La nouvelle montre Hermès joue sur les mots et sur les formes (et c’est très réussi)

© Haw-Lin Services / Joel von Allmen

On a trop tendance à l’oublier, mais à côté de ses foulards et parfums, Hermès est aussi une maison qui propose de très belles montres : l’Heure H et son iconique boîtier carré, l’Arceau taillée pour les passionnés d’équitation… Lors du dernier salon Watches & Wonders, Hermès a capté l’attention non seulement grâce à la scénographie immersive de son stand, mais aussi avec la présentation de sa nouvelle montre très poétique, la Cut.

Très simple en apparence, elle affiche des lignes remarquables qui pourraient en faire l’une des plus belles dress watches de l’année.

Dévoilée en 2022, la Master Grande Tradition Calibre 948 est incontestablement l'une des plus belles montres affichant le temps universel. C'est encore plus vrai avec la nouvelle interprétation qu'en...Lire la suite

L’œuvre d’Erin O’Keefe comme écrin à la nouvelle montre Hermès

Dans l’univers riche et complexe de la haute horlogerie, Hermès a toujours eu le don de soigner la forme autant que le fond. La montre en elle-même autant que la façon dont elle est présentée au public. C’est encore le cas pour sa nouvelle création, la montre Hermès Cut, très joliment mise en avant lors du salon Watches & Wonders.

Comme l’explique la marque, cette montre ne se contente pas de capturer le temps ; elle invite à une réflexion sur l’espace et la perception. Par conséquent l’artiste new-yorkaise Erin O’Keefe a imaginé une scénographie immersive pour sublimer ce nouveau garde-temps. Dans les allées de Palexpo, l’art pariétal rencontre la sobriété des sculptures modernistes, enveloppant les visiteurs dans un monde où les formes et les couleurs transforment la perception du temps et de l’espace.

L’installation d’O’Keefe ne sert pas uniquement de fond, mais devient partie intégrante de l’expérience Hermès, mettant en lumière la philosophie de la marque qui considère le temps lui-même comme un objet d’art​​. Aux côtés de la forge Jaeger-LeCoultre ou de l’éternelle Lune d’IWC, le stand Hermès restera comme l’un des plus poétiques (et réussis) de ce Watches & Wonders 2024.

Hermès Cut, une montre à mi-chemin entre le cercle et le rond

On connaissait déjà le rond dans le carré cher à Bell & Ross. Avec sa Cut, Hermès invente le cercle dans le rond. A moins qu’il ne s’agisse du rond dans le cercle. Avec une bonne dose de subtilité et de malice, cette montre « joue avec
le vocabulaire de la géométrie cher à Hermès »
.

Réinventant les formes géométriques traditionnelles et jouant avec les concepts de cercle et de rond, Hermès démontre parfaitement son habileté à fusionner l’art et l’horlogerie. De façon plus concrète, c’est donc le design du boîtier qui attire d’abord le regard (et prouve que chaque détail a son importance). Conçu tout en acier ou dans une combinaison mêlant acier et or rose, celui-ci affiche un élégant diamètre de 36 mm seulement.

La couronne, placée à 1h30 et rehaussée d’un H laqué ou gravé, participe au style si marquant de cette montre, de même que les finitions, qui alternent entre le satiné et le poli et reflètent parfaitement la lumière.

Montre homme Hermès Cut

Le cadran, sobre et pourtant sophistiqué, est ponctué de chiffres arabes luminescents qui assurent une lisibilité optimale sans sacrifier l’esthétique. La minuterie décalquée (avec quelques touches orange, couleur signature de la maison Hermès) est parcourue par des aiguilles bâtons traditionnelles, recouvertes de Super-LumiNova.

Pour que cette dress watch habille parfaitement tous les poignets, masculins aussi bien que féminins, la Cut revêt un bracelet en acier harmonieusement intégré mais peut aussi recevoir un modèle en caoutchouc, disponible dans une palette de couleurs typiquement Hermès.

Versatile et élégante, cette montre reste une vraie belle pièce horlogère. Elle est ainsi animée par le mouvement automatique manufacture Hermès H1912, visible à travers le fond saphir du boîtier avec ses éléments décorés de « semis de H ». Fabriqué en Suisse, celui-ci confère 50h de réserve de marche en moyenne.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Accessible à partir de 5400€, la nouvelle Hermès Cut peut voir son prix grimper à 11 000 euros dans sa version « joaillère » (et davantage pensée pour un public féminin) avec sa lunette sertie de 56 diamants et même 12 500€ pour le modèle en acier et or rose.

Montre femme Hermès Cut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *