Enfants gâtés : 5 conseils pour s’en sortir

En tant que parent, il n’est pas toujours facile de trouver le juste milieu entre donner à nos enfants les meilleures choses de la vie et éviter qu’ils ne deviennent pourris gâtés. Entre les discours de parentalité positive et le laxisme, la limite n’est pas claire et nous commettons parfois des erreurs. Pour vous aider dans cette tâche, voici 5 conseils pratiques pour gérer des enfants gâtés.

5 conseils pratiques pour gérer des enfants gâtés

Vous avez l’impression d’avoir râté quelque chose dans votre éducation en voyant votre petit ange devenir un tyran ? Votre progéniture se comporte comme si tout lui est dû et vous ne supportez plus ses caprices ? Dites vous que ce n’est pas irréversible et qu’il existe quelques tips à mettre en place.

Dans le monde professionnel, on rencontre souvent des personnes qui se distinguent par leur capacité à diriger et à motiver les autres. Ces individus sont ce que l'on appelle des leaders naturels. Ma...Lire la suite

1. Faire preuve d’amour et d’affirmation constante ne veut pas dire gâter son enfant

Cela peut paraître contradictoire, mais un enfant gâté a souvent besoin d’attention et d’affection – et ce sont généralement ces besoins qui poussent son comportement. Ainsi, en lui donnant l’amour et l’affirmation dont il a besoin, vous êtes susceptible de réduire son envie d’avoir toujours plus et de faire des caprices.

Pourquoi est-ce nécessaire ?

Un enfant qui se sent aimé et soutenu développe une image positive de lui-même, ce qui peut l’aider à être moins exigeant et à mieux gérer ses émotions. Voici quelques idées pour montrer à votre enfant que vous l’aimez :

  • Prenez du temps chaque jour pour jouer avec lui et discuter de ses émotions.
  • Soyez toujours présent lorsqu’il a besoin de vous, en particulier lorsqu’il rencontre des difficultés ou qu’il a peur.
  • Faites-lui régulièrement des compliments et encouragez-le dans tout ce qu’il fait.
©Juan Pablo Serrano Arenas

2. Fixer des limites et instaurer le respect : savoir dire non

Un enfant doit comprendre que tout dans la vie a ses limites, et cela inclut ce qu’il peut recevoir de ses parents. Pour éviter d’avoir un petit roi à la maison, vous devez mettre en place des règles claires et être ferme sur leurs applications.

Exemple de règles à installer

  1. L’enfant ne peut pas se mettre en danger ou faire du mal aux autres.
  2. L’enfant ne peut pas manquer de respect aux autres.
  3. Les demandes doivent être formulées de manière polie et respectueuse, sans quoi elles ne seront pas prises en compte.
  4. Pas de négociations possibles concernant les décisions parentales (par exemple, le temps d’écran, la consommation de sucrerie, etc.).

N’oubliez pas : vous devez être cohérent et de ne pas céder à toutes les volontés de votre enfant sous prétexte de vouloir lui faire plaisir.

3. Apprendre la valeur de l’argent

Il est important d’éduquer nos enfants à la valeur de l’argent, afin qu’ils comprennent qu’il ne pousse pas sur les arbres. À partir d’un certain âge, il est possible de mettre en place un système d’argent de poche leur permettant non seulement d’apprendre à gérer un budget mais également à réfléchir aux choses qu’ils souhaitent vraiment acheter avec leur argent.

Quelques astuces pour inculquer la valeur de l’argent

  • Donnez-leur une somme d’argent à gérer sur une certaine durée : ils doivent apprendre à économiser pour les objets qu’ils désirent réellement.
  • Incitez-les à participer financièrement si leurs envies dépassent leur budget (par exemple, si ils souhaitent un jeu ou une paire de chaussures en particulier).
  • Passez du temps avec eux pour les aider à budgéter et à comprendre comment fonctionne l’économie en général.

De cette façon, vous leur offrez la possibilité de prendre des décisions éclairées et de raisonner leurs demandes, tout en leur montrant que vous n’accéderez pas systématiquement à toutes leurs envies.

©Annie Spratt – Unsplash

4. Instaurer le partage et l’empathie

Un enfant gâté peut avoir tendance à se montrer égoïste et peu empathique. Pour éviter cela, enseignez-lui l’importance du partage et de la générosité.

Comment faire pour développer ces compétences sociales ?

  • Stimulez des moments de partage en famille et entre amis, lors desquels chacun apporte quelque chose pour les autres (cadeaux, nourriture, etc.).
  • Proposez des activités bénévoles pour aider les personnes dans le besoin (don de jouets ou de vêtements en bon état par exemple).
  • Échangez régulièrement avec votre enfant sur sa journée, ses émotions, et aidez-le à prendre conscience de l’impact de ses actions sur les autres.

L’enfant doit apprendre à être attentif aux besoins des autres, ce qui peut contribuer à tempérer ses propres exigences.

5. Permettre l’autonomie et la prise de responsabilités

Un enfant trop choyé a parfois du mal à affronter les contraintes de la vie et à se montrer responsable. Pour éviter cela, donnez-lui l’opportunité de développer son autonomie en lui confiant régulièrement des tâches domestiques adaptées à son âge.

Liste non-exhaustive de tâches possibles

  • Ranger sa chambre et son espace de jeu.
  • Faire son lit quotidiennement.
  • Aider dans les tâches ménagères (sortir le linge, mettre/débarrasser la table, etc.).
  • Être responsable de ses affaires scolaires (préparation du cartable, rangement des fournitures, etc.).
©Kampus Production

En prenant ces engagements quotidiens au sérieux, votre enfant comprendra qu’il a une part active à jouer au sein de la famille et apprendra à mieux gérer les frustrations et les envies excessives. Vous devez reprendre votre rôle de parent et lui rendre son rôle d’enfant.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Ces conseils ne sont pas infaillibles et il convient de les adapter en fonction de chaque enfant. Toutefois, en appliquant ces principes avec constance et empathie, vous aurez toutes les clés en main pour aider votre enfant à grandir et à devenir une personne équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *