Julien Kaufmann
Il y a 11 ans

Nouvelle Mégane Renault Sport

250 chevaux prêts à bondir

Le sigle RS annonce généralement une bonne nouvelle quand il est apposé à l’arrière d’une Renault. A peine sortie des ateliers, la nouvelle Mégane 3 se voit adouber en Mégane RS, un honneur qu’avait déjà reçu la génération précédente. Reste maintenant à la Mégane RS 3 à se montrer à la hauteur de ses ancêtres. Présentation.

C’est sur la piste genevoise, celle du dernier Salon de l’Auto, que la Renault Mégane RS 3 a fait sa première sortie. Teintée de jaune vif, celle-ci s’est laissé admirer avant de dévoiler ses charmes cachés sous le capot.


L’esprit sportif est au rendez vous
La version RS reprend la forme globale du coupé Mégane 3, subtilement rehaussée de touches sportives. Ainsi, la calandre intègre des feux à LED et une lame très plongeante, clin d’œil aux F1 de Renault. La voiture renforce encore sa sportivité grâce aux jantes aluminium de 18 pouces et à une grosse sortie d’échappement centrale.
Ambiance cockpit à l’intérieur du bolide. Volant sport, pédalier alu, compteur de bord typé « compétition », tout est fait pour mettre le conducteur, pardon, le pilote, à l’aise. En prime, des sièges baquets complètent la panoplie. Histoire d’être bien harnaché avant le démarrage de la bête.

Au premier tour de clé, le moteur s’ébroue, les 4 cylindres se mettent en action. Avec le renfort d’un turbo, ce moteur 2 l développe 250 chevaux, soit 20 de plus que la génération de Mégane RS précédente. Des chiffres dignes d’un modèle de course automobile !

Pour une utilisation agréable au quotidien, 80 % du couple est disponible à bas régime (1 900 tr/min), mais c’est bel et bien haut dans les tours que la Mégane RS 3 délivrera toute sa puissance. Avec sa boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, la tentation d’aller titiller les rupteurs ne sera d’ailleurs que plus alléchante.
Les mélomanes apprécieront enfin l’attention portée par Renault à l’acoustique de la voiture. Le moteur a été travaillé pour exprimer toute sa sportivité dans l’habitacle en phase d’accélération.


Une voiture scotchée à la route !
Outre ces performances de haut niveau, Renault a tenu à conserver le comportement routier quasiment irréprochable de la précédente Mégane RS. La nouvelle version est donc proposée avec 2 châssis spécifique : « sport » – le modèle de série – ou « cup » – modèle plus rabaissé et aux suspensions plus fermes.  
La voiture est également équipée de série d’un différentiel à glissement limité, un dispositif permettant de répartir la motricité entre les roues d’un même essieu. Et de garantir par la même occasion une tenue de route optimale dans toutes les situations.
Voilà donc une voiture qui confirme le savoir-faire de Renault Sport et qui devrait rencontrer de nombreux clients. Alors même qu’aucune date de commercialisation n’a encore été annoncée par Renault, la Mégane RS 3 fait déjà tourner les têtes et couler beaucoup d’encre.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error