Avec H. Moser & Cie, préparez vous au retour du dragon !

Lors de son lancement en 2020, la collection Streamliner a immédiatement tapé dans l’oeil des passionnés. En raison de son style et de son élégance, bien sûr, mais aussi grâce à la couleur de son cadran, qui lui a valu le surnom de « green dragon ».

Après avoir mis en pause la production de cette montre, H. Moser & Cie a (enfin !) décidé de la relancer aujourd’hui. Et si l’emblématique Matrix Green n’a rien perdu de son charme, elle est désormais accompagnée d’une montre violette Purple Haze de toute beauté !

Avec leur cadran ajouré plus ou moins travaillé, les montres squelettes exercent un vrai pouvoir de fascination. Au-delà des simples considérations esthétiques, cette conception leur permet d'exhiber...Lire la suite

La Streamliner Centre Seconds, une icone haute en couleurs

Pour savoir si une montre a du succès ou pas, ou plutôt si elle bénéficie d’une vraie cote d’amour, il suffit de savoir si les passionnés lui ont trouvé un surnom ou pas. Chez Omega, le terme Moonwatch a pour ainsi dire remplacé l’appellation officielle Speedmaster. Chez Rolex, on ne compte plus les petits noms de la GMT-Master (Pepsi, Pussy Galore, Fat Lady, Batman…). Moins connues du grand public les Subzilla de Panerai, Flying Pizza de Breitling et Monster de Seiko peuvent compter sur une vraie communauté de fans. Et la « Green Dragon » peut sans doute prétendre faire partie de ce cercle.

Ce « dragon vert » est en effet le surnom attribué à la Streamliner Centre Seconds dévoilée par H. Moser & Cie en 2020. Inutile d’aller chercher la raison très loin : cette appellation fait référence à la couleur du cadran de cette montre. Un vert fumé, « Matrix Green » selon sa dénomination commerciale, qui offre de magnifiques nuances allant du vert olive à l’or rouge (c’est en tout cas ce que dit la marque !).

Le succès de cette montre a été immédiat, si bien que la marque suisse a décidé de mettre en pause la production. Et puisque H. Moser & Cie aime mettre de la couleur dans ses garde-temps, elle a surfé sur la tendance saumonée en 2023, avec une Streamliner Centre Seconds Smoked Salmon « qui passe du chocolat à l’or, selon l’orientation du poignet ». Là encore, cette nouveauté n’est pas passée inaperçue, mais Moser a fini par céder aux demandes du public en relançant cette année son modèle vert déjà iconique. Oui, mais voilà : le dragon n’est plus seul, puisque la Streamliner se pare aussi en 2024 d’une « brume violette » dans sa version Purple Haze.

Une montre 3 aiguilles, incarnation du minimalisme sophistiqué

Si la couleur du cadran est l’élément qui attire en premier le regard sur cette Streamliner Centre Seconds, ce n’est évidemment pas le seul qui mérite votre attention. Car, pour se démarquer avec une montre 3 aiguilles, H. Moser & Cie clame que « ce sont les détails qui font la différence ». Et ça tombe bien, celle-ci n’en manque pas !

La marque nous offre un joli voyage dans le temps avec cette collection, dont le simple nom évoque les années 1920-30. Son boîtier acier, de forme coussin, affiche un diamètre de 40 mm mais l’absence de cornes et l’intégration parfaite du bracelet lui permettent d’habiller les poignets les plus fins. L’alternance de surfaces polies et brossées ainsi que le verre saphir bombé permettent à la montre de briller de mille feux et (surtout) de révéler différentes facettes selon la luminosité ambiante. Ce jeu de lumière prend tout son sens au niveau du cadran, qu’il s’agisse des 50 nuances de vert ou du violet intense aux reflets bleutés.

Montre H. Moser & Cie Streamliner Centre Seconds Matrix Green
Montre H. Moser & Cie Streamliner Centre Seconds Purple Haze

Cette nouvelle itération de la Streamliner continue à se réinventer subtilement, comme en témoigne la transition vers le logo en laque transparente. Un autre changement important se situe au coeur du boîtier, puisque le mouvement automatique HMC 200 cède sa place au calibre HMC 201. Une mécanique toujours 100% suisse et 100% manufacture, bien sûr, qui garantit une réserve de marche de 3 jours minimum. Visible à travers le fond du boîtier, ce nouveau calibre n’a rien à cacher, dévoilant ses ponts partiellement squelettisés, son rotor ciselé, son remontoir bidirectionnel et sa magnifique masse oscillante gravée en or 18 carats massifs.

Proposée à 21 900 CHF, soit un peu plus de 22 000 euros, cette nouvelle Streamliner Centre Seconds est une vraie belle pièce de haute horlogerie. Quatre ans après son apparition, le « dragon vert » n’a assurément rien perdu de son charme. Il ne reste plus qu’à savoir comment surnommer la déclinaison violette, tout aussi séduisante !

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *