La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Les Parfums d’extrêmes de Dantès arrivent

Dantès Dailiang est une star. Pourtant, son nom ne vous dit probablement rien. C’est normal, c’est en Chine qu’il rencontre un joli succès. Mais alors qui est-il vraiment ?

Le premier Francais qui écrit et interprète en chinois mandarin
Dantès, ou Dailiang 戴亮 en chinois mandarin, s’appelle en fait Christophe Hisquin. Né à Lyon, mais aujourd’hui installé à Shanghai, il a entamé sa carrière musicale en 2006. C’est en Chine qu’il a sorti son premier album, « Parfums d’extrêmes ». Auto-proclamé « premier Francais qui écrit et interprète en chinois mandarin », Dantès parvient à se faire remarquer par les médis chinois.
Son album lui permet ainsi d’être invité à plusieurs reprises dans les émissions les plus prestigieuses de la télévision chinoise, donnant plus de 60 interviews aux différents médias. Passionné par la culture chinoise – en attestent ses longues études en sinologie – Dantès Dailiang s’attache à mêler « le son de la langue chinoise, la pensée française et l’appréciation pop-rock de la musique ».

L’amour à la française
Son album « Parfums d’extrêmes » est aujourd’hui disponible en France. Dix concerts sont d’ailleurs prévus dans l’Hexagone en septembre 2009. Dans ses chansons, Dantès traite essentiellement d’amour, tant celui des femmes que celui des cultures française et chinoise. D’ailleurs, l’album contient deux disques, l’un contenant des titres en mandarin, l’autre dans sa langue natale.
Si certains ne pourront s’empêcher de lui trouver un côté trop « mielleux », force est de constater que Dantès Dailiang sait mettre l’amour en texte. C’est bien là que réside la force de ce chanteur qui a su faire connaître « l’amour à la française » à de nombreux Chinois.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error