Les 10 types de chapeaux pour homme à connaitre

Quel chapeau choisir pour être vraiment élégant, se protéger du soleil et de la pluie ?

Jusque dans les années 1950, un homme élégant ne pouvait pas sortir sans son chapeau. Accessoire incontournable, le couvre-chef protégeait à la fois du froid et du soleil tout en étant un signe de distinction sociale. Mais son usage s'est peu à peu perdu… avant de revenir (un peu) en grâce au début des années 2000.

Vous allez voir que le chapeau est vraiment l'accessoire idéal pour compléter une tenue et être élégant. Mais avant de choisir le modèle que vous porterez, voici un guide des principaux chapeaux pour homme à connaître et à essayer.

Le trilby


Chapeau Trilby Baisers Salés : 17,90€ sur La Redoute

Son nom serait tiré du roman éponyme de George du Maurier, sorti en 1894. Ce petit chapeau à bords courts (moins de 5 cm), est rond avec une calotte basse et plutôt molle. C'est l'un des plus célèbres.

On en trouve en feutre, toile de coton, paille, laine et même en lin. Il s'adapte donc à toutes les saisons et reste facile à porter.

Le Fédora


Chapeau Fédora en feutre Brixton : 77€ chez Traclet

Il est aussi connu sous le nom de Borsalino, celui de la marque la plus célèbre. En feutre avec des bords larges, il a été popularisé par Humphrey Bogart ou Jean-Paul Belmondo dans le film… "Borsalino".

Le bord est légèrement descendant à l'avant et plié vers le haut à l'arrière alors que la calotte est creusée. C'est également un grand classique de la mode masculine.

Le pork pie hat


Pork pie hat Gamble & Gunn : 28,99€ sur Amazon

Popularisé au 21ème siècle par le personnage de Walter White dans Breaking Bad, ce chapeau rond se distingue par sa calotte basse et plate. Son nom fait référence à la tarte au porc, un plat britannique typique.

Le canotier


Canotier ecanot : 24,99€ aux Galeries Lafayette

En paille avec bords et calotte plats, il est généralement cerné d'un ruban. Il était apprécié des sportifs à la fin du XIXème siècle et reste associé aux plaisirs de l'été. C'est le chapeau idéal pour la détente élégante.

Le haut de forme


Chapeau haut de forme Traclet : 95€ sur Cdiscount

Avec sa calotte large et haute, cylindrique et cernée d'un ruban, il est très élégant mais difficile à porter au quotidien. On le réserve pour les mariages très chics et on le porte avec un queue-de-pie. Et non, on n’en sort pas systématiquement un lapin.

Le chapeau melon


Chapeau melon homme : 35€ chez Headict

Très connu, il est tout en rondeur avec ses bords courts et recourbés. A l'origine, le chapeau melon était porté par les garde-chasse anglais. On l'associe à Charlie Chaplin ou aux Dupont/d de Tintin. Mieux vaut le choisir de bonne qualité pour éviter qu'il s'aplatisse.

Le panama


Chapeau Panama traditionnel : 56,95€ sur Amazon

Le vrai panama est en fibres végétales. Il est souple et léger et c'est devenu un symbole d'élégance. L'authentique peut être roulé dans la poche et possède une rosace sur le sommet de la calotte. Il est le plus souvent de couleur ivoire et ceint d'un ruban marron ou noir.

Le vrai panama est entièrement tissé à la main mais on en trouve à tous les prix en fonction de la finesse de la paille.

Le chapeau de cow-boy ou Stetson


Chapeau de cow-boy en laine Stetson : 119€ sur Amazon

C'est un modèle à larges bords qui servait à protéger les cavaliers. Il est le plus souvent en feutre et le stetson est un modèle particulier. C'est le chapeau de Buffalo Bill, inventé par John B. Stetson dans les années 1860. Il reste tout de même difficile à porter au quotidien, à moins que vous n’habitiez au Texas.

Le béret


Béret à carreau Asos : 16,99€ sur Asos

Symbole de la France, il est mou, rond, en laine pour protéger du froid. Il est toujours très porté dans le Sud-Ouest et pourrait connaître, à l’instar du bob, une nouvelle heure de gloire avec le retour en force de la mode des années 1990. Alors, prêt à ressortir votre béret Kangol ?

Le sombrero


Sombrero chapeau Cordobes : 123€ chez Traclet

C'est le chapeau traditionnel d'Andalousie, popularisé par Zorro. Loin du cliché du déguisement mexicain, le vrai sombrero (ou chapeau Cordobes) ressemble à un canotier mais avec des bords plus larges et généralement en feutre.

Partager