Brothers : la guerre dans tous ses états

--- Le ---

Natalie Portman est belle mais c’est aussi une bonne actrice. Jake Gyllenhaal est plutôt beau gosse et c’est un bon acteur. Tobey Maguire sait jouer

Brothers : la guerre dans tous ses états
Masculin.com - L.B., © Wild Bunch ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Natalie Portman est belle mais c’est aussi une bonne actrice. Jake Gyllenhaal est plutôt beau gosse et c’est un bon acteur. Tobey Maguire sait jouer d’autres rôles que celui de Spiderman. Tom Sheridan démontre après « In America » qu’il est un réalisateur de talent. Dans ce cas, comment « Brothers » pourrait-il être un mauvais film ? Bon, ce genre de conclusions hâtives ne se vérifie pas toujours. Mais dans le cas présent, il faut se rendre à l’évidence : « Brothers », sorti en salles ce 3 février 2010, est un très bon film.

Drame poignant ou film larmoyant ?
Les raisons à cela sont évidemment multiples. Le casting – devant et derrière la caméra – laissait déjà augurer le meilleur. Le scénario de « Brothers », pour sa part, faisait hésiter entre le drame poignant et le film larmoyant dégoulinant de pathos. Et au final, le long-métrage de Jim Sheridan penche donc largement vers la première hypothèse.

Un classique mélo familial
Dans « Brothers », Tobey Maguire campe Sam, marié à Grace (Natalie Portman). Tous deux forment un couple parfait et sont les parents de deux petites filles. Sam est envoyé par l'ONU en mission à l'étranger et confie à Tommy, son frère tout juste sorti de prison, le soin de s'occuper de sa famille. Tout bascule lorsque Sam est porté disparu et présumé mort, ce qui donne lieu à un rapprochement inattendu (ou presque) entre Tommy et Grace. Et tout bascule à nouveau lorsque Sam revient finalement du front... Voilà donc un classique mélo familial mettant en avant les liens (parfois difficiles) de la fraternité – d’où le titre – ou encore les épreuves que doivent souvent traverser les couples.

Un film plus dur qu’il n’y paraît
Mais, servi par une interprétation sans faille et une réalisation maîtrisée, « Brothers » ne manque pas de consistance. Jim Sheridan parvient à suggérer les horreurs de la guerre, sans jamais trop en montrer. A ce titre, la scène qui voit Tobey Maguire pressé par ses bourreaux de tuer son soldat est assez « édifiante ».
Et si cette scène risque de marquer certains esprits, d’autres regretteront peut-être une fin un peu trop prévisible. Mais, là encore, Jim Sheridan a eu le mérite de ne pas trop en rajouter, laissant ce « Brothers » loin du monde des Bisounours.

« Brothers » de Jim Sheridan
Avec Natalie Portman, Tobey Maguire, Jake Gyllenhaal…
En salles depuis le 3 février 2010


Et comme des exemples concrets valent mieux que de longs discours, découvrez les premières réactions des spectateurs à la sortie du cinéma

Thèmes connexes :
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES