Watches and Wonders 2023 : les plus belles montres du salon horloger de Genève

Si le SIHH n’est plus, le salon Watches and Wonders a brillamment repris le flambeau à Genève, pour le plus grand bonheur des amateurs d’horlogerie. Et des grands noms du secteur, qui y voient un excellent moyen de dévoiler leurs nouveautés. C’est d’autant plus vrai cette année que le salon ouvre pour la première fois ses portes au public en 2023 (les samedi 1er et dimanche 2 avril).

Alors, quelles sont les montres à ne pas rater ? Quelles sont les marques qui créent l’événement à Palexpo ? On vous emmène avec nous à la découverte des plus beaux modèles exposés à Watches & Wonders 2023.

Lors de son lancement en 2020, la collection Streamliner a immédiatement tapé dans l'oeil des passionnés. En raison de son style et de son élégance, bien sûr, mais aussi grâce à la couleur de son cad...Lire la suite

Ressence Type 8S

Si les marques les plus prestigieuses de la planète ont rendez-vous dans les allées de Palexpo (et un peu partout à Genève cette année), Watches and Wonders est aussi l’occasion de découvrir les stars montantes de l’horlogerie. Et notamment une marque comme Ressence.

Fondée en 2010 par le designer industriel Benoît Mintiens, elle a déjà été récompensée du prix de la révélation horlogère lors du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) 2013. Dans une volonté de revenir aux fondamentaux et de se débarrasser du superflu (le fameux « less is more »), Ressence brille par ses montres au design minimaliste et pourtant très innovant. C’est encore le cas cette année avec sa Type 8S, qui se dote d’un tout nouveau cadran vert sauge.

Avec un écran réduit à sa plus simple expression (« Il est tout à fait impossible d’enlever quoi que ce soit d’autre », comme le dit Benoît Mintiens), cette montre se contente d’indiquer les heures et les minutes. Mais sa particularité réside dans la forme de son cadran, en titane bombé, qui tourne pour indiquer les heures et les minutes. Cette architecture a conduit au développement d’un mouvement particulier (et breveté), le ROCS 8 (pour Ressence Orbital Convex System), qui offre une réserve de marche de 36 heures.

S’il paraît imposant, le boîtier de 42,9 mm de diamètre s’adapte à tous les poignets, d’autant que cette Type 8S est la plus légère de toutes les montres Ressence, avec seulement 42 grammes sur la balance, bracelet compris. Son prix, lui, est un poil plus lourd, à 12 500 CHF (soit un peu plus de 12 500€).

Watches and Wonders 2023 - Ressence Type 8S

Rolex Oyster Perpetual Day-Date 36

Voir le public se masser devant les vitrines du stand Rolex n’a évidemment rien d’étonnant. Mais il faut reconnaître que la marque à la couronne a mis cette année les petits plats dans les grands pour attirer tous les regards. Non seulement par la taille de son installation, mais aussi par ses montres hautes en couleur. A commencer par la nouvelle Oyster Perpetual Day-Date 36, qui a donné lieu à de vives discussions parmi les amateurs de montres.

Cette édition se distingue de la version originale par l’ajout de deux ouvertures sur le cadran, qui affichent non pas la date, mais un « mot-clé inspirant » traduisant une émotion en anglais (Happy, Eternity, Gratitude, Peace, Faith, Love, Hope) et 31 emojis exclusifs.

Si le boîtier en or jaune, gris ou Everose 18 ct ajoute une touche de luxe à l’ensemble, le cadran orné de pièces de puzzle multicolores est sans doute l’élément qui fait le plus parler.

Rolex Oyster Perpetual Day-Date 36 cadran puzzle

Frédérique Constant Classic Tourbillon Manufacture

L’année 2023 est riche en anniversaires horlogers : 40 ans pour Swatch, 50 pour Pequignet (dont on reparlera plus bas) et dix de plus encore pour des montres iconiques comme la TAG Heuer Carrera ou la Rolex Daytona… Pour Frédérique Constant, il ne s’agira « que » de la 35e bougie, mais la marque genevoise entend bien profiter de ce salon à domicile pour la souffler avec classe !

