Faut-il être galant pour séduire des femmes ?

La galanterie est-elle toujours un atout pour les hommes en séduction ?

Aujourd'hui, nous allons parler de la galanterie. Un terme que l'on entend souvent dans le monde de la séduction, mais pas toujours employé à bon escient. Alors, qu'est-ce que la galanterie ? Quelles en sont les origines ? Comment être galant ? Pourquoi cela ne vous rendra-t-il pas forcément plus séduisant ? Quelles sont les limites de la galanterie dans la société actuelle ? Comment se comporter pour vraiment charmer les femmes ? Voilà autant de questions auxquelles je vais répondre dans cet article.

Définition de la galanterie

D'après Wikipedia, "la galanterie est un code de conduite organisé autour de la femme. Souvent, sous la forme de propos ou compliments flatteurs à l'égard des femmes. Vécue par beaucoup comme une forme de politesse et de savoir-vivre, elle est aussi considérée comme un moyen de séduction".

Mais est-ce que la galanterie est vraiment quelque chose qui séduit les femmes ou bien ceci est-il une vieille croyance ?

Je fais cet article sur ce sujet parce que, franchement, je vois beaucoup trop de mecs en mode "lèche-bottes" avec les femmes. Ils pensent qu'en flattant les femmes, en s'infériorisant, en étant trop polis et courtois, ils vont être des tombeurs. Et puisque ça ne marche pas souvent, ils se demandent pourquoi. Malheureusement, une telle attitude les dessert en séduction et, même si cela peut paraître bizarre à certaines personnes, je vais vous expliquer le pourquoi du comment.

En quoi consiste la galanterie ?

Etymologie de la galanterie

L'origine du mot "galanterie" vient de "gale", qui signifie en ancien français la réjouissance, le plaisir et l'amusement.

Sous Louis XIV, la cour aimait se divertir grâce à toutes sortes de jeux, de loisirs et les gens aimaient les grandes fêtes frivoles. Ainsi, la galanterie s'est établie dans ce contexte de jeu spirituel, de divertissements mondains, pour devenir une esthétique à part entière.

En assimilant le public mondain au premier sens du terme Gale, l'adjectif "galant" s'est mis à qualifier des personnes honnêtes, de bonne grâce, qui ont des manières agréables, de l'esprit, du jugement, de la civilité, de la gaieté, et qui s'évertuent à plaire.

Origines de la galanterie

La galanterie est, selon certains historiens comme Claude Habib, un juste milieu développé à l'origine dans la civilisation française entre les deux extrêmes que représenteraient le machisme méditerranéen, qui se caractérise par une hyper-érotisation de l'espace public (la drague), et l'apparente indifférence nordique, qui se caractérise par l'absence totale d'érotisation de l'espace public et le refoulement puritain de l'érotisme dans la pornographie.

La galanterie serait donc une séduction douce, un érotisme léger et diffus des hommes envers les femmes – le tout consistant à témoigner à ces dernières un respect, des attentions et des égards particuliers.

La courtoisie du XIIème siècle est la première influence de la galanterie. Les troubadours qui écrivaient pour des femmes de haut rang chantaient alors les mérites d'un nouvel art d'aimer.

L'idée, c'était de rendre les pratiques brutales de certains hommes honteuses. Mais cela allait plus loin que le "simple" respect des femmes : le but de ces textes était que les hommes considèrent les femmes comme leurs souveraines naturelles. Ainsi, par exemple, un chevalier devait toujours être au service des dames. D'ailleurs, certains hommes que l'on appelle les "chevaliers blancs" se comportent toujours comme ça, de nos jours, avec les femmes. Et tout le monde leur dit que c'est bien… sauf que ça ne l'est pas. Je vous expliquerai pourquoi la bienpensance veut ça, plus loin dans l'article.

Au XVIIème siècle, les écrivains et les artistes se réunissaient dans des salons en compagnie des dames de haut rang. C'est sous cette seconde influence qu'est vraiment née la galanterie, qui se distingue de la courtoisie par le fait qu'elle est plus légère.

Concrètement, qu'est-ce que la galanterie ?

La galanterie est un ensemble de manières développées par un homme en vue de faciliter les déplacements, les mouvements ou l'habillement d'une femme. Par exemple, elle consiste à laisser la priorité à la femme sur le seuil d'une porte, à lui céder sa place dans les transports en commun ou à l'aider à porter ses bagages.

En gros, il s'agit d'être prévenant et attentionné à l'égard des femmes et de leur témoigner du respect et de la considération. Certains gestes un peu désuets comme le baisemain expriment aussi cette déférence de l'homme envers la femme. La galanterie peut enfin s'étendre aux dépenses de sorties mondaines où l'homme assurera les frais, quelle que soit la situation maritale ou affective du couple. C'est à cause de cette vieille tradition que l'on voit des mecs payer des cinémas ou des restaurants à des femmes qui couchent finalement avec un autre.

Un serveur galant ou une serveuse galante, dans un restaurant, considérera que les hommes sont galants et accordera la priorité de son service aux femmes.

Pour aller plus loin, dans la rue, la galanterie voudrait qu'un homme témoin de l'agression d'une femme qu'il ne connait pas et dont il ne sait rien risque sa vie pour lui venir en aide (au lieu de simplement appeler la police).

Pourquoi beaucoup d'hommes sont-ils galants aujourd'hui ?

Il peut être intéressant de se demander pourquoi beaucoup d'hommes sont galants, encore aujourd'hui.
La première raison, je dirais que c'est par conditionnement social. Les hommes, par imitation de ce qu'ils observent sans esprit critique dans les comédies romantiques, ou de par leur éducation (beaucoup d'hommes ont été élevés par une féministe mère célibataire), ou par habitude (et par principe de cohérence), se comportent comme des lavettes avec les femmes.

La deuxième raison, et la plus répandue selon moi, je dirais que c'est par intérêt, car ils pensent que c'est la meilleure façon de plaire à une femme. Evidemment, ces mecs-là ont de sérieuses lacunes en séduction.
Enfin, la dernière raison, je dirais que c'est par contrainte, à cause du féminisme extrémiste actuel. Par peur de se faire cataloguer "connard", les mecs ont très peur d'être sexuels ou d'assumer leur sexualité, du coup, ils se comportent comme des serpillières.

Les limites de la galanterie dans la société

Au 21ème siècle, la galanterie peut être perçue comme archaïque. Ce premier point me semble très important : la galanterie à outrance, ça fait vraiment vieux-jeu, voire ringard.

Le deuxième point essentiel, c'est que, si l'on y pense, la galanterie, c'est du sexisme et donc de la discrimination. Il s'agit, si on va au bout de ce raisonnement, d'une atteinte à l'égalité entre les hommes et les femmes. Et si on suivait la législation à la lettre, la galanterie serait donc hors la loi.
Simone de Beauvoir écrivait d'ailleurs, dans Le deuxième sexe, à propos de la galanterie, qu'elle est une contrepartie héritée des sociétés patriarcales visant à maintenir la femme dans son état d'asservissement.

Selon Peter Glick et Susan Fiske, deux chercheurs en psychologie sociale ayant travaillé sur le sexisme ambivalent, la galanterie serait du sexisme ordinaire qui, bien que bienveillant, aurait les mêmes effets que le sexisme hostile.
Je sais qu'il y a beaucoup de mecs qui pensent que "ça fait bien" d'être galant et tout. Mais, après avoir lu cette partie, voulez-vous toujours être un mec super galant ? Avez-vous toujours envie de vous "vanter" d'être galant ?

Si oui, attendez de lire la suite…


 

Clairement, aujourd'hui, la galanterie a ses limites. Mais attention, je ne suis pas en train de vous conseiller d'être un mufle ni de n'avoir aucun savoir-vivre pour séduire.

Galanterie et syndrome du canard

Le truc c'est que, pour certains mecs, être galant revient à avoir le syndrome du canard. Et ça, vous devez absolument l'éviter, car être needy n'aide pas en séduction.

De plus, ça met vraiment les femmes sur un piédestal alors que beaucoup d'entre elles aiment les "vrais mecs" qui sont "un peu machos". Presque des bad boys. En tout cas, ces femmes ne veulent pas être traitées comme des petits êtres fragiles.

Mettez-vous à leur place : nous sommes à l'époque de l'égalité des sexes. En les traitant comme si elles n'avaient pas de désirs sexuels ou comme si elles étaient en sucre, vous ne rendez service à personne.

Galanterie et féminisme

La galanterie, c'est vraiment un conditionnement de la société pour affaiblir les hommes, et on le doit notamment au féminisme. A cause de la galanterie et de pas mal de croyances limitantes sur la sexualité des femmes, beaucoup d'hommes sont manipulés pour rester dans un état servile, de "sans couille".

Or, paradoxalement, le féminisme prône l'égalité entre les hommes et les femmes. Or, si vous m'avez bien suivi, la galanterie et l'égalité ne sont pas compatibles. Donc les féministes extrémistes ne veulent pas l'égalité mais la domination des femmes sur les hommes. L'oppression des hommes. Ne faites pas leur jeu, si vous vous respectez un peu !

Personnellement, je vous conseille de parler à une femme qui vous intéresse et de la traiter comme une vieille copine avec qui vous auriez déjà couché.
Je sais que ce conseil pour vous paraître contre-intuitif mais en faire des tonnes pour les femmes, dans le but de les séduire, n'est précisément pas la meilleure façon de séduire. Cela sous-entendrait que VOUS + EFFORTS = ELLE. Donc qu'elle vous est supérieure. Or, les femmes ne veulent généralement pas d'un homme qui leur est inférieur. Elles veulent un mâle alpha.

De plus, la misère sexuelle de ces hommes "trop galants" en fait des consommateurs désespérés qui dépensent beaucoup d'argent pour compenser. Cela arrange donc aussi le système.

Galanterie et drague / séduction

Concernant la vieille tradition de payer au restaurant pour les femmes, par exemple, je mettrais ça dans la même catégorie que les efforts. Cela sous-entendrait que VOUS + ARGENT = ELLE. Ce serait totalement une attitude de pilule bleue. Je ne conseille pas de tout payer aux femmes pour les séduire. Mais le danger ici, c'est de passer pour un gros radin. Il y a donc un entre-deux à trouver.

Personnellement, ce que je conseille pour un rendez-vous galant, par exemple dans un bar, c'est de payer la première tournée en faisant genre que ce n'est pas grand-chose et lui dire qu'elle paiera la suivante.
Notez que la fille devrait au moins faire semblant de mettre la main au portemonnaie sinon peut-être avez-vous affaire à une "michetonneuse" ou à une fille de l'ancienne école (il y en a quelques-unes, ce n'est ni bien ni mal, c'est juste comme ça).

Après, si vous avez bien fait l'amour avec elle ou qu'elle vous a rendu un grand-service, vous pouvez tout à fait l'inviter au restaurant ou au cinéma. Ce qu'il ne faut pas, c'est que vous fassiez ça pour "acheter" ses faveurs sexuelles.

Galanterie et friendzone : attention danger !

Finalement, un mec hyper serviable au point qu'il en perd son côté viril et sexuel, son côté challengeant, il est logique qu'il reste un simple ami aux yeux des femmes et tombe dans la friendzone.
Les femmes ne veulent pas prendre le risque de perdre un tel homme qui rend des services, qui leur paye plein de trucs. "Je ne veux pas gâcher notre belle amitié", diront-elles. Certaines seront sincères, d'autres verront en vous une vache à lait sans danger.

Mais, dans tous les cas, l'attitude du nice guy est à proscrire en séduction (à part éventuellement si vous avez beaucoup d'autres atouts, que vous êtes riche, célèbre, très beau, etc.).
Personnellement, je dépense rarement plus que 5€ pour coucher avec une femme (la plupart du temps, même 0€). Et heureusement d'ailleurs, sinon, je ne pourrais pas avoir couché avec plusieurs centaines de filles. Ce serait une activité hors de prix ! 😉

Mes conclusion sur la galanterie

Je sais qu'il y a beaucoup de mecs qui se gargarisent d'être des chevaliers blancs, des chevaliers servants, bref d'être galants.

Mais j'espère à travers cet article vous avoir amené à réfléchir sur vos positions, comme Rousseau avait essayé de le faire en son temps avec les hommes de son époque. Je ne dis pas que je détiens la science infuse. Mais tout ce que j'ai observé sur le terrain en tant que dragueur et que coach en séduction corrobore mes propos dans ce texte. La réalité est souvent bien différente de la théorie !

Si ce sont les mecs que les plus galants appellent les "connards" qui parviennent à leurs fins avec les nanas, ce n'est sans doute ni un hasard ni parce qu'elles sont stupides. Je sais que ce n'est pas logique que les femmes ne préfèrent pas toujours les hommes qui se mettent en quatre pour elles. Mais les femmes sont surtout des êtres émotionnels. Et vous comprenez qu'émotionnellement, vous sous-communiquez de mauvaises choses sur vous quand vous faites le caniche.

Je vous suggère vraiment de changer d'attitude et je sais de quoi je parle. Moi-même, j'ai été un bon gros canard durant les 20 premières années de ma vie et m'intéresser à la communauté de la séduction a changé ma vie, j'ai changé mon attitude envers les femmes et ça m'a donné du succès.

En conclusion, pour séduire des femmes, il faut savoir être un "macho galant", trouver un juste milieu entre virilité et infériorité exacerbées.

Et pour aller plus loin…

Je pense que la lecture de ce texte va en faire réagir plus d'un(e).

Si vous ne voulez pas rester seul avec ces informations, je ne saurais que vous conseiller de lire ce guide pour aller plus loin. Son titre veut tout dire : Friendzone et Sexualisation.

Il faut absolument éviter la friendzone. Or, la galanterie est la meilleure façon de tomber souvent dans la FZ ! Alors, osez sexualiser, messieurs !

>> Télécharger mon ebook

Partager
Tags: femme
Fabrice

Coach en séduction et sexualité depuis 7 ans, mes valeurs sont : l'honnêteté, le respect et la sincérité. Mon but est de prendre mon pied sans me prendre la tête ! J'écris des articles sur Masculin.com dans le but d'améliorer votre compréhension et vos relations avec le sexe opposé.