, Yema n’a pas hésité à s’aventurer dans différentes zones de la palette, du bordeaux au vert, en passant par le bleu pour le modèle essayé. Et puisque les montres panda ont plus que jamais la cote, le chrono se pare aussi de noir et de blanc (ou de blanc et de noir pour un version reverse panda très réussie).

La principale différence entre cette nouvelle Rallygraf et son aînée des sixties se situe au niveau de sa mécanique. Signe des temps, elle aussi passe à l’hybride, avec un mouvement méca-quartz Seiko VK64 (déjà vu sur la Meangraf Super). Le module mécanique, justement, permet d’animer le chronomètre tandis que les heures sont indiquées par la partie quartz du calibre.

Style vintage, mouvement contemporain : cette Rallygraf est une parfaite synthèse de différents univers. Une montre dans le plus pur ADN Yema qui justifie pleinement le retour au premier plan de la maison de Morteau !

Montre Yema Rallygraf meca-quartz

Les caractéristiques complètes de la montre

BoîtierAcier poli inoxydable 316L
Diamètre : 39 mm ; épaisseur : 11 mm
Verre minéral K1 double dôme avec 2 mm d’épaisseur
Fond décoré frappé à la presse hydraulique
Etanche à 100 mètres / 10 ATM
CadranFinition mate, compteurs contrastants
Index en applique en acier poli 
Aiguilles en acier poli 
Super-LumiNova BGW9
Lunette tachymétrique en aluminium mat avec marquage argenté
BraceletRallye cuir perforé ou maille milanaise
Entrecorne : 20 mm
MouvementMouvement chronographe méca-quartz SEIKO VK64
Heures (12/24), minutes, date
Chronographe secondes, minutes
RéférencesYMHF1580-ZZ (vert)
YMHF1580-GG (bleu)
YMHF1580-II (bordeaux)
YMHF1580-BA (panda)
YMHF1580-AA (reverse panda)
Prix public conseillé369 €
Avis montre Yema Rallygraf

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Pour aller plus loin :
5 montres à quartz qui méritent (quand même) votre attention

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *