Montre Charlie Paris Alliance : un peu plus près des étoiles

Que de chemin parcouru pour Charlie Paris depuis sa création en 2014 ! La jeune marque française, qui s’est d’abord fait connaître avec ses montres stylées et pas chères, veut prouver qu’elle est capable de faire bien plus que ça. Et de créer des garde-temps susceptibles de plaire à tous les passionnés d’horlogerie.

La nouvelle collection Alliance, lancée en ce printemps 2023, est la preuve parfaite de cette montée en gamme, avec les deux modèles qui la composent :  la 68 Heures et la Phase de Lune.

Avec leur cadran ajouré plus ou moins travaillé, les montres squelettes exercent un vrai pouvoir de fascination. Au-delà des simples considérations esthétiques, cette conception leur permet d'exhiber...Lire la suite

Pour Charlie Paris, Alliance rime avec excellence

Avant d’entrer dans le détail de cette nouvelle collection, une petite remise en situation s’impose peut-être pour ceux qui ne connaîtraient pas la marque (on en a pourtant déjà parlé à de multiples reprises sur Masculin !).

Charlie Paris a donc vu le jour à Paris (étonnant, non ?) en 2014, sous la houlette d’Ambroise Parlos et Adrien Sanglé-Ferrière, deux anciens étudiants de l’Essec. Et la marque porte alors le nom de Charlie Watch. Passionnés d’horlogerie, les deux jeunes hommes ont pour ambition de proposer de belles montres abordables, qui allieraient le chic à la française et la décontraction californienne. La campagne de financement participatif trouve rapidement son public et l’aventure Charlie commence !

La marque rencontre un joli succès grâce à ses accessoires vendus à moins de 200 euros et assemblés en France, ce qui se traduit par l’ouverture d’une première boutique à Paris en 2016. Pour séduire un public plus large (et notamment les « vrais » amateurs d’horlogerie), Charlie Paris étoffe ses collections. A côté des montres à quartz stylées, de nouveaux modèles automatiques font leur apparition, toujours plus complexes : chronographe, réserve de marche, coeur ouvert…

Pas suffisant pour certains passionnés purs et durs qui voient toujours dans ces créations des montres certes stylées mais encore un peu « justes » pour mériter leur attention. Mais ça, c’était avant. Car le lancement de la nouvelle collection Alliance pourrait bien convaincre ces réfractaires : par son design et ses caractéristiques techniques, celle-ci est présentée par la marque comme « l’excellence horlogère ». Simple argument marketing ? Pas du tout, tant les deux nouvelles montres témoignent d’une sérieuse montée en gamme…

68 Heures ou Phase de Lune, deux belles montres assemblées en France

Si le niveau de qualité perçue est en hausse, Charlie Paris est restée fidèle à ses principes pour le développement de sa gamme Alliance. On retrouve donc des montres au design épuré et chic, toujours assemblées en France, dans l’atelier parisien de la marque (même si les composants proviennent notamment de Suisse et de Hong-Kong).

« Un garde-temps à porter tous les jours et pour toujours. » C’est ainsi que Charlie Paris présente sa montre 68 Heures. Et c’est vrai que l’on s’imagine assez aisément la porter au quotidien, pendant de longues années : une montre trois aiguilles, avec un guichet date, un cadran blanc ou bleu… ce modèle a toutes les caractéristiques du basique horloger intemporel.

Le boîtier en acier 316L de 39,5 mm de diamètre pourra convenir à toutes les tailles de poignet. A l’intérieur, c’est un mouvement mécanique à remontage automatique qui anime l’ensemble, le calibre G100 de la manufacture la Joux-Perret (pas de Sellita ou Miyota pour une fois !), que l’on peut admirer à travers le fond transparent du boîtier. Doté de 24 rubis et battant à 28 800 alternances par heure, il bénéficie d’une belle précision (-0/+14 secondes/jour) et offre une réserve de marche de… 68 heures, évidemment !

Pour l’Alliance Phase de Lune, c’est un calibre franco-suisse qui est à l’honneur, avec le C105 de la manufacture Soprod. S’il est fabriqué en Suisse, l’usinage des ponts et platines, l’empierrage ainsi que l’usinage brut de la masse ont bel et bien lieu en France. Avec sa complication « phase de lune perpétuelle », il ne nécessite qu’un réglage manuel que tous les 122 ans et 51 jours.

Sur le cadran, l’indicateur de l’astre lunaire apparaît à 9 heures, à l’opposé d’un étonnant guichet date situé à 3 heures, qui se distingue par son cerclage et sa profondeur. La surface sablée du cadran apporte de la texture, notamment dans la version bleue, très réussie.

Pour parfaire leur style, ces deux montres Alliance peuvent s’habiller d’un bracelet classique en cuir bleu foncé ou marron, mais notre préférence va au bracelet en cuir d’autruche marron. Celui-ci se reconnait à ses « perles », qui lui confèrent un rendu encore plus luxueux.

Disponible dès à présent en pré-commande, la nouvelle collection Alliance de Charlie Paris sera livrée dès le mois de juillet 2023. Il faut noter que la production sera limitée à 400 exemplaires sur l’année (100 pour chaque version).

Côté prix, la montre 3 aiguilles est proposée à 1345€ tandis que la version phase de lune est accessible à 1895€. Pour un coup d’essai, c’est donc un coup de maître, Charlie Paris effectuant une entrée remarquée sur le segment très en vogue de l’horlogerie de luxe accessible.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *