Wikango One, l’avertisseur de radars communautaire

Souvent décriés, les avertisseurs de radars n’en sont pas moins populaires auprès des automobilistes. Légaux – contrairement à certains systèmes qui détectent les radars – les avertisseurs avaient toutefois un défaut majeur : le prix de l’abonnement. Car oui, pour avoir le droit d’être averti en temps réel, il fallait s’acquitter d’un abonnement. Mais les choses pourraient changer, comme en atteste le dernier-né d’AlerteGPS, le Wikango One Milenium.

Radars fixes et mobiles en temps réel
Cet avertisseur de radars fonctionne selon la tendance actuelle du « réseau communautaire », terme actuellement très en vogue. Le réseau communautaire d’AlerteGPS compte aujourd’hui plus de 800 000 utilisateurs. Le Wikango One Milenium est ainsi mis à jour en temps réel, grâce à l’intervention des autres automobilistes, qui ont la possibilité de signaler le moindre radar en un seul clic.

AlerteGPS face à ses détracteurs
Les informations sont ensuite affichées sur le petit écran – tout juste 1,8 pouce – du Wikango : vitesse réelle du véhicule, vitesse autorisée, lieu du radar… Le tout gratuitement, grâce aux renseignements de l’ensemble des membres de la communauté.
AlerteGPS entend ainsi confirmer sa position de leader européen sur le marché des avertisseurs de radars fixes et mobiles. Les détracteurs de cette société et de ce genre d’appareils continueront à dire, pour leur part, que le plus sûr moyen d’éviter tout excès de vitesse est de respecter les limitations autorisées. En rendant les avertisseurs de radars plus « accessibles », le Wikango One Milenium ne contribuera sans doute pas à rabibocher les deux camps !

Partager