Humpday : pari, sexe et vidéo

--- Le ---

Partant d'un postulat au premier abord classique, à savoir l'arrivée impromptue dans la vie d'un couple rangé d'un ami d'enfance du mari vivant en

Humpday : pari, sexe et vidéo
Filmsactu.com - Elodie Leroy, © Pyramide Films ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Partant d'un postulat au premier abord classique, à savoir l'arrivée impromptue dans la vie d'un couple rangé d'un ami d'enfance du mari vivant en marge de la société, « Humpday » explore la fragilité du couple face aux frustrations individuelles de manière plus originale que prévu avec cette histoire hilarante de pari autour d'un festival de porno amateur.

Une identité sexuelle en question
Peu à peu, alors que Ben renoue avec le jeune homme qu'il était, la distance se creuse avec son épouse Anna, tandis que le réveil de sa complicité d'antan avec Andrew met contre toute attente à mal son identité sexuelle. Tout le film semble construit pour nous emmener vers une séquence finale au cours de laquelle Ben obtiendra peut-être les réponses qui lui manquent pour déterminer si la voie conventionnelle qu'il a menée jusqu'à présent mérite d'être poursuivie.

En pensant à Soderbergh
Sur le plan formel, Lynn Shelton joue la carte du réalisme à travers une réalisation dépouillée porteuse d'un point de vue lucide sur les personnages, leurs pointes d'égoïsme, leur puérilité et leur insécurité, tirant de ses comédiens un naturel désarmant. L'acharnement de la cinéaste à désamorcer systématiquement les situations dramatiques avec un humour mordant rappelle de loin l'excellent « Sexe, mensonges et vidéos » de Steven Soderbergh – d'autant que l'événement par lequel les bouleversements arrivent est similaire et qu'il est aussi question ici de vidéo.

Un petit plaisir
Pourtant, au contraire du film de Soderbergh, qui parvenait à travers une légèreté apparente à atteindre une grande profondeur existentielle, celui de Shelton reste en surface de son sujet et ne parvient pas à nous remuer. « Humpday » n'en demeure pas moins un petit film savoureux par sa légèreté à voir pour le plaisir, rien de plus.

Sortie le 16 septembre 2009
Note de la rédaction de Filmsactu.com : 13/20


Retrouvez l’actualité du ciné, des DVD et séries TV sur www.filmsactu.com





Thèmes connexes :
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES