Peugeot SR1 : au revoir la voiture à papa

Décidément, les constructeurs automobiles français n’ont pas envie de vieillir. Alors que Citroën, longtemps cantonné au rôle de « voiture de papy », s’est parfaitement relancé en 2009 – nouvelle C3, « renaissance » de la DS – c’est l’autre composante du groupe PSA, Peugeot, qui souhaite changer son image. La marque au lion, un peu moins sévèrement cataloguée que sa cousine aux chevrons, a tout même longtemps été associée à une image de voiture à papa.

Dans la lignée du RCZ
Certes, les différents modèles CC de Peugeot – 206, 207, 307 et 308 – avaient tout pour séduire une clientèle plutôt jeune. Mais Peugeot n’était pas devenu pour autant une marque qui fait rêver. L’annonce de la commercialisation du RCZ a commencé à faire changer la donne à l’automne 2009. Le constructeur français en remet une couche avec son nouveau concept-car, le SR1.

Une voiture digne des plus grands modèles GT
Avec cette voiture, que les responsables de la marque qualifient carrément de « dream-car », Peugeot souhaite démontrer son savoir-faire en matière de design et propose donc un « roadster grand tourisme » des plus racés. Capot généreux et ailes musclées font du SR1 une voiture digne des plus grands modèles GT.

La puissance de l’hybride
Preuve de cette volonté de changer l’image de la marque, le SR1 voit le nouveau logo Peugeot apposé sur son capot. Dessous, en revanche, c’est un moteur de 313 chevaux qui ne demande qu’à rugir… tout en respectant l’environnement. Le SR1 hérite de 4 roues motrices et directrices ainsi que de la technologie HYbrid4 , ce qui lui permet de voir ses émissions en CO2 contenues à 119 g/km et 0 en mode électrique…
Malheureusement, ce n’est qu’un concept et pour l’instant, contrairement au RCZ, rien ne semble indiquer que le Peugeot SR1 sera commercialisé un jour prochain.

>>> Retrouvez notre sélection de voitures présentées au salon de Genève 2010

Partager
Tags: peugeot