Le décorateur d’intérieur a de l’avenir

C’est aussi un métier d’homme

Activité pas uniquement réservée aux femmes, le métier de décorateur d’intérieur est actuellement très prisé.  Compétences, salaires, nouvelles opportunités… Pour tout savoir, on vous plante le décor !


Décorateur, architecte d’intérieur, un même métier ?
Un décorateur d’intérieur, comme son nom l’indique, participe à l’aménagement intérieur d’un espace. Il va donner une image, créer une ambiance en valorisant l’espace.
A la différence de l’architecte d’intérieur, qui s’adresse souvent à des gros budgets (chaînes d’hôtels, multinationales…), le décorateur se destine plutôt à des particuliers ou des petits comptes (magasin, salons de coiffure…).
Des formations pour tous les niveaux
Il existe plusieurs diplômes nationaux pour se lancer dans une carrière de décorateur d'intérieur : un Bac pro Artisanat et métiers d'art avec plusieurs options comme ébéniste, tapissier d'ameublement et un BTS Agencement de l'environnement architectural ou Design d'espace. L’ESAT (Ecole supérieure des arts et techniques, pour l'architecture d’intérieur), l’école Camondo ou l’école Boulle sont aussi des instituts sérieux et reconnus.
Côté salaire, un débutant démarre aux environs du SMIC. Selon ses compétences et son carnet d’adresses, son salaire peut monter très vite, pour atteindre 5 000 euros/mois.
Contrairement à l'architecte d'intérieur, qui prend une commission, le décorateur intérieur travaille soit au forfait, soit au taux horaire.

Matériaux nouveaux, tendances, couleurs…le décorateur d’intérieur fait une veille constante de ce qui se passe en déco. Il doit savoir allier esthétique et pratique. Afin d’éviter de proposer des aménagements totalement improbables, le décorateur d’intérieur doit connaître l’ensemble des corps de métiers de la construction : maçons, plaquistes, électriciens…
Il saura harmoniser un intérieur en l’adaptant fidèlement à la demande de son client (mode de vie, budget…). Il n’est pas là pour se faire plaisir, ses choix doivent convenir avant tout aux personnes qui vont vivre chaque jour dans ce nouvel espace. Cela demande parfois de la psychologie fine ! 
Une forte tendance : le home staging
S’il est un corps de métier qui ne connaît pas la crise, c’est bien celui-là ! Débarqué des Etats-Unis depuis quelques années, les agences immobilières ne s’en passent plus !
Le principe : mettre en valeur au moindre coût un intérieur (par un décorateur), pour que le bien soit vendu au plus vite. Le home stager va alors supprimer de la déco tout ce qui est trop « personnalisé » : couleurs criardes, photos des enfants, pour la rendre plus neutre. Les acheteurs éventuels pourront alors plus facilement se projeter !
Coach déco
Comme un coach sportif, le coach déco va aider la personne qui souhaite relooker son intérieur. Il va l’accompagner dans les magasins d’ameublement, le conseiller pour que le client se crée son « propre style » !
Pas de doute le décorateur d’intérieur est un métier d’avenir.

Partager