Nouvelle Audi A2 Concept

Un concept-car tout électrique

Audi a profité du salon de l’auto de Francfort pour dévoiler – entre autres – son nouveau concept A2. Une voiture urbaine compacte, où la modularité est de mise, et qui devrait préfigurer l’arrivée du modèle de série dès 2012.

L’Audi A2 reste aujourd’hui l’un des principaux flops de la marque aux anneaux. C’est en tout cas son dernier échec de taille. Pourtant, à sa sortie en 2000, la petite Audi A2 avait de sérieux arguments à faire valoir : un gabarit compact justement, une carrosserie en aluminium et une habitabilité assez incroyable pour une voiture de ce type. Oui, mais voilà : des lignes parfois disgracieuses et un prix trop élevé auront eu raison d’elle.


Audi persiste et signe
Cet échec n’a pas empêché Audi de revenir sur le segment des citadines compactes. En 2010, le constructeur allemand avait ainsi dévoilé sa petite A1, une citadine premium assez séduisante. Cette année, à l’occasion du salon de l’auto de Francfort – à domicile donc –, Audi a plus ou moins récidivé avec l’A2. Enfin, l’A2 Concept, qui n’est pour l’heure qu’une étude de style, mais dont les lignes devraient être très proches de celle du modèle de série, lui-même attendu pour 2012.

Esthétiquement, le concept-car A2 n’est pas si éloigné que ça de l’Audi A2 d’autrefois – enfin, du début des années 2000. Si elle semble « haut perchée », cette voiture hérite d’un gabarit plutôt compact : 3,80 m de long (3 cm de moins que l’Audi A2), 1,69 m de large (2 cm de plus) et 1,49 m de haut (6 cm).


Un nouveau système d’éclairage
Ce prototype inaugure par ailleurs un nouveau système d’éclairage à diodes, avec un système de luminosité variable s’adaptant aux conditions météorologiques. Pour le reste, on peut imaginer que les jantes, ou la double rainure qui parcourt la voiture dans toute sa longueur, en partant des projecteurs, ne sont que des artifices propres au concept et qu’ils disparaitront sur la version finale de cette nouvelle Audi A2.


Un intérieur minimaliste
A l’intérieur aussi, Audi s’est – pour l’instant – contenté d’un travail de design que l’on ne risque pas de voir l’année prochaine. Les lignes sont minimalistes et la console centrale, liée au siège conducteur, apporte une touche d’originalité plutôt sympathique. L’habitacle ne prévoit que 4 places, avec un espace aménagé entre les sièges arrière, pour loger une bicyclette dixit Audi…

Cette nouvelle A2 Concept a été présentée par Audi comme une voiture 100% électrique. Force est de constater que la fée électricité est présente à tous les niveaux. Si l’on excepte la motorisation – sur laquelle nous allons évidemment revenir –, cette étude de cas se distingue par un véritable arsenal high-tech pour le conducteur et ses passagers : pilotage automatique partiel, double écran tactile, outils connectés – avec notamment le GPS complété par des fonctionnalités issues de Google Earth… Cette voiture est définitivement une voiture du 21ème siècle.


200 kilomètres d’autonomie
Bien évidemment, c’est essentiellement la motorisation électrique de cette A2 qui va être scrutée avec intérêt, en attendant de la voir débarquer – ou non – sur le modèle final. Ici, la batterie lithium-ion – puissance de 31 kWh soit environ 42 chevaux – est logée dans le double plancher du véhicule et vient en complément du moteur électrique monté à l’avant, qui développe jusqu’à 85 kWh soit 116 chevaux. Audi annonce une autonomie de 200 kilomètres, pour une durée de charge oscillant entre 1h30 – avec du courant triphasé 400 volts – et 4 heures – sur une prise domestique de 230 volts. Par ailleurs, cette petite citadine parvient à atteindre la vitesse de 150 km/h en pointe, passant de 0 à 100 km/h en 9,3 secondes. De quoi en faire un modèle polyvalent et prometteur… A moins que ce moteur ne soit voué à rester à l’état de concept…

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !