Téléphones Naite et C901 : Sony Ericsson voit vert

Un engagement de longue date. Les premières mesures prises par Sony Ericsson en matière de développement durable datent de 1998. Car le fabricant a très tôt pris conscience du fait que l’impact environnemental d’une entreprise de sa taille était considérable, notamment dans les phases de production et de transport des produits. Adoubée en 2008 par Greenpeace, qui a gratifié Sony Ericsson du titre « d’entreprise d’électronique la plus écologique », la marque a depuis réuni l’ensemble de ses mesures « vertes » sous une bannière : Greenheart™.

Economie de papier et matières recyclées
Selon le communiqué du constructeur, les produits bénéficiant de ce label émettent 15 % de CO2 en moins sur l’ensemble de leur chaîne de fabrication. Pour arriver à ce résultat, une série de mesures répondant avant tout du bon sens et non de prouesses technologiques. Ainsi les manuels laissent leur place aux e-manuels (90 % de papier économisés), les emballages sont réduits au minimum pour faire baisser la consommation de matières premières ainsi que les émissions liées au transport, et une priorité est donnée à l’utilisation de plastiques recyclés.

Deux portables fleurons du label Greenheart™
Au bout de la chaîne Greenheart™, deux téléphones feront prochainement leur arrivée sur le marché. Le premier, le C901 fait partie de la gamme des Cybershot, un photophone en tous points comparable aux autres modèles de Sony Ericsson. Le deuxième téléphone siglé Greenheart™, le Naite, sera commercialisé à la fin de l’année 2009. Compatibilité avec le réseau 3G, fonctions walkman, photo et vidéo, Sony Ericsson n’a pas mis de côté la technologie, même si l’argument principal de vente restera probablement l’écologie !

Partager