La tendance est au parquet

Comment choisir et poser un parquet ?

C’est le printemps et l’homme à tout faire qui sommeille en vous veut se (re)mettre au bricolage ? Et si vous appreniez à poser du parquet ? Chaud, élégant et sain, le parquet revient en force, apportant un certain cachet aux pièces des appartements et maisons. Voici donc quelques conseils sur le choix et la pose du parquet !


Stratifié ou massif ?
S’y retrouver dans la jungle des parquets tient de la gageure tant les appellations sont nombreuses ! Pour faire simple : le parquet massif est composé uniquement de bois brut. En chêne ou en hêtre, voire en bois exotique, le parquet massif, c’est du costaud ! Il peut être posé dans des pièces humides (cuisine, salle de bain) alors que le parquet stratifié est beaucoup moins adapté à ce type de pièces.

Le parquet stratifié est, lui, composé de bois aggloméré : aucun bois noble n’entre dans sa composition. Il est recouvert d’une couche de revêtement verni et est disponible dans des couleurs très variées. Moins cher que le parquet massif, il est aussi moins résistant dans le temps et est plus sensible aux impacts. Tandis qu’il est possible de poncer un parquet massif en cas d’impact, le parquet stratifié devra être changé. Enfin, il est en général moins cher à l’achat. Conseil pratique : choisissez un parquet avec une couche isolante intégrée, vos voisins du dessous apprécieront !

Homme de bon sens, vous aurez noté que si le choix de la couleur de parquet est parfois cornélien… c’est l’installation du parquet qui reste la plus délicate. En ce qui concerne le parquet massif, vous n’en trouverez qu’à coller ou à clouer. Le parquet à clouer nécessite une certaine dextérité, voire un véritable savoir-faire : bref, un véritable défi pour les hommes bricoleurs. Il vous faudra poser des lambourdes, qui tiendront le parquet sur le côté. Le parquet à coller, comme son nom l’indique, se colle sur un sol plat et nécessite un peu de connaissance en bricolage.

Les moins bricoleurs d’entre vous vénèreront l’inventeur du parquet à clipser : simple et rapide à poser. Il s’agit de réaliser une pose « flottante » – eh oui, le fameux parquet flottant –, vous devrez simplement laisser un joint de dilatation de 8 mm entre votre mur et le début de votre parquet. Attention cependant à ne pas couper les languettes qui permettent de clipser votre parquet lors des découpes !

Partager