Avez-vous le sens de l’orientation ?

Le temps des cartes est révolu. Place aux GPS !

Nokia a récemment publié une étude visant à déterminer de quelle manière les hommes et les femmes trouvent leur chemin dans les grandes villes du monde. But de l’opération ? Vanter les mérites des fonctions gps sur mobiles bien sûr…

Touriste ou non, que celui qui n’a jamais eu à demander son chemin lève la main ? Personne ?
Rien de surprenant… Même ceux qui se targuent d’avoir le sens de l’orientation ne sont pas à l’abri de s’égarer en parcourant les rues de Paris, de Londres ou de Pékin. C’est en tout cas ce que révèlent les résultats d’une étude réalisée par ICM pour Nokia. Parmi les 12 500 sondés (résidant dans 13 pays différents) 10 % considèrent qu’il est impossible de s’orienter dans Londres, suivie de près par Paris (9 %), Bangkok (5 %), Hong Kong (5 %) et Pékin (4 %).  Sur l’ensemble des personnes interrogées, les Français se démarquent nettement. Ils sont 97 % à avouer s’être déjà perdus lors d’un déplacement. Et les conséquences de ce mauvais sens de l’orientation varient de ville en ville. Dans le sud, à Marseille, 2 % des sondés ont manqué la naissance d'un enfant parce qu'ils se sont égarés en se rendant à la maternité. A Nantes, un dixième d'entre eux ont  raté un entretien d'embauche après d’être perdus sur le trajet !  Autant de raisons qui expliquent pourquoi près de 20 % des Français interrogés ne peuvent plus se passer de leur GPS… 
GPS, carte ou boussole : à vous de choisir
Certains s’en tiennent encore, malgré tout, aux méthodes traditionnelles : lecture de plan et demande de direction aux riverains. Malheureusement, selon les résultats de l'étude, ces techniques ne sont pas toujours fiables. Preuve en est, près d’un tiers des Londoniens avouent indiquer délibérément un mauvais chemin aux touristes égarés. Pire, près de la moitié des Parisiens (42 %) admettent qu'il leur est arrivé de donner de mauvaises indications à des personnes leur demandant leur chemin. Certains trouvent même cela amusant ! Alors, avant d’accuser le mauvais temps, voire même votre conjointe, dès que votre sens de l’orientation vous joue des tours, anticipez en imprimant le plan de votre itinéraire et notez-vous certains points de repères comme les églises, les ponts ou les gratte-ciels. Si rien n’y fait, peut-être est-il temps de s’équiper d’un GPS… ou, si vous avez l’âme d’un aventurier, d’une boussole !

Partager
Tags: nokia