Pour les Français, les sextoys ne sont pas tabous

Le sextoy, outil idéal d’une sexualité épanouie ? Peut-être, à en croire les résultats d’une étude menée par l’institut Netétudes, pour le site SexyPrive.com.
Ainsi, plus d’un Français sur deux semble favorable ou à l’utilisation d’un sextoy. Pour rentrer dans les détails – sans mauvais jeu de mots – 22 % des personnes interrogées déclarent acheter un sextoy au moins une fois par an et 36 % se disent prêts à en acheter un jour.

A deux, c’est mieux !
Et le cliché du vibromasseur utilisé par ces dames a aujourd’hui du plomb dans l’aile. Certes, le vibromasseur reste le sextoy le plus utilisé (48 %). Mais il l’est aussi bien par les hommes que par les femmes et seuls 30 % des personnes interrogées déclarent l’utiliser en solo, contre 85 % en couple !
Les autres sextoys les plus prisés sont les éléments de lingerie sexy ou bien les huiles et soins pour des massages « coquins ».

Les sextoys, c’est bien… mais c’est cher
L’enquête rapporte aussi qu’Internet reste le moyen privilégié (61 %) pour acheter des sextoys. A l’inverse, seuls 31 % des acheteurs se rendent directement dans un sexshop. Volonté de rester discrets ou aspect pratique du web ? Sans doute un peu les deux.
Enfin, si, selon le dicton, « quand on aime, on ne compte pas », les Français ont tendance à faire la grimace au moment de passer à la caisse : 50 % des personnes interrogées estiment en effet que les sextoys et les produits pour adultes sont trop chers. Ce qui n’empêche pas 61 % d’entre eux de dépenser au moins 30 euros pour se faire plaisir et même plus de 50 euros, pour 5 % des Français.

Partager
Tags: sextoy