Que faire de son vieux téléphone portable ?

Les mobiles ont droit à une seconde chance

C’est un fait, les Français sont des gros consommateurs de portables : ils en changent en moyenne tous les deux ans. Et vous, que faites-vous de ces mobiles usagés ? Vous êtes plutôt du genre à les entasser dans un tiroir, à le jeter systématiquement à l’achat du nouveau modèle, à le donner à un proche ou encore à le recycler ?

La moitié des Français, hommes et femmes confondus, garde leurs mobiles usagés au fond d’un tiroir ou d’un placard. Quand on sait que 23,6 millions de portables ont été vendus en France en 2009, ça représente un paquet de tiroirs !
Il existe pourtant des solutions économiques et écologiques, pour sortir vos anciens mobiles du tiroir (qu’ils soient verts ou non !), leur donner une seconde vie ou au moins une belle mort !

Les distributeurs ont l’obligation de reprendre gratuitement votre mobile usagé. Un juste retour des bénéfices suite à la mise en place de l’éco-contribution dont vous devez vous acquitter à l’achat : environ un centime d’euros pour un téléphone mobile.
Recyclage ou revente ?
Mais la véritable question c’est : que devient le mobile ? Car s’il est jeté à la poubelle, on peut le faire soi-même ! Les repreneurs ont l’obligation de les trier en fonction de leur état puis de les rediriger vers des filières de recyclage ou de les réparer pour être revendus sur des marchés en développement. Nous voilà rassurés !

Certains opérateurs, distributeurs, sites spécialisés – Mobilorama, par exemple – et associations font mieux que reprendre votre mobile. Ils ont mis en place des programmes d’échange : vous renvoyez votre mobile, vous récupérez une somme d’argent ou en faites bénéficier une association. La classe !
Gagnez de l’argent… ou pas !
Le principe : vous recherchez la valeur de votre mobile, vous renvoyez votre mobile, vous recevez, selon les modalités proposées, un chèque, un bon d’achat, une remise ou encore un don à reverser à une association.
L’association Emmaüs organise aussi des collectes d’anciens téléphones mobiles. Ils sont triés et testés. Ceux en état de marche sont reconditionnés avant d’être vendus aux plus démunis à des prix abordables. Et s’ils ne peuvent être réutilisés, les composants sont recyclés.

Partager