Opel Speedster turbo

Essais de l’Opel Speedster turbo

Voiture essayée
Type Opel Speedster Turbo
Motorisation 2,0l turbo 200 ch.
Niveau de finition Pack
Catégorie Roadster
   
Conditions de l'essai
Essayeur Idletask (internaute)
Origine de la voiture La voiture appartient à l'essayeur depuis février 2004
Première mise en circ. Mars 2003
Kilométrage 12.100 km
Conditions de l'essai 5.700 kilomètres parcourus, sur tous types de routes

Habitabilité
Basé sur le châssis de l'Elise, le Speedster fait montre de la même habitabilité : restreinte. Entourés par les deux robustes (et larges) longerons latéraux du châssis, les deux passagers sont contraints à une certaine promiscuité et devront obéir à certaines règles, à savoir ne pas souffrir du dos (pour entrer et sortir), ne pas mesurer plus de 2 mètres (histoire de ne pas toucher le toit en toile ou le hard-top) et faire montre d'une corpulence limitée (autrement ils ne pourront pas rentrer dans les baquets !). On veillera à rentrer le derrière en premier, c'est encore le mieux pour ne pas avoir à se contorsionner dans tous les sens. Surtout capoté.

Une fois installé toutefois, il y a toute la place nécessaire pour les jambes en longueur (le passager dispose d'un repose-pied passager à deux positions – en option) (…)

Performances et agrément moteur
200 ch à 5500 tours, 250 Nm de couple de 1950 à 5500 tours, 2 litres de cylindrée: des valeurs pas extraordinaires pour un moteur turbocompressé (ça ne fait jamais que 100 ch/l et 125 Nm/l), qui laissent deviner en revanche un caractère très linéaire. C'est le cas, avec une poussée constante (et facilement modulable à l'accélérateur) de 2000 à 6500 tours (…)
L'engin ne pèse que 930 kg. Le résultat est éloquent : le 0 à 100 est effectué en 5.2s, le 0 à 160 en 12.1s et la borne du kilomètre est franchie en 25 secondes tout rond. Le tout mesuré, s'il vous plaît. Les reprises ne sont qu'une formalité, ainsi le fameux 80 à 120 est effectué en un peu plus de 7 secondes sur le dernier rapport. Autant dire que les performances sont très largement suffisantes pour suivre le rythme de la circulation – ou l'établir (…)

Consommations
Tant mieux, car le rendement énergétique du moteur est à l'image de sa puissance et de son couple spécifique, moyen. En roulant normalement, il faudra tabler sur du 8 litres aux 100, et pour descendre sous ce seuil, il faudra vraiment faire preuve d'abnégation tant cette voiture incite en permanence à l'attaque. Car si on se prend à la titiller sur route sinueuse, la barre des 10 litres aux 100 est allègrement franchie (…).
Il reste qu'en roulant normalement, l'autonomie se voit limitée par la petitesse du réservoir : avec 36 litres de capacité seulement, le voyant de réserve vous incitera à trouver une station service tous les 200 à 350 km en fonction du style de conduite. Dans le cadre d'une journée sur circuit, il vous faudra faire le plein autant que nécessaire, c'est-à-dire plusieurs fois dans la journée !

Confort
À voiture sportive, suspension sportive. Et donc confort ferme. Mais pas planche à pain pour autant. La suspension est à la fois suffisamment souple pour ne pas tasser les vertèbres au passage de la moindre irrégularité, et suffisamment ferme pour éliminer totalement les mouvements de tangage et réduire le roulis à son strict minimum (…).
En revanche, le confort auditif est pour ainsi dire inexistant : on entend le travail des suspensions et on peut deviner finement l'état du revêtement en prêtant attention aux bruits de roulement… Du moins jusqu'aux environs de 100 km/h, allure à laquelle les bruits d'air prennent le relais, au point de rendre la radio (en option) inutile et la conversation difficile.
Si vous voulez des équipements, c'est raté : cette voiture a éliminé tout le superflu – ses conducteurs n'ont qu'à en faire autant (…) Les deux seuls réglages de la position de conduite sont le réglage en approche et le soutien lombaire (via une poire – et uniquement si vous avez pris la sellerie cuir, qui est une option), la colonne de direction n'est pas réglable. Aucun besoin, du reste : la position de conduite est excellente (…)


Sécurité
Le freinage (disques pleins et ventilés de 288 mm à l'avant et à l'arrière) étant suffisamment endurant à la base pour supporter sans coup férir toute une journée de circuit, ainsi qu'a pu le vérifier déjà à plusieurs reprises votre serviteur. De même, il est puissant et facilement dosable. Seul l'ABS est sujet à la critique: il intervient bien avant le blocage des roues, qui serait du reste facilement atteint à l'avant vu l'étroitesse des roues (175 de large) et la faible masse qu'elles supportent (350 kg) (…)
D'ailleurs, l'ABS est la seule concession à l'électronique sécuritaire (avec la répartition). Pas question ici d'AFU (Aide au Freinage d'Urgence), de CBC, d'ESP (Programme Electronique de Stabilité) ou d'antipatinage; le conducteur est le seul maître à bord et le seul, également, à disposer d'un airbag, logé dans le petit volant (…)
La visibilité ne pose aucun problème particulier vers l'avant ; par contre la visibilité de trois quart arrière est gênée par le dessin des montants de la carrosserie. Cet état de fait est partiellement compensé par le fait que les rétroviseurs extérieurs sont placés de façon à voir les ailes arrières, mais partiellement seulement (…)

Conclusion
Pour qui cherche un moyen de déplacement, le Speedster Turbo peut convenir, certes. Mais c'est au prix de pas mal de concessions, en particulier au niveau du confort, et son autonomie réduite n'en fait pas un voyageur au long cours. Pour faire les courses et se déplacer, il y a mieux. Et pas obligatoirement triste, d'ailleurs. Mais si vous recherchez une voiture plaisir, dans cette gamme de prix (bon, 37.000 € quand même), l'offre est imbattable. Et découvrable ! Non contente de laisser sur place toutes ses concurrentes dans cette gamme de prix (Audi A3 V6, Porsche Boxster, Nissan 350Z, Alfa 147 GTA, Honda S2000…) en matière de performances, elle offre en plus un plaisir de conduite et une efficacité rares, que seules aujourd'hui savent distiller des productions d'outre Manche, trop rares sur nos routes… D'ailleurs, sa plus proche concurrente (dont elle partage le châssis) est la Lotus Elise S3. Qui est 6000 € plus chère !

Les plus Les moins
Performances, efficacité redoutables Tentant à la vitesse excessive
Plaisir de conduite jubilatoire ABS parfois gênant
Moteur "plein", freinage puissant Confort spartiate

Par Idletask
Crédit photos : General Motors

Pour lire l'intégralité de l'article : rendez vous sur PassionAutomobile.info

Pour participer à la discussion sur l'Opel Speedster : cliquez ici

Partager