A Watches and Wonders, elle présente ainsi son nouveau Classic Tourbillon Manufacture, un modèle animé par le mouvement tourbillon manufacture FC-980… qui fête ses 15 ans en 2023 ! Proposée en édition limitée à 150 exemplaires, la montre se pare pour l’occasion d’un boîtier en or rose 18 carats de 39 mm de diamètre. Réussissant le tour de force d’être à la fois épurée, classique et contemporaine, elle se dote d’un cadran soleillé gris anthracite, sur lequel l’ouverture Heart Beat à 6 heures permet de découvrir le fameux tourbillon.

Le bracelet en cuir alligator mat brun foncé apporte un contraste des plus élégants à cette montre rare, proposée à 25 995 euros.

Watches and Wonders 2023 - Frédérique Constant Classic Tourbillon Manufacture

TAG Heuer Carrera Plasma

On l’a dit, la Carrera de TAG Heuer fête ses 60 ans en 2023. La marque suisse a donc choisi de la mettre à l’honneur tout au long de l’année, à travers moult éditions spéciales et/ou limitées.

Après un premier modèle anniversaire dévoilé à la LVMH Week du mois de janvier, TAG Heuer dévoile plusieurs nouvelles déclinaisons dans les allées de Palexpo, et notamment la remarquable Plasma. Présentée comme une incarnation de la technologie avant-gardiste de la marque, celle-ci se distingue par les 124 diamants de laboratoire faits sur mesure (pour un total de 15,5 carats) qu’elle arbore aléatoirement sur sa lunette et son bracelet en aluminium, ainsi que sur son boîtier, sa couronne, son cadran et ses index.

Animée par le mouvement Calibre Heuer 02 Tourbillon Nanograph, elle permet à la marque de « combiner innovation avancée et créativité audacieuse ». Cela ne plaira peut-être pas aux fans de la Carrera « classique », mais permet assurément à la marque de ne pas passer inaperçue pour ce Watches and Wonders 2023 !

Watches and Wonders 2023 - TAG Heuer Carrera Plasma Avant-Garde

Hautlence Linear Série 2

28 exemplaires seulement, un prix supérieur à 60 000 euros. La Linear Série 2 dévoilée par Hautlence pour Watches and Wonders 2023 ne s’adresse pas au plus grand nombre. De fait, avec une production annuelle de l’ordre de 200 montres, la marque suisse (son nom est l’anagramme de Neuchâtel) n’a jamais visé le marché de masse.

Depuis sa création en 2004, Hautlence s’est toujours évertué à proposer des garde-temps au design avant-gardiste… mais qui revisite les grands classiques de l’horlogerie. Notamment des complications que l’on croyait oubliées ! Après l’heure sautante et l’heure semi-traînante, la firme neuchâteloise mise sur l’heure sautante linéaire rétrograde pour son étonnante Linear Série 2.

Sur cette montre, l’heure est indiquée sur une échelle verticale graduée, située à gauche du cadran. Une fois arrivé à 12, le curseur blanc monté sur une bielle effectue un saut pour revenir sur le 1. L’aiguille des minutes, quant à elle, fait le tour du cadran de façon beaucoup plus classique, même si l’on aperçoit un tourbillon volant à 6 heures.

Le généreux boîtier reprend une forme « TV Screen » chère à Hautlence (et à d’autres marques comme March LA.B) et contribue au look si atypique de la Linear Série 2.

Pequignet Concorde et Royal Saphir Ombres et Lumières

Il n’y a pas que des marques suisses à Palexpo ! Pequignet, qui se présente comme l’unique manufacture de haute horlogerie française et qui s’apprête à fêter ses 50 ans, participe ainsi pour la première fois au salon genevois. Elle en profite pour faire coup double avec deux nouveautés : Concorde et Royale Saphir Ombres et Lumières.

La nouvelle collection Concorde vient précisément célébrer le demi-siècle d’existence de Pequignet et reprend les codes habituels de la marque : un boîtier en acier « carré arrondi » de 36 ou 40 mm de diamètre, un bracelet avec une nouvelle maille signature inspirée de l’iconique Moorea et un cadran dans l’air du temps décliné en 6 coloris (or, argent, vert anglais, bleu marine, gris anthracite et rose). Cette montre trois aiguilles classique est animée par le calibre manufacture Initial, doté d’un système de remontage à double sens et offrant 65 heures de réserve de marche. Le tout pour un prix de 4000€.

Watches and Wonders 2023 - Pequignet Concorde

D’autres part, Pequignet vient étoffer sa famille Royale Saphire, lancée en 2019, avec sa collection Ombres et Lumières. Incarnation de la haute horlogerie vue par Pequignet, la Royale Saphir se distingue par son cadran en saphir et sa date « triple saut », avec trois compteurs pour le jour et la date, ainsi qu’un indicateur de réserve de marche, une petite seconde et une phase de lune.

Et si elle n’était proposée que dans l’iconique couleur bleue chère à la maison franc-comtoise, ses 5 nouvelles déclinaisons « Ombres et Lumières » vont du noir au blanc en passant par diverses nuances de gris. Le tout étant toujours animé par le superbe calibre Royal à la fleur de lys. Côté prix, il faudra compter 10 800€ pour arborer ce garde-temps au poignet.

Watches and Wonders 2023 - Pequignet Royal Saphir Ombres et Lumières

Oris ProPilot X Kermit Edition

Certaines marques profitent du salon pour faire souffler un vent de fraîcheur sur l’horlogerie ! C’est notamment le cas d’Oris, qui dévoile une édition spéciale de sa montre ProPilot X aux couleurs de Kermit la Grenouille de Disney’s The Muppets.

Cette version revisitée d’un classique de la maison d’Hölstein est dotée d’un guichet date qui laisse apparaître le visage de Kermit en lieu et place du chiffre 1 chaque premier jour du mois (la marque inaugurant ainsi le « Kermit Day » selon ses propres mots !). Cette nouvelle ProPilot X se distingue également par sa couleur verte éclatante qui offre une multitude de reflets.

Animé par le calibre 400, ce modèle qui donne le sourire est proposé à 4 400 euros, soit 200 euros de plus que la version classique.

Watches & Wonders 2023 - Oris ProPilot X Kermit Edition

Hublot MP-13 Tourbillon Bi-Axis Retrograde

Hublot n’aime pas passer inaperçu. Cela se traduit souvent par des montres hautes en couleur (la Big Bang rose) ou tout en or. C’est encore le cas à Genève, où la marque suisse présente notamment la Big Bang Integrated Tourbillon Full Carbon, la Classic Fusion Chronograph Orlinski ou encore les huit versions serties de la Square Bang Unico.

Mais celle qui a retenu notre attention est incontestablement la MP-13 Tourbillon Bi-Axial, une montre remarquable en raison de sa combinaison unique de deux complications : un tourbillon bi-axial et un affichage bi-rétrograde. Si le tourbillon est considéré comme l’une des plus fascinantes complications de l’industrie horlogère, il n’avait jamais été associé à cette affichage bi-rétrograde des heures et des minutes.

La montre est également équipée d’un mouvement HUB6200 à remontage manuel, offrant une réserve de marche de 96 heures, soit la plus grande du marché pour un tourbillon squelette bi-axial. Seulement 50 exemplaires numérotés de cette montre exceptionnelle sont proposés, pour un prix de 165 000 euros.

Montre Hublot MP-13 Tourbillon Bi-Axis Retrograde

Et aussi… d’autres montres à voir à Watches & Wonders 2023

Il ne s’agit bien évidemment que d’un bref aperçu de ce qui s’offre à la vue des visiteurs de Watches and Wonders 2023. Avec près de 50 marques présentes, l’événement genevois confirme de plus en plus son statut de rendez-vous incontournable pour les amoureux d’horlogerie.

A côté des modèles présentés ici, nous aurions encore pu citer la Klepcys GMT Palm Green de Cyrus, la fascinante Impulsion de Louis Moinet, l’élégante Tonda PF Minute Rattrapante de Parmigiani Fleurier ou encore la sublime Tank Normale, septième édition limitée de la collection Cartier Privé.

Klepcys GMT Palm Green de Cyrus Genève
Klepcys GMT Palm Green de Cyrus Genève
Tonda PF Minute Rattrapante de Parmigiani Fleurier
Tonda PF Minute Rattrapante de Parmigiani Fleurier

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Tank Normale Cartier Privé
Tank Normale Cartier Privé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *