Les concurrents de l’iPhone

Le bijou d’Apple est-il menacé ?

L'iPhone a presque atteint le cap du million d'utilisateurs en France. Une suprématie sans précédent dans le marché de la téléphonie. Souvent imité, jamais égalé, le célèbre smartphone d'Apple est pourtant menacé par une vague de nouveaux arrivants.


Palm Pre : le gros outsider
En souffrance depuis plusieurs années, le constructeur Palm revient avec un portable multimédia très performant : le Palm Pre. Applaudi par la critique, ce smartphone a des caractéristiques et performances proches de celles de l'iPhone 3G S.

Trois cordes supplémentaires à son arc : son système d'exploitation très ergonomique (WebOS), son clavier amovible, et son écran multipoint qui plaira aux inconditionnels du tactile. Seule ombre au tableau : le Pre accuse un gros retard en matière d'accessoires et de logiciels (pas de plateforme de téléchargement en ligne).

Prix : NC

Au premier trimestre 2009, la gamme des BlackBerry Curve a détrôné l'iPhone au palmarès de ventes aux Etats-Unis. C'est l'outil fétiche des professionnels.

Le dernier-né du fabricant Research in Motion, le BlackBerry Curve 8900, comble son retard en matière d'utilisation ludique : lecteur MP3 avec une mémoire de 512 Mo, stéréo A2DP (haute qualité).

Mais question design, ce BlackBerry ne soutient pas encore la comparaison avec l'iPhone : ce mobile pèche par son look un peu austère.

Comparez les prix du BlackBerry Curve 8900

Le dauphin de l'iPhone, c'est peut-être lui : le Nokia N97, désigné comme le concurrent numéro 1 du téléphone star d'Apple. Sorti en France le 19 juin 2009, il est compact, léger, et doté d'un grand écran tactile au format 16/9.
Il est notamment équipé d'un appareil photo numérique de 5 mégapixels. Ses 48 Go d’espace de stockage (32 Go embarqués) servent une très longue autonomie en mode vidéo (4h30) et MP3 (37 heures).
Rien ne manque en termes de connectivité. Et contrairement au Palm Pre, le Nokia N97 s'appuie sur d'importantes ressources en ligne grâce au Nokia Music Store, qui n'a rien à envier à l'App Store.

Prix : 699 euros (hors souscritption auprès d'un opérateur)

Partager