Renault Twingo Gordini RS

La légende (res)sort ses griffes

Renault cède à son tour à la tendance vintage. Non pas avec une vieille voiture remise au goût du jour – comme Citroën et sa DS – mais avec le retour de la ligne Gordini. La griffe sportive de Renault s'offre en effet un come-back avec la Twingo Gordini RS…

Il y avait le jaune poussin de la Mégane RS. Il y aura dorénavant le bleu électrique de la Renault Twingo Gordini RS. Oui, oui, Gordini. Si, pour les plus jeunes, ce nom n'évoquera probablement pas grand-chose, cela rappellera sans doute aux plus nostalgiques quelques souvenirs émouvants. Ceux d'une époque où Renault régnait en maître sur les rallyes sportifs avec ses mythiques R8 Gordini des années 1970.


Cooper, Abarth et Gordini
La firme au losange suit donc la tendance rétro qui sévit actuellement dans l'automobile comme ailleurs. En matière de légendes sportives, Mini a déjà relancé la Cooper tandis que Fiat a dépoussiéré – de belle manière – la 500 Abarth.

Chez Renault, la griffe Gordini revivra donc d'abord sous les traits de la nouvelle Twingo RS. Avant une déclinaison de la Clio et de la Mégane. Revivra est peut-être un grand mot car l'esprit Gordini n'est pas forcément respecté à la lettre. La couleur déjà, si elle est très proche, n'est pas exactement la même, le mythique bleu de France étant remplacé par un bleu extrême…  et même par un gris platine ou un noir nacré.


La mode est aux stickers
Les fameuses bandes blanches, quant à elles, ne seront pas peintes sur la carrosserie de la voiture. Il s'agira de stickers – normal, c'est tendance – et, là encore, il sera possible de choisir parmi plusieurs choix d'habillage.
A l'intérieur de la nouvelle Twingo RS en revanche, rien à redire, l'esprit Gordini est omniprésent via diverses touches de bleu et de blanc, sur les sièges, le volant ou le levier de vitesses notamment…Sportive, la Twingo Gordini RS ne l'est pas que par son design, bien évidemment. Avec sa griffe Renault Sport, la firme au losange a démontré à de multiples reprises qu'elle n'avait pas grand-chose à apprendre en matière de sportivité.


Un moteur mélodieux
Moins rageuse que ses grandes sœurs Clio ou Mégane, la nouvelle Twingo RS n'en affiche pas moins une énergie appréciable. Renault a équipé sa voiture d'un moteur 1.6 16v atmosphérique de 133 chevaux à 6 750 tr/min avec un couple de 160 Nm à 4 400 tr/min. La firme au losange annonce par ailleurs que la sonorité du moteur a été particulièrement travaillée et que le chant de ce 1.6 devrait procurer de jolies émotions. Cela se traduit par un passage de 0 à 100 km/h en 8,7 secondes et une vitesse de pointe de 201 km/h. La Twingo RS a aussi pris le soin de ne pas être trop gourmande, la consommation en carburant restant « limitée » à 7 l/100 km pour des émissions en CO2 de 165 g/km.

Voilà qui devrait en tout cas donner un nouveau coup de fouet à la petite Twingo, dont la version coupé-cabriolet devrait également être officiellement dévoilée – enfin ! Peut-être au salon automobile de Genève 2010, au mois de mars… soit le mois du lancement de la Renault Twingo Gordini RS.

Partager
Tags: renault
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !