Adjuclic : le site de ventes… à la baisse

Suffirait-il de payer le moins possible pour s’emparer de l’objet désiré sur Adjuclic ? Malheureusement non. Bien que l’on ne puisse pas réellement parler d’enchères, le site inaugure néanmoins un système de vente innovant.

Le prix baisse tant qu’aucun acquéreur ne se manifeste
Le prix de base d’un objet, choisi par le vendeur, diminue automatiquement chaque jour de 5 %, tant que personne ne se porte acquéreur. Le cas échéant, le prix peut baisser jusqu’à 80 % de la valeur initiale. Mais les acheteurs potentiels agissent à l’aveugle. Ils ignorent pendant combien de temps le prix va baisser et surtout si d’autres clients potentiels suivent le même article. Le jeu consiste donc à choisir le bon moment pour acheter à un prix raisonnable avant que quelqu’un d’autre ne s’empare de l’objet. Une seule offre suffit à remporter la vente, voilà pourquoi on ne parlera pas d’enchères. La mise en vente d’un objet est gratuite, et plusieurs formules s’offrent alors aux vendeurs. Ils peuvent par exemple décider que la diminution du prix n’excédera pas 50 % ou bien que les prix ne baisseront tout simplement pas.

Des enchères caritatives
Pour le lancement du site, Adjuclic s’associe à de nombreuses célébrités et lance une opération au profit des victimes de la sclérose en plaque via l’association UNISEP. Des personnalités comme Zazie, Gilbert Montagné ou encore Calogero mettent en vente des effets personnels jusqu’à la fin du mois de février. L’ensemble des profits de cette vente ira directement à l’association.

Plus d’informations sur le site d’Adjuclic

Partager