[ESSAI MOTO] Bullit Hero 125 : que de la gueule ?

Ce scrambler ne se contente pas de jouer sur son physique

--- Le ---

La marque belge Bullit surfe sur la tendance néo-rétro avec la Hero, un scrambler 125 qui se distingue avant tout par un look d'enfer.

[ESSAI MOTO] Bullit Hero 125 : que de la gueule ?
Florian Gounaud ©
Yann Charron
Rédacteur moto

Les 125 rétro ont envahi les grandes villes, amenant un peu de couleur et de fun à cette catégorie habituellement réservée aux ternes scooters. Ce succès s’explique facilement, ce sont des motos faciles au look d’enfer, valorisantes au point de passer pour des cylindrées supérieures. Bullit surfe sur cette tendance : voici donc notre essai du scrambler maison, la Hero.

Une jolie moto à tous les niveaux

Bullit est une jeune marque belge créée en 2013. Elle propose déjà à son catalogue deux 125 à l’esprit rétro, les Hunt et Spirit, avec lesquelles la Hero partage le moteur d’origine Suzuki. Les similitudes s’arrêtent là.

La Hero est un scrambler dont on jurerait qu’il sort de l’atelier d’un préparateur un peu fou. Avec ses suspensions à énormes débattements, ses pneus à crampons et son arrière qui ne prend même pas la peine d’embarquer un garde boue, elle en jette !

L’échappement est superbe également, d’inspiration SuperTrapp, avec un silencieux court particulièrement bien mis en avant sur notre version d’essai sans repose-pieds passager (mais bien présents sur les versions de série). Les freins pétales ainsi que les éléments en alu, bras oscillant ou sabot moteur par exemple, complète la liste des jolies pièces. Le réservoir est bien intégré à l’ensemble, et amène cette petite touche rétro tant recherchée.

La Hero est une jolie moto, qui fait tourner toutes les têtes. La finition est très correcte, et même si le faisceau n’est pas très bien intégré et que le bloc compteur à rouleau semble tout droit sorti des années 80, il n’y a pas de quoi gâcher la fête !

Un scrambler taillé pour le cross ?

Et la fête, elle commence vraiment une fois le petit 125cm3 d’origine Suzuki démarré. L’échappement émet un bruit rauque vraiment sympa, faisant plus penser à une moto de cross qu’à une moto de route dûment homologuée. La hauteur de selle aussi fleure bon le cross.

Perchée à 910mm du sol, elle laissera les moins de 1m70 sur le carreau. Les autres découvriront une ergonomie bien étudiée, avec des repose-pieds placés idéalement, et un guidon large sans être caricatural. Malgré un sélecteur placé assez loin du repose-pied gauche (pour permettre de rouler en bottes de cross ?), les vitesses verrouillent parfaitement.

Soyons honnête, il est difficile de dire que la Hero inspire immédiatement confiance. Avec sa roue avant de 18 pouces chaussée en pneus à crampons Kingstone, il faut un temps d’adaptation certain pour commencer à profiter de sa bonne partie cycle. Gonflés à 1 bar par la concession Reuilly Moto, spécialiste de la marque, ces pneus offrent malgré tout un bon grip (sur le sec…), mais pêchent vraiment par leur manque de feeling. Une fois la confiance trouvée, on découvre une moto très agile et facile.

La Bullit est à l'aise partout... ou presque !

En ville, elle est particulièrement à son aise, la hauteur de selle permet de voir loin et de bien anticiper les réactions des autres véhicules. En plus, son guidon passe au-dessus de la plupart des rétros. Le moteur de 125cc issu de la Suzuki GN délivre 11,6 chevaux, et est bien aidé par une démultiplication très courte. Au feu rouge, la Hero laisse sur le carreau la plupart des autres 125 dans un hurlement strident, grisant !

Sur route, les seulement 112kg à sec de la Bullit en font une moto agile, facile à balancer d’un angle à l’autre. Les suspensions sont de bonne qualité et travaillent bien, elles gomment parfaitement les petites imperfections. La grosse fourche inversée se paye même le luxe d’être réglable ! La encore, le petit moteur permet de s’extraire très correctement des virages.

Forcément, avec ses rapports très courts, la vitesse de pointe est faible et plafonne aux alentours de 90 en fond de cinquième. Mais à moins de vouloir tenter un Paris – Marseille par l’autoroute, ce n’est pas vraiment un problème. Au-dessus de 80, les vibrations font bien sentir que la Hero n’est pas faite pour les longues lignes droites.
 
Sur petites routes par contre, vous pourrez rouler toute la journée : le confort correct de la selle et les 15 litres du réservoir couplés à une consommation très faible (environ 3l/100 durant notre essai) offre une autonomie très importante.

Le freinage est puissant et progressif, et arrête la moto sans aucun effort. Pour homologuer une moto aujourd’hui, il faut soit disposer de l’ABS, soit disposer d’un freinage couplé. C’est cette dernière solution qu’a choisie Bullit, en couplant l’avant et l’arrière à la pédale. C’est efficace et permet de limiter les effets de bascule lié au grand débattement de l’avant. Par contre, impossible de bloquer l’arrière dans les chemins.

C’est dommage, car c’est un endroit où la Hero s’avère pourtant particulièrement à l’aise ! Les pneus à gros crampons sont logiquement dans leur élément sur cette surface. Le poids plume et le grand débattement des suspensions encaissent sans broncher les trous et bosses, et même si le guidon est un peu bas, il est possible de rouler debout.

En résumé, que penser de la Bullit Hero ?

Alors que de la gueule cette Bullit Hero ? Non ! De la gueule, elle n’en manque clairement pas, mais elle sait également proposer autre chose, une expérience de conduite très fun grâce à son petit moteur tirant court et sa bonne partie cycle !

Vu le dynamisme de ce segment, elle ne manque pas de concurrentes : Mash, Masai, Brixton ou Astor proposent des scramblers dans leur gamme, et à 2999€, la Hero se place dans la tranche haute en termes de tarif. Mais elle a pour elle ce look absolument unique, et son équipement qualitatif !

 

FICHE TECHNIQUE

BULLIT Hero – Garantie 2 ans – 2999 euros

Moteur
Type EFI Monocylindre, 4 Temps, refroidissement par air
Alésage (mm) 57×48.8
Cylindrée 125
Compression ratio 9.5:1
Puissance [ch/(r/min)] 11.6 ch/8750 tr/min
Allumage électronique - Démarrage électrique
Transmission 5 vitesses
Roue motrice chaine

Chassis
Dimensions (L x l x h) mm   2040×915×1120
Empatement (mm) 1400
Hauteur de selle 86 cm – 91 cm
Poids à sec (kg) 112
Capacité réservoir (L) 15.0
Pneu avant Kingstone 4.10-18
Pneu arrière Kingstone 4.60-17
Frein avant disque wave 275 mm / Frein arrière disque 210 mm
Freubs CBS / frein avant/arrière combinés
Suspension avant: Fourche inverse hydraulique
Suspension arrière: Huile hydraulique à resort réglable
Amortisseur devant à l’envers / USD – Amortisseurs arrière amortissage à l’huile

Remerciement : Reuilly moto, spécialiste Bullit à Paris

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : essai auto-moto moto
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS