Harley Davidson

Des motos qui n’ont besoin de personne

Reconnaissables entre toutes, plus que de simples motos, Harley Davidson représente avant tout une manière de vivre. Tour d’horizon de cette marque, véritable symbole de l’Amérique, qui a marqué l’histoire des cylindrées, d’hier à aujourd’hui.


Plus qu’une légende
Harley Davidson, c’est plus qu’une simple marque de motos mais bien un style de vie, une manière de penser.  Emblème de générations – dans les années 60 avec Brigitte Bardot et sa célèbre chanson ou Dennis Hopper dans le fameux film « Easy Rider » – c’est aussi un bruit de moteur unique, reconnaissable entre tous : le fameux « potatoe-potatoe ».


A l’origine, un vélo à moteur…
1903 : la première Harley Davidson voit le jour et avec elle, tout un mythe. Pourtant ses créateurs, deux jeunes amis, William  Harley et Arthur Davidson, étaient bien loin d’imaginer le succès que leur marque aura.
Tout commence en 1902, dans la ville de Milwaukee. Ils greffent un moteur sur… un vélo : la première Harley Davidson était née. Les modèles garderont longtemps d’ailleurs encore la marque de cette première motocyclette : le guidon et la selle de cuir.
Le célèbre logo de la marque, le « Bar & Shield », apparaît, lui, dès 1910.
La marque de fabrique d’Harley : le moteur V-twin
1909 : le model 5D, l’essence d’Harley Davidson. De bicyclette détournée, on passe à une véritable moto. Le célèbre V-Twin est né…  mais développe pour le moment seulement 7 chevaux.
Dans les années 30, le nouveau V-Twin – le Knucklehead – et une grosse commande de l’armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale font redémarrer les affaires.  
Le mythique Panhead
En 1947, ce moteur, l’un des plus célèbres créés par la firme, est proposé en 1 000 cm3 et  1 200 cm3. Un succès qui ne se dément pas, mais les fondateurs de la marque ne sont plus là pour le voir…


1957 : le premier Sportster Harley
Léger et sportif, le XL Sporster est mis en vente. Maniable, il vient à point pour contrer la concurrence. Parmi les modèles qui auront un grand succès : la série des XR.


Les années 60 : le règne de l’Electra Glide
1965, tournant dans l’Histoire de la marque : c’est l’année de l’Electra Glide, avec son démarrage électrique… mais également la fin du mythique modèle Panhead.
 
1984 : c’est la naissance du moteur Evolution. Après un ralentissement des ventes dans les années 70, un nouveau virage pour Harley. Quinze ans plus tard, place aux moteurs Twin Cam. En 2002, le V-Rod arrive sur le marché, son moteur est surnommé Revolution : un moteur V2 à refroidissement liquide !

D'autres modèles ont marqué ces deux dernières décennies : le Fat Boy, né en 1990, est sans doute le plus connu. L’année suivante, c'est le Dyna qui voit le jour. Cela reste aujourd'hui l’une des séries les plus vendues, avec le très remarquable Fat Bob ou la Street Bob.

Partager