Ludovic Bonnet
Il y a 10 ans

La chemise pour homme se met au parfum

Un vêtement conçu pour masquer les mauvaises odeurs

Yamaki, une marque japonaise, vient de lancer une chemise qui permet de lutter contre les odeurs corporelles. Et si les hommes se mettaient à enfin sentir la rose ?

La chemise est un vêtement incontournable dans le vestiaire masculin. Incontournable et pas forcément facile à renouveler. Si certains n’hésitent pas à opter pour la chemise hawaïenne, de nombreux hommes privilégient la chemise plus élégante, qui se marie parfaitement avec un joli costume.
« L’homme qui sent bon »
Et dans ce cas, les chemises à col mao peuvent être une alternative sympathique. Mais désormais, les hommes auront la possibilité d’opter pour des chemises élégantes, mais aussi relativement… technologiques ! En effet, une entreprise japonaise, Yamaki Co. Ltd., a trouvé une nouvelle façon de masquer les odeurs de fauves de ces messieurs après une longue journée au bureau, en créant une chemise qui diffuse une odeur agréable.
Le nom de ces nouvelles chemises, baptisées Otoko