Les différents types de cheveux chez l'homme

Connaitre son type de cheveux pour choisir un shampoing adapté

--- Le ---

Connaitre son type de cheveux permet de leur apporter des soins adaptés. Car on n'utilise pas le même shampoing avec des cheveux secs ou des cheveux gras.

Les différents types de cheveux chez l'homme
© iStock - Kazzakova ©
Christophe Boucher

Tous les hommes n'ont pas les mêmes cheveux. Le même type de cheveux, devrait-on plutôt dire. Cela peut paraître évident, mais ce n'est en aucun cas anodin. Car qui dit types de cheveux différents dit soins différents et adaptés. Un homme qui a les cheveux gras ne devra ainsi pas utiliser le même shampoing qu'un autre homme ayant les cheveux secs...

Mais avant de savoir quel produit choisir, encore faut-il savoir comment on reconnaît tel ou tel type de chevelure... Voici donc un dossier complet ainsi qu'une sélection de shampoings pour vous aider à y voir plus clair au niveau capillaire.

Quels sont les différents types de cheveux ?

Il faut savoir que le type de cheveux dépend dans un premier temps essentiellement de votre hygiène de vie : un bon état de santé général, une alimentation équilibrée, un sommeil suffisant... Les facteurs héréditaires sont aussi à prendre en compte, de même que les soins que vous apportez à vos cheveux, car l'utilisation de shampoings inadaptés ne leur rendra pas service, bien au contraire.

Les produits composants les shampoings et les soins sont vraiment différents d'un type de cheveux à l'autre. Respectez bien les étiquettes des produits et choisissez-les en fonction de la catégorie à laquelle vous appartenez.
Sachez qu'il existe 3 principaux types de cheveux : les cheveux normaux, les cheveux secs et les cheveux gras. Grâce à notre partenaire Hélène Clauderer du centre Clauderer, nous allons passer en revue ces différents types et vous apporter des réponses concrètes concernant ce sujet.


Pas facile d'être un homme aux cheveux gras !

Les cheveux normaux

Si vous êtes un homme aux cheveux normaux, réjouissez-vous ! C'est une réelle chance d'avoir ce type de cheveux, ils sont le résultat d'un entretien adéquat et, comme nous venons de le voir, d'une bonne hygiène de vie. Ils sont brillants, doux au toucher, se démêlent et se coiffent facilement.

Ce que vous devez éviter :

  • Les shampoings et les soins inadaptés à votre type de cheveux.


Ce que nous vous recommandons :

  • Continuez sur votre lancée : bonne hygiène de vie, pas trop de tabac, ni d'alcool...
  • N'hésitez pas à vous faire des frictions avec des lotions tonifiantes pour cheveux normaux (1 fois par semaine est tout à fait correct).
  • Avant le shampoing et non pendant, vous pouvez masser votre cuir chevelu afin de faciliter l'irrigation des vaisseaux.

Les cheveux secs

Les cheveux secs sont dûs à un manque de sébum. Celui-ci joue un double rôle, cosmétique et hygiénique, dans la beauté et la santé d'une chevelure : c'est l'une des trois fonctions vitales du cheveu. Produit par la glande sébacée, le sébum doit normalement lubrifier le cheveu et l'entourer d'un microfilm protecteur, indispensable à sa bonne forme. L'insuffisance ou le manque de sébum (hyposéborrhée) fragilise le cuir chevelu et favorise les irritations. La kératine perd son élasticité, le cheveu devient vulnérable, cassant et terne.

Ce que vous devez éviter :

  • Les shampoings trop fréquents. Si doux soient-ils, ils éliminent le peu de sébum produit naturellement.
  • Les manipulations cosmétiques (permanentes, colorations et teintures...) trop souvent répétées.
  • Trop de soleil, surtout, s'il est accompagné de bains de mer ou de piscine : l'action conjuguée des infrarouges et du sel (ou du chlore des piscines) déshydrate le cuir chevelu et peut fortement endommager une chevelure sèche par nature.


Ce que nous vous recommandons :

  • Les crèmes avant-shampoing, à base d'huiles végétales et de collagène (pour pénétrer au cœur de la kératine). L'ensemble nourrit le cheveu, sans le graisser ni l'alourdir en surface.
  • Pour le shampoing, le remplacer, une fois sur deux, par un ou deux jaunes d'œuf (suivant le volume de la chevelure, et surtout pas le blanc !). La lécithine, corps gras dont l'œuf est composé, a la propriété d'aspirer et de retenir poussières et impuretés, sans avoir à utiliser de base lavante. Le sébum naturel est ainsi totalement protégé. Bien rincer à l'eau tiède.
  • Le rinçage des cheveux, immédiatement après les bains de mer ou de piscine, sans attendre la fin de la journée.
  • En alimentation, un apport en acides gras essentiels aide à lubrifier les cheveux et à les rendre moins secs. En contiennent particulièrement : huile de noix, de pépins de raisin, de tournesol (pression à froid), poissons des mers froides, œufs de poisson...
  • Les cures de vitamines pour cheveux secs : vitamine E et acides gras essentiels.

Les cheveux gras

Sur le cuir chevelu, la sécrétion de sébum est dite excessive, lorsque la sensation d'avoir les cheveux gras apparaît dès le troisième jour après shampoing. On parle alors de séborrhée. Le terme d'hyper-séborrhée est réservé aux cheveux gras dès le premier jour.

Comment on les reconnaît ?
Les symptômes des cheveux gras peuvent se situer à trois niveaux différents, du plus bénin au plus préoccupant :

  • Au premier niveau, l'excès de sébum rend le cheveu mou et lourd, difficile à coiffer. L'inconvénient peut être vécu comme esthétiquement très handicapant mais il est sans gravité.
  • La séborrhée peut aussi entraîner la formation de pellicules grasses. Engluées dans le sébum, celles-ci restent plaquées au cuir chevelu, favorisant le développement de bactéries et de démangeaisons.
  • Si vous avez une prédisposition à perdre vos cheveux, la séborrhée peut contribuer à l'affinement progressif de vos repousses. Partie cachée de l'iceberg, ce troisième symptôme n'est repérable qu'à l'analyse microscopique du cheveu, c'est pourtant le plus préoccupant des symptômes, puisqu'il agit sur le renouvellement même du cheveu.


Pourquoi a-t-on les cheveux gras ?
Stagnant sous le cuir chevelu au lieu de s'évacuer entièrement à l'extérieur, le trop-plein de sébum engorge le follicule pileux, à l'endroit précis où sont situées les cellules de reproduction du cheveu. Cette infiltration génère des toxines qui vont s'agglutiner autour des racines et gêner la circulation du sang. Asphyxiées, comprimées, les racines produisent alors des cheveux plus faibles. La séborrhée n'est pas un facteur déclencheur des alopécies androgénétiques mais c'est certainement un facteur aggravant.

Produite par les glandes sébacées, la sécrétion du sébum dépend des androgènes (hormones génitales et surrénales), à partir de la puberté. Ceci explique qu'un excès de sébum n'apparaisse pas avant l'adolescence.
Cette production de sébum est transmise génétiquement. Pour autant, l'hérédité n'est pas seule en cause et la séborrhée est souvent largement amplifiée par plusieurs facteurs sur lesquels il est possible d'agir : le stress, une nourriture trop riche, un entretien des cheveux mal adapté, qui stimule les sécrétions sébacées, alors même qu'on tente de les modérer (séborrhée réactionnelle).

Ci-dessous, quelques conseils pour aider le cuir chevelu et les cheveux gras à modérer leur production de sébum.

 

Racine de cheveux asphyxiée ou dégagée : pourquoi a-t-on les cheveux gras ?
Racine de cheveux asphyxiée ou dégagée : pourquoi a-t-on les cheveux gras ?

