Masculin.com  ››  Auto  ››  Actu Moto  ››  Essai moto : Victory 1200 Octane

Essai moto : Victory 1200 Octane

Le nouveau custom Victory a de l'énergie à revendre

--- Le ---

Marque du groupe américain Polaris, Victory propose avec sa moto Octane 1200cc un custom rétro-futuriste au comportement sportif.

Essai moto : Victory 1200 Octane
DR ©
Pierre Siedzianowski

Spécialiste moteurs

On ne vous apprendra rien, le marché moto nord-américain fait la part belle aux customs et autres cruisers. Dans ce contexte, Polaris, acteur US majeur du monde  du véhicule de loisir – via une gamme éclectiques de produits allant de la motoneige au quad en passant par le SSV ou le trois-roues – s' est très sérieusement implanté dans le paysage moto avec les marques Indian et Victory.

La raison principale du succès ? Sans doute de ne pas avoir singé Harley Davidson : qu'il s'agisse d'Indian (l'une des plus anciennes marques de moto) ou de Victory (créée à la fin des années 90), l'offre moto du groupe Polaris n'a pas grand-chose à voir avec celle de Milwaukee : à Indian de séduire la clientèle vintage via des motos modernes mais lookées anciennes, à Victory le rôle d'innover et de dépoussiérer le genre proposant des modèles particulièrement dynamiques au design franchement osé.

Ne pas se fier aux apparences

Dernière née du groupe, la Victory Octane – déclinée aussi dans une légèrement différente Indian Scout – inaugure un châssis original composé d'un cadre hybride fait de deux parties en fonte d'aluminium moulée (l'avant englobe la colonne de direction et supporte le radiateur, l'arrière, la suspension) reliées par une épine dorsale en tubes d'acier (le bras oscillant est en acier).

Sous ses airs placides, le nouveau bicylindre en V refroidi par eau de 1200 cm3, à 2 ACT et 4 soupapes par cylindre est un vrai moteur sportif développé sur un prototype engagé dans la mythique course de côte nord américaine de Pikes Peak.

Ce twin super carré particulièrement puissant pour un custom (Victory annonce 104 ch à 8 000 trs/mn), affiche un comportement sportif avec un couple maxi diffusé à 6 000 trs/mn (pour comparer, il se situe généralement autour des 4 000 trs/mn sur les concurrentes de chez Harley).
Pour compléter le package, des suspensions de qualité se conjuguent avec un freinage suffisamment dimensionné malgré un simple disque avant. La garde au sol (32° d'angle possible) est importante pour un custom.


Essai de la moto Victory Octane 1200

Une moto qui incite à la conduite sportive

A l'essai, la neutralité de cette moto et sa légèreté bluffante à la conduite se révèlent. Ville, route, sinueux ou grande courbe, quel que soit le terrain, l'Octane 1200 se laisse mener comme une mid size et absolument pas comme un custom d'une telle cylindrée.

Le moteur puissant et dépourvu de trop d'inertie s'inscrit dans cette facilité générale. Plus que le poids (243 kg), les dimensions de la monte pneumatique ne sont sans doute pas étrangères à cette facilité de conduite : la roue avant de 18'' équipée d'un pneu large et haut 130/70 permet de maintenir une direction de qualité malgré un look bobber, l'arrière de 160 (jante de 17'') préserve l'agilité.

Aussi, le moteur incite au sport plus qu'au cruising ; résultat, on a tendance à adopter une conduite dynamique et on arrive vite aux limites d'adhérence des pneumatiques Kendra qui glissent allègrement même s'ils savent le faire de façon progressive. D'ailleurs, l'amortissement de qualité offre une tenue de route particulièrement saine.

Avec justesse, vous objecterez que ce genre de moto ne s'achète pas pour limer du slider ! Son ergonomie générale, la facilité du moteur, la selle basse et l'ABS bien calibré s'adaptent bien à l'usage quotidien.
Pour chipoter, on pourra trouver le réservoir un peu trop large au niveau des genoux mais guère plus.

Pour le cruising, le confort de selle assez remarquable et l'absence de vibrations gênantes permettront de longs rides mais le manque de protection particulièrement criant limitera les excès de vitesse : le flux aérodynamique s'infiltre au niveau des cuisses et s'avère pénible au delà de 110 km/h. Aussi, étant vendue monoplace (mais homologuée biplace), il vous faudra rajouter environ 600€ pour profiter de la bête avec votre belle – ou quelqu'un d'autre, hein.

Conclusion : notre avis sur la Victory 1200 Octane

Moteur, châssis, lignes... sous des airs rétro-futuristes, tout est ultra-moderne sur la Victory Octane. Ce vrai custom US cache des qualités routières dignes de roadsters plus sportifs avec un tarif abordable et une garantie 5 ans particulièrement attractive. Cette machine originale est sans doute la base qui permettra à Victory d'ouvrir d'autres segments dans un futur proche.


Guidon de la Victory Octane



Fiche technique
Châssis : cadre mixte semi double berceau aluminium / épine dorsale en tubes d'acier, bras oscillant acier
Empattement : 1578 mm
Angle de colonne / chasse : 29 ° / 129,5 mm
Motorisation : bicylindre en V à 65°, 4 t, refroidi par eau, 2 ACT, 4 soupapes /cyl
Alimentation : injection électronique monocorps
Cylindrée : 1179 cm3  (101 mm x 73,6 mm)
Puissance : 104 ch à 8 000 trs/mn
Couple : 10,1 mkg à 6 000 trs/mn
Transmission : embrayage multidisque en bain d’huile, boite 6 v, courroie
Suspensions : fourche conventionnelle et deux amortisseur à émulsion
Freins av: 1 disque 298 mm / étrier 2 pistons juxtaposés / durit avia
Frein ar : 1 disque 298 mm / étrier simple piston
Roues : jantes aluminium 18 x 17 / pneus Kendra Cruiser 130x70 / 160x70
Poids : 243 kg
Réservoir : 12,9 l
Hauteur de selle : 658 mm
Norme : Euro 4
Tarif : 12 950  €
Garantie : 5 ans
Contact : http://victorymotorcycles.fr/cruisers/octane/

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : moto essai auto-moto
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS