WR
Il y a 8 ans

Nokia : grandeur et décadence

La longue chute d’un leader de la téléphonie mobile

Tout le monde a un vieux Nokia au fond du tiroir. Vous aussi c’est un 3210 ? 3310 ? Marque de référence sur le marché des mobiles à la fin des années 1990, Nokia semble aujourd'hui complètement dépassée… Que devient Nokia à l’heure du smartphone ? Et quel avenir pour la marque finlandaise ?


Nokia, la belle époque…
Une antenne, une coque interchangeable et un prix imbattable ! Voilà qui rappelle de bons souvenirs, ceux d’une époque où l’avènement du téléphone portable s’est accompagné d’un règne sans partage de la marque finlandaise ! Nokia était alors la référence absolue et chaque nouveau modèle de la marque un succès annoncé. Un âge d’or qui a fait les beaux jours de la marque comme des utilisateurs.
Au début des années 2000, Nokia veut se développer et continue d’innover en amorçant un virage vers le multimédia qui passe par l’intégration du GPRS dans ses téléphones et un nouveau système : Symbian OS. Mais la manœuvre est mal négociée et c’est un virage technologique que Nokia est en train de rater ! Avec l’arrivée à grand pas des smartphones c’est un véritable rouleau compresseur qui va s’abattre sur la marque, alors encore leader.
Apple lance alors une nouvelle tendance dans la téléphonie : le smartphone. Une énorme tendance qui va faire le futur du marché mobile et sur laquelle Nokia n’arrive pas à se positionner comme leader.

L’une de ses erreurs a été son magasin de vente d’applications mobiles : « l’OVI Store ». Très pauvre en applications et ne pouvant tenir tête aux ténors du domaine comme Apple, Google ou Blackberry. Aucun constructeur ne pouvant survivre sans un bon « Store », Nokia en a payé les frais. Une autre erreur est d’avoir considéré que son métier était toujours la fabrication de téléphones, alors que le secteur s’organise massivement autour des OS (Android, iOS, RIM, WP7 etc.).
Encore leader mondial, notamment grâce à un bon positionnement dans les pays en voie de développement, Nokia va peut-être perdre cette place tant ses derniers résultats financiers sont mauvais. Le nouveau PDG de Nokia en a aujourd’hui pris conscience et compte bien remettre dans la course la marque suédoise. Une des premières démarches fortes est l’abandon de l’OS Symbian et l’annonce du partenariat entre Microsoft et Nokia pour intégrer Windows Phone 7 dans les téléphones de la marque.

Face à la concurrence asiatique et américaine, Nokia est le seul constructeur européen de premier plan. Il lui reste cependant de nombreux atouts et de nouvelles cartes à jouer. L’avenir nous dira si Nokia a su les exploiter.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

Tags: nokia