 



Ce que vous devez éviter :

  • Pendant le shampoing : les massages du cuir chevelu, l'eau trop chaude, la pose trop longue du shampoing et deux lavages successifs. Ce sont autant d'excitants locaux pour les glandes sébacées.
  • Le séchoir à température élevée et placé trop près du cuir chevelu : il assèche artificiellement la peau et stimule d'autant la sécrétion de sébum.
  • Les produits dits "anti-séborrhéiques", à base d'alcool, qui modifient de façon négative le pH du cuir chevelu.
  • Les brosses ou peignes à dents serrées : ils propagent la migration du sébum sur les longueurs.
  • Une nourriture riche en graisses saturées : charcuteries, fritures, pain blanc, sucres industriels, fast-food et excès d'alcool... Ce type d'aliments active les sécrétions sébacées et favorise la formation de toxines, lesquelles peuvent gêner la circulation du sang vers les racines ou entraîner pellicules et démangeaisons.


Ce que nous vous recommandons :

  • Les shampoings fréquents, c'est-à-dire autant de fois par semaine que vous en ressentez le besoin. Mais les produits que vous utilisez doivent impérativement être ultra-doux et de pH neutre, afin d'éviter l'effet "stimulus" bien connu (excitation des glandes sébacées, sitôt les cheveux séchés).
  • En cas de cheveux gras à la racine et secs aux pointes, essayer de "tenir" un jour de plus, afin que les longueurs ne soient pas en contact trop fréquents avec un produit lavant. Ne faire qu'un seul shampoing, utiliser de l'eau tiède, faire un dernier rinçage à l'eau froide.
  • De l'eau froide en dernier rinçage du shampoing pour éviter l'excitation de vos glandes sébacées.
  • Un massage rapide du cuir chevelu, deux fois par semaine, sur cheveux non mouillés, avant (et non pendant) le shampoing.
    Attention, masser ne signifie pas frictionner : les doigts ne doivent pas déraper mais bien rester fixés sur l'endroit de la tête où ils sont posés. Le principe consiste en effet à faire glisser la peau du cuir chevelu le long du crâne et non les doigts le long de la peau.
  • Les masques de plantes à tannin, qui s'accrochent au cheveu par affinité naturelle, le tonifient et absorbent le sébum, tout en laissant respirer le cuir chevelu. C'est le meilleur remède local contre les cheveux gras.
  • Une alimentation riche en légumes verts et en fruits frais, qui aident à éliminer les toxines sébacées.
  • Les cures de vitamines anti cheveux gras : acides aminés soufrés, zinc, vitamine B6.


Enfin, si vous avez un problème de chute de cheveux, n'hésitez à faire établir un diagnostic par le Centre Clauderer.

Notre sélection de shampoings selon votre type de cheveux

Pour finir ce dossier, nous vous proposons une sélection de 3 shampoings adaptés à chaque type de cheveux.


Un shampoing pour chaque type de cheveux

 

1. American Crew, Shampooing Fréquence
(cheveux normaux ou gras)

Ce shampoing lave en douceur, hydrate et fortifie le cuir chevelu. Il élimine l'excès de sébum et freine sa réapparition. La chevelure est légère, vigoureuse, brillante et facile à coiffer.  

 



2. Baxter of California, Shampooing Mentholé
(cheveux fins, secs ou abîmés)

Un shampoing mentholé nourrisant, apaisant. Il nettoie en douceur et revitalise les cheveux. La formule permet de combattre la pollution et les toxines naturelles.

 



3. Anthony Logistics, Shampoing Lavage Quotidien
(cheveux normaux et secs)

Ce shampoing à action nourrissante intense et réhydratante permet de laver en douceur le cuir chevelu. Sa formule riche a un effet réparateur et rafraîchisse le cheveu tandis que les protéines de blé renforcent la fibre capillaire.

 

Thèmes connexes : shampoing
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS