Se mettre en couple avec une collègue

La conduite à tenir lorsque vous êtes en couple avec une collègue

--- Le ---

Les relations amoureuses entre collègues sont de plus en plus légion au travail. Quelle est alors la conduite à tenir ?

Se mettre en couple avec une collègue
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Les relations amoureuses entre collègues sont de plus en plus légion dans les services et administrations. Le contact créant l'amour, il n'est pas rare que vous puissiez tomber sous le charme d'une de vos collègues, et que cette attirance aille bien plus loin, au point de déboucher sur une relation sérieuse.

 

C'est un sujet assez délicat, au regard de la complexité de l'environnement où cette relation s'est créée, et est appelée à se développer. En effet, il n'est pas simple de mener une relation amoureuse avec une collègue sur son lieu de travail. Cela implique bien de choses, et a sans doute des avantages, mais également des inconvénients. Entre le regard des autres collègues, celui de la hiérarchie, il n'est pas évident que cet amour dure si vous ne prenez pas de la hauteur et ne gardez pas la tête sur les épaules pour gérer la situation comme il se doit. Pour cela, il serait opportun de savoir la conduite à tenir, afin que cette relation n'ait pas de conséquences négatives sur votre rendement à vous deux.

 

Alors messieurs, quelle conduite adopter lorsque vous êtes en couple avec une collègue ? Comment devez-vous vous comporter ? Et si une rupture survenait, comment la gérer ? Que dit la loi en ce sens ? Tour de la question dans cet article !



Envisager une relation selon la taille de l'entreprise où vous travaillez

 

La taille de l'entreprise est un facteur important à considérer, lorsque vous envisagez d'entamer une relation avec une de vos collègues. En effet, c'est selon ce facteur que la nouvelle de votre relation pourra vite se propager ou non au sein de l'entreprise. Si vous exercez dans une structure de petite ou moyenne taille, la vigilance doit être de mise. En effet, étant donné le personnel restreint de ce type d'entreprise, les nouvelles vont aussi vite qu'une trainée de poudre. Ainsi, les chances que tous les salariés de la structure puissent être au courant de votre relation sont grandes. Vous pourrez donc attirer le regard de vos autres collègues, mais aussi de vos supérieurs hiérarchiques. Mieux, les gens perçoivent généralement d'un mauvais œil les relations amoureuses entre collègues dans les petites entreprises, parce qu'ils considèrent que cela pourrait influencer l'atmosphère de travail. La méfiance est davantage élevée dans un contexte pareil.

 

En revanche, lorsque vous travaillez tous les deux dans une grande entreprise, vous pouvez envisager plus sereinement de vous mettre en couple avec la collègue qui vous plait. La différence fondamentale en l'occurrence se trouve dans le fait qu'il s'agit très souvent d'un environnement impersonnel, où tout le monde ne se connaît pas forcément. Il est alors plus facile de vivre caché ! De plus, dans une grande structure, vous pouvez avoir la chance d'être dans des services différents ; vous au premier étage et votre partenaire au 5ème. Dans un tel cas de figure, vous n'aurez que très peu de regards sur vous, à condition de vous montrer discret bien sûr. De même, au cas où vos autres collègues seraient au courant de votre relation, le fait que vous exerciez à des niveaux différents pourrait favorablement jouer pour vous. Cependant, il ne faut pas perdre de vue le fait que vos collègues proches puissent voir d'un mauvais œil ce type de relation.


Il va de soi que le fait de vous mettre en couple avec une collègue est une décision libre, que vous pouvez prendre en fonction de vos convictions et de votre personnalité, et de celles de votre partenaire. Il serait prétentieux de trancher dans le vif et d'affirmer que le fait de se mettre en couple avec une collègue est une bonne ou mauvaise idée. Tout dépend de la manière dont vous appréhendez cette relation, de la discrétion qui l'habite et de votre comportement à tous les deux. Il n'en demeure pas moins qu'il faut un minimum de bonne conduite.

 

 

Ce que vous devez savoir avant d'acter votre relation au bureau

 

Il est important pour vous de vous renseigner sur les antécédents de votre future partenaire avant d'entamer une relation de couple, dans les locaux où vous travaillez. N'a-t-elle pas une fois déjà eu une aventure avec un autre collègue ? N'est-elle pas dans le collimateur d'un supérieur ? Est-elle de bonne moralité ? Quels sont ses états de service ? Voilà en quelque sorte des détails qui pourraient vous permettre d'apprécier l'opportunité d'officialiser une relation avec une collègue. En effet, il y va de votre carrière, et même de votre avenir, il sied pour cela de vous poser les bonnes questions.

 

En outre, vous devez prendre le soin de bien la connaitre. Indépendamment de la nature changeante et ambivalente de la femme, il est tout de même des traits de caractères qui renseignent sur quel genre de personne elle peut être. A vous de voir ensuite si vous vous plairez aux côtés de ce profil de femme, qui plus est en considérant que vous la verrez pratiquement tous les jours sur votre lieu de travail. L'idée d'une telle approche est de pouvoir vous faire une idée des conséquences que pourrait avoir cette idylle sur votre rendement professionnel à tous les deux. Serez-vous à même de gérer une éventuelle rupture ? Si oui, pourra-t-elle en dire autant ? Il est donc important d'intégrer tous ces paramètres à votre analyse avant de faire le grand pas.



Une fois la relation actée, que faire ?

 

Une fois que votre collègue aura favorablement répondu à vos avances et que la relation serait effective, vous devez décider d'un commun accord s'il faut garder le silence, ou la révéler à certains collègues. C'est sans doute le sujet le plus délicat auquel vous serez confronté. Cela ne dépend que de vous. Si vous le confiez à un collègue, sachez que les chances pour que d'autres en soient informés sont grandes. Une étude montre en effet qu'un secret confié en entreprise à une personne, est répété à 2,7 personnes en moyennes. Eu égard à ce facteur, il va de soi que la discrétion doit être de mise.

 

Au-delà du facteur discrétion, sachez qu'une fois en couple avec une collègue, vous devez redoubler votre niveau de concentration, afin de ne pas vous monter distrait. Cela suppose que vous devez rester focus sur votre travail. Et si vous êtes amené à travailler avec votre partenaire, faites l'effort de vous limiter aux conversations d'ordre professionnel. Ce n'est ni le lieu, ni le moment de vous laisser aller à une scène de ménage dans les couloirs, près de la machine à café ou dans vos bureaux respectifs. De votre part, cela nécessite un véritable travail sur vous-même. Les sujets relatifs au couple, à son intimité et à ses autres activités doivent être abordés hors du cadre de travail. Autrement, vous pourriez attirer l'attention des autres collègues, qui ne tarderaient pas à remarquer un changement de comportement en vous.



Faire la part des choses entre travail et vie de couple

 

C'est sans doute le problème majeur auquel vous serez confronté si vous décidez de vous mettre en couple avec une femme de votre entreprise. Il importe que vous puissiez tous deux faire la part des choses, et distinguer les discussions de bureau de celles de la maison. Et ce travail en grande partie vous revient. C'est une règle que vous devez vous fixer, afin que votre couple et votre travail puissent aller de l'avant. Si vous devez vous disputez à la maison, que cela soit pour des raisons intimement liées à la vie de couple. Si cela doit se faire au boulot, que cela soit peut-être parce que votre femme n'a pas bien joué son rôle dans le cadre de son travail, et rien que ça. La couette n'est pas lui idéal pour aborder le dernier rapport d'activité déposé en retard par votre chérie ; et le boulot est davantage moins propice pour se plaindre d'une insatisfaction sexuelle. Cette autodiscipline vous permettra de garder votre relation secrète, et de mieux gérer les situations de conflits ; fussent-elles personnelles, ou professionnelles.

 

Par ailleurs il serait bien de faire remarquer à votre partenaire, la nécessité que chacun puisse garder son indépendance, surtout au travail. Aux heures de pause, vous n'êtes pas tenu de passer du temps ensemble. De même, n'êtes-vous pas tenu de fréquenter les mêmes amis, les mêmes collègues. En effet, entre le stress du boulot, les réalités de la vie de couple à la maison, et le fait de devoir vous rencontrer partout au travail, et même dans les cafés et restaurants environnants, il y a de quoi devenir fou. Vous devez donc vous fixer des limites à ne pas franchir. Quand bien-même vous décidez de faire fi de ces facteurs, un minimum de principe doit encadrer vos rencontres au bureau.

 

Il est aussi important dans un contexte pareil, d'éviter les débordements d'affection. La salle de conférence et les bureaux ne sont pas les endroits les plus indiqués pour voler un baiser à votre belle brune. Evitez aussi d'être trop tactile, en ne perdant pas de vue que vous vous trouvez dans un cadre professionnel. De fait, vous ne devez pas mettre vos autres collègues mal à l'aise, et vous devez les respecter. Envie de vous caresser ? De bécoter ? Eh bien attendez la fin de l'heure. C'est aussi simple que ça. Vous pouvez cependant vous permettre de déjeuner de temps à autres, histoire de déstresser pendant vos heures de pause. Rien ne vous l'interdit, pour peu que vous soyez hors de votre cadre de travail.

 

 

Connaître les législations en la matière

 

Savoir ce que prévoit la loi en matière de relation amoureuse entre collègues, est une bien belle manière d'envisager votre vie de couple avec une collègue. La connaissance de la législation en ce sens, vous permettra de lieux gérer cette idylle, sans qu'elle n'ait de conséquences sur votre travail à chacun.

 

Le code du travail n'interdit pas les relations amoureuses entre collègues au bureau. Après sa modification en 1982 par les lois Auroux, le code du travail stipule que « la vie de couple ne relève pas de l'entreprise ». Voilà qui est plutôt claire et devrait faire vos affaires. C'est dire que votre employeur ne peut vous interdire de vous mettre en couple avec une collègue. Il peut cependant vous imposer des restrictions ; ce qui d'ailleurs est logique pour ne pas perturber le bon fonctionnement de la boite, qui plus est lorsqu'il estime qu'il y a « trouble manifeste à l'entreprise », et vous avez une attitude trop affichée, peu discrète.


Lors de votre histoire d'amour avec la jolie brune du 5ème étage par exemple, vous vous devez donc d'être professionnel, et d'éviter toute situation pouvant affecter votre travail, et dont votre relation serait la cause. Votre employeur peut aussi prendre des mesures contre vous, et même vous licencier s'il estime justement que vous avez une conduite disproportionnée de par votre relation, ou si votre rendement baisse considérablement du fait de cette histoire d'amour.



Faut-il officialiser la relation ou pas ?

 

Pan délicat de votre relation avec une collègue, l'officialisation ou non est un aspect dont vous seul pourrez apprécier l'opportunité. Bien évidemment, elle a des avantages, et à certains égards des inconvénients. Dans tous les cas, si vous décidez de rendre publique votre relation, il importe d'attendre qu'elle ait grandi, et que vous ayez la certitude de pouvoir assumer une telle décision, en faisant face aux regards des collègues et supérieurs. Une relation grandie, et qui peut être rendue officielle, est celle qui a su respecter les principes et limites évoqués plus haut, et dont les bases ont été intégrées aussi bien par vous, que par votre collègue, au point de faire partie de votre quotidien.

 

Naturellement, si devez officialiser cette histoire d'amour avec votre collègue du 5ème, vous devez d'abord commencer par votre hiérarchie. Ceci se fera dans le respect des règles de bienséance. Suivront ensuite vos collèges proches. Vous n'êtes pas tenu de les en informer tous, ni de faire passer un communiqué pour cela. Le temps et le bouche-à-oreilles se chargeront du reste. Ainsi, votre couple deviendra légitime. Vous vous sentirez plus libre (sans l'être vraiment), et vos collègues ne pourront plus vous en vouloir de les avoir menés en bateau.


Aussi parfaite que soit une relation, il ne faut pas perdre de vue l'éventualité d'une rupture. La rupture est sans doute le problème le plus difficile auquel vous pourrez être confronté dans une relation. Cette difficulté est davantage saisissante, lorsque la rupture a lieu entre votre collègue et vous. Pour ne pas vous laisser emporter par la colère, la tristesse, ou le désarroi, messieurs les virils, gardez la tête sur les épaules et comportez-vous en gentleman, au moins pendant que vous êtes au bureau.



La rupture au travail, quelles en sont les conséquences ? Que faire ?

 

La rupture est une situation bien difficile à gérer, qui plus est lorsqu'elle survient entre une collègue et vous, alors que toute l'entreprise était au courant de cette belle histoire d'amour. Il sied donc d'évaluer les conséquences de cette séparation sur l'environnement de travail, ainsi que la conduite à tenir pour éviter que cela ne dégénère. Il y va de votre réputation.

 

Quelles peuvent être les conséquences de la rupture ?

A cause de l'environnement de travail, de la pression, des regards extérieurs, ou pour d'autres raisons, vous pourrez être amené à rompre cette relation qui vous liait à votre brune. Ceci ne sera pas sans conséquences :
  • Difficultés à continuer de vous fréquenter professionnellement ;
  • Dépression ;
  • Difficultés de concentration ;
  • Diminution de votre rendement et de vos prestations globales ;
  • Conséquences sur le travail et même sur vos autres collègues lorsque les ragots vont commencer à courir de gauche à droite ;
  • Raillerie des collègues ;
  • Déception de la hiérarchie qui pourrait estimer (à juste titre) que cette rupture affectera vos rendements à tous les deux ;
  • Réputation de l'entreprise pouvant être remise en cause après une dispute post-rupture.

Vous l'aurez compris, les conséquences d'une rupture sur la relation professionnelle, et personnelle sont de diverses natures. Il faudrait donc les évaluer, autant qu'il faut évaluer votre capacité à pouvoir les surmonter, avant d'envisager quoi que ce soit.


Que faire lorsque la rupture survient ?

Comme au début de votre relation, il serait bien qu'ensemble vous décidiez de la conduite à tenir au travail, le temps que chacun ne puisse définitivement tourner la page. La première des choses à faire est sans doute de prendre vos responsabilités, vous en premier messieurs. C'est la seule manière de pouvoir surmonter ce problème, indépendamment de l'objet et des raisons de la séparation. Vous devez ensuite décider s'il faut en informer ou non vos collègues et votre hiérarchie. L'idéal serait de le faire, si en amont ces derniers étaient au courant de la relation, ou en avait été informé par vos soins. Cela éviterait déjà les sous-entendus, les ragots, les spéculations, et clarifierait la situation.

 

En outre, vous conservez au-delà de votre rupture, une responsabilité vis-à-vis de votre travail, de vos supérieurs, et de vos collègues. Vous vous devez donc de ne pas pourrir cette ambiance, en prenant de la hauteur par rapport à la situation. L'objectif est que votre entourage professionnel ne subisse pas les retombées de votre rupture. Vous devez rester objectif, constructif, et correct en :


  • évitant de laver votre linge sale en public, c'est-à-dire au bureau ;
  • vous concentrant sur votre travail quoi que cela soit difficile ;
  • n'utilisant pas les détails de la vie privée de votre conjointe dont vous avez eu connaissance pendant le temps de votre aventure, contre elle ou contre les intérêts de la boite ;
  • restant objectif, et en distinguant la collègue de l'ex. Vous n'avez pas à remettre en cause sans objectivité le point de vue de votre collègue, sous prétexte qu'elle aurait été infidèle ou de mauvaise foi quand elle était en couple avec vous. Les contextes n'étant pas les mêmes.
  • prenant de la hauteur et en restant objectif en toute circonstance, surtout celle où vous êtes appelé à collaborer avec votre ex.

On comprendrait si vous n'arrivez pas à tenir, et à supporter de revoir votre ex tous les jours. Dans ce cas, vous pouvez demander une mutation. Ainsi, vos différends personnels ne pourront plus déteindre sur la relation de travail. Vous pouvez demander à être affecté à un autre étage, dans une autre unité, ou dans une autre filiale dans la même ville, ou hors de celle-ci, selon la faisabilité. Dans tous les cas, à vous de voir ce qui vous conviendrait le mieux, et dans quelles conditions vous vous sentirez plus à votre aise après une éventuelle rupture.


Nouer une relation amoureuse avec une collègue est un sujet d'une grande délicatesse. Cela peut aisément se comprendre dans la mesure où de nombreux facteurs entrent en ligne de compte et permettent d'apprécier si cette initiative est une bonne ou mauvaise idée. Si le choix de la décision finale est laissé à votre libre appréciation, lorsque vous vous déciderez à entamer cette relation, vous ne pourrez occulter certaines modalités. Ces dernières vont des regards extérieurs et notamment des collègues et supérieurs, à la gestion d'éventuelles situations de crise, où il faudra distinguer la compagne de la collègue.


C'est à l'évidence une situation peu confortable, qui pourrait vous mettre dans une posture peu agréable. Cependant, vous pourrez bien la gérer si vous installez correctement les bases et principes de votre idylle. Ce n'est qu'à cette seule condition que vous pouvez sereinement envisager une vie de couple, dans un cadre professionnel. Et là encore, vous devez vous apprêtez à faire face aux coups du sort, et à assumer votre choix, quoi qu'il arrive. Et dans l'éventualité d'une rupture (on ne le souhaite pas), il faudrait avoir la force mentale pour pouvoir remonter la pente, et faire face à de nouveaux défis ; étant donné que vous serez toujours amené à collaborer avec votre ex.


Vous aurez compris qu'au regard de la sensibilité du sujet, et des nombreux aspects qu'il intègre, vous seul pourrez apprécier si une telle relation en vaut la peine. Alors, vous sentez-vous prêt à l'envisager ? Pourrez-vous en assumer les conséquences ? Ou peut-être n'y voyez-vous aucun risque ?

Thèmes connexes :
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES