Défilé Lanvin 2016 : la mode pour tous les hommes

Pour l'été 2016, c'est une collection de 44 looks, tous différents, qui compose le défilé Lanvin. Un défilé souvent sombre mais toujours élégant.

L’homme aux multiples facettes selon Lanvin

A l'école des Beaux-Arts, où s'est tenu comme à l'accoutumée le défilé Lanvin, les 44 silhouettes ont arpenté le podium au son de "La Fête Noire", chanson du français Flavien Berger, qui donnait la tonalité du show.

"Ce n'est pas ambiance fleurs et plage"

Depuis des décennies, Galeries Lafayette incarne le charme et l'élégance à la française. Ce grand magasin iconique de Paris est une référence incontournable pour les amateurs de mode. Aujourd'hui, no...Lire la suite

"C'est assez sombre et nocturne, ce n'est pas ambiance fleurs et plage", a commenté le Néerlandais Lucas Ossendrijver, chargé des collections homme de Lanvin, avec le directeur artistique Alber Elbaz.

De subtils imprimés fauve

Les pantalons sont tantôt ajustés, tantôt plus amples à taille haute avec des vestes de costume légèrement oversize, des fils de couture volent comme des franges depuis une veste sans manche ou un tee-shirt, pour un effet artisanal. Les détails sont soignés et la palette fait la part belle au noir, marine, bordeaux, avec de subtils imprimés fauve.

L'acteur français Reda Kateb, souvent habillé en Lanvin, était présent au défilé. "Je trouve qu'il y a une liberté qu'on trouve rarement dans le monde de la mode, surtout des choses qui peuvent parfois paraître +casual+ comme des vestes zippées, qui sont travaillées avec l'élégance du détail et les mélanges de matières", a-t-il dit à l'AFP.

Un défilé, pas un vidéo clip

Alber Elbaz a expliqué avoir voulu un défilé "sans gimmick", qui ne soit "pas un vidéo clip", insistant sur le travail d'atelier et le savoir-faire à l'oeuvre.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

"Il s'agissait de prendre le confort du sportswear et le mêler au tailleur, prendre la légèreté du sportswear et des tissus +qui respirent+ pour s'en servir dans des pantalons de costume", a-t-il résumé.