Pourquoi on aime Clara Morgane…

Un calendrier sexy et plein de projets pour 2014

--- Le ---

Charmante, pétillante, sexy… Ainsi est Clara Morgane. Et ce n’est pas l’interview qu’elle nous a accordée qui va nous faire dire le contraire.

Pourquoi on aime Clara Morgane…
DR ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
Masculin.com
[Google+]

On a déjà lu et vu beaucoup de choses au sujet de Clara Morgane. Aujourd’hui, ce que l’on peut surtout dire d’elle, c’est qu’elle est une femme accomplie, à qui tout sourit ou presque. Il faut dire que la jolie marseillaise ne manque pas de projets et d’ambition. Nous avons encore pu nous en apercevoir lors d’une interview qu’elle nous a accordée, il y a quelques jours…

Alors, ça y est, ton calendrier 2014 est sorti.  Quel était l’objectif avec cette nouvelle édition ? Quelles « émotions » as-tu cherché à faire passer ?
Cela fait maintenant plus de 10 ans que je fais des calendriers. Chaque année, le challenge est de rendre l’objet plus intéressant, plus qualitatif. J’ai eu la chance de travailler avec de nombreux photographes par le passé et c’est encore le cas pour cette édition 2014, avec Gyslain Yahri, un photographe de mode dont la réputation n’est plus à faire.

Pour ce nouveau calendrier, on a choisi un thème « iconique », avec un style très épuré. On a souhaité mettre l’accent sur le corps dans son ensemble, et sur le regard en particulier. C’est un peu du Body Art, en fait. On a aussi voulu exprimer une dualité : c’est pour cela que certaines photos sont sur fond blanc et d’autres sur fond noir, par exemple.

On a déjà parlé 1000 fois de ta reconversion…
(Clara nous interrompt). Reconversion, vous avez dit ? C’est marrant, ce mot. J’imagine que vous faites allusion à mon passé dans le X. C’est quand même drôle que les gens conservent cette image alors que c’était il y a 12 ans et que je n’ai tourné que pendant un an, avec mon petit ami de l’époque. Alors, certes, j’ai ensuite présenté le Journal du hard pendant 7 ans, mais bon, j’ai fait plein de choses aussi, depuis !



Justement, c’est là où je voulais en venir. Tu fais de la TV, tu as créé une marque de lingerie, tu as joué au théâtre… Ton actualité ne se limite vraiment pas au fameux calendrier sexy !
Ah oui, j’ai toujours quelque chose à faire ! Le théâtre, c’était une expérience extraordinaire. J’ai eu la chance de travailler sur Le Cabaret Canaille, mis en scène par Nicolas Briançon au théâtre de la Pépinière Opéra, à Paris. On y proposait de vieux textes censurés, du 18ème, 19ème et même du début du 20ème siècle. Des textes de Maupassant, Rimbaud, Verlaine, de Musset et j’en passe. On retrouve d’ailleurs certaines de ces citations sur le calendrier…

D’ailleurs, pour en revenir au calendrier, vous savez que je lance aussi un calendrier masculin cette année ? Enfin, un calendrier pour les femmes, mais avec des hommes !

Ah oui ? Un calendrier dans le même esprit que le tien ? Tu poses aussi dedans ?
Alors, oui, c’est tout à fait dans la même ligne, avec un joli travail photographique et une belle mise en valeur du corps masculin. On a choisi 10 hommes qui n’étaient pas du tout mannequin à la base (des agents marketings, des notaires…) et… je les ai déshabillés (rires) !

Et pour répondre à vos questions, oui, je pose juste sur l’une des photos. Histoire qu’on sache bien que c’est un calendrier Clara Morgane, dans le même esprit que mon calendrier !


Clara Morgane - calendrier 2014

Le calendrier, donc, c’est une chose, mais tu fais aussi de la TV…
Oui, le Grand Bêtisier sur NRJ 12, et ça cartonne ! On a à chaque fois plus de 500 000 téléspectateurs. Et puis, j’attaque une nouvelle émission sur Discovery Channel avec MC Jean Gab’1, qui s’appelle Dans la tête du tueur. Une émission de faits divers, comme son nom l’indique.

Ah oui, ça n’a rien à voir avec le bêtisier, donc…
Non, pas du tout ! C’est ça qui me plait : passer de l’humour au drame, si on peut dire. Cela me permet de prouver que j’ai plusieurs cordes à mon arc et puis, ça évite de se lasser !
Après tout, j’aime dire que mon métier, c’est de l’expression, de la représentation et même parfois de l’exhibition. Que ce soit à la télé, au théâtre ou dans mes chansons.

A propos de musique, tu as déjà fait deux albums… et j’ai cru entendre qu’un troisième, plus jazzy, était en préparation ?
Alors, oui, mais je ne peux pas trop en parler pour le moment. J’ai la chance de ne pas avoir de contraintes de maison de disque, je peux donc prendre mon temps pour faire des choses originales et vraiment prendre du plaisir.
Je peux quand même vous dire que, pour ce projet, je suis entourée de 17 musiciens, dont Gérard Daguerre, le pianiste de Barbara et de Charles Aznavour, qui est quelqu’un que j’admire vraiment et avec qui j’avais travaillé pendant Cabaret Canaille…

Bon, et comme on est sur Masculin.com, on va quand même te demander de nous parler des hommes d’aujourd’hui, du type d’homme qui te plait.
En fait, aujourd’hui, je peux dire que l’homme idéal – il existe, hein ! – est un homme qui me comprend, qui comprend les femmes, leur besoin de liberté, leurs différences… C’est important qu’un homme nous donne l’impression que l’on est libre mais aussi que l’on est soutenue.

Du coup, l’aspect physique passe naturellement au second plan. Je pense qu’un homme qui est capable d’accompagner une femme au quotidien, de l’élever, de l’encourager, devient d’autant plus charmant et séduisant.

Tout un programme. En tout cas, merci à toi Clara et à bientôt, j’espère !
Merci à vous, c’était vraiment une chouette interview…

Calendrier Clara Morgane 2014
Editions Hugo & Cie
Prix : 19,99 euros

Découvrez la Galerie Photo

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS