Bentley Continental

GTC 10MY ou Supersports, tout est dans le moteur

Marque de luxe par excellence, Bentley propose des voitures toujours plus puissantes. Après le nouveau millésime Bentley symbolisé par la Continental GTC 10MY, le constructeur britannique lancera prochainement la Continental Supersports.

La Continental est sans aucun doute le modèle le plus notable de Bentley. Cette voiture a été produite pour la première fois au milieu des années 1950, puis au début des années 1990 et jusqu’en 2003. Différentes versions se sont succédé et en 2005, Bentley a relancé son bolide sous une nouvelle déclinaison, la Continental GTC.

Le constructeur anglais a d’ailleurs récemment dévoilé le millésime 2010 de sa voiture phare alors que le salon automobile de Genève aura permis de découvrir en avant-première la Continental Supersports, une Bentley flexfuel, qui n’en est pas moins la plus rapide de l’histoire de la marque.
Le cabriolet 4 places le plus rapide du monde. C’est ça la Bentley Continental GTC ! Le millésime 2010 du bolide atteint ainsi 305 km/h en version décapotée et carrément 314 km/h en version coupé. Et pour franchir les 100 km/h départ arrêté, 5,1 secondes suffisent !


Pour l’écologie, on repassera
Des chiffres plutôt impressionnants qui résultent de la présence sous le capot d’un moteur V12 de 552 chevaux, pour un couple de 650 Nm entre 1 600 et 6 000 tr/min. On l’aura compris, cette Bentley Continental GTC 10MY ne fait pas dans la dentelle. Sa consommation en carburant le prouve également : 11,6 l/100 km en cycle extra-urbain et… 25,3 l/100 km en ville. Quant aux émissions de CO2, elles atteignent 396 g/km ! D’un autre côté, on ne devient pas forcément propriétaire d’une telle voiture pour faire plaisir à la planète…

Luxe et confort : évidemment, c’est une Bentley
Voilà donc bel et bien une voiture qui en impose. Et si la motorisation s’avère impressionnante, il en va de même de l’esthétisme de la voiture. Avec un poids avoisinant les 2,9 tonnes, la Continental GTC est tout sauf un petit gabarit. Et si ses lignes peuvent sembler massives, on ne peut pas dire que ce bijou manque de raffinement. A l’intérieur, tout n’est que luxe et high-tech. Equipements multiples (assistance au parking, système Bluetooth, système de navigation, vaste choix de coloris…) et confort (peut-être un peu moins à l’arrière) sont évidemment au rendez-vous de cette Bentley fidèle à la tradition.
Le salon auto de Genève 2009 aura permis à Bentley d’innover. La marque britannique a en effet profité de l’événement suisse pour présenter sa Continental Supersports au public.


La Bentley la plus rapide de l’histoire
La particularité de ce coupé 2 places ? Il est plus rapide et moins polluant que toutes les autres Bentley. La Supersports est en effet un véhicule flexfuel, capable de rouler à l’essence ou au biocarburant E85. Ainsi, Bentley clame que son nouveau modèle émettra 70 % de CO2 de moins que les autres voitures de la marque. Un chiffre qui prend en compte les émissions de dioxyde de carbone selon le mode de calcul « well to wheel » (de la source à la roue, soit de la production du carburant à sa consommation réelle dans la voiture). D’ailleurs, on ne peut tout de même pas qualifier la Bentley Continental Supersports de voiture verte, les émissions moyennes de CO2 atteignant 388 g/km !
Il faut dire qu’un autre élément de taille est à prendre en compte : la Supersports est la Bentley la plus rapide jamais produite. Sa vitesse de pointe : 329 km/h. Sous le capot, c’est un moteur 12 cylindres de 6 litres et 621 chevaux (soit 69 de plus que la GTC 10MY et 20 de plus que la GT Speed) qui ne demande qu’à rugir ! Toujours plus impressionnant, moins de 4 secondes (3,9 exactement) suffiront pour passer de 0 à 100 km/h !

Des voitures toujours plus vertes d’ici 2012
Avec sa Continental GTC millésime 2010 et sa Supersports, Bentley démontre donc une fois de plus son savoir-faire dans le domaine de la voiture de luxe à grosse cylindrée. Mais la Continental Supersports ouvre donc une nouvelle brèche, celle de la voiture écologique. Bentley a d’ailleurs annoncé que l’ensemble de sa gamme pourra rouler aux biocarburants d’ici 2012. On n’arrête pas le progrès…

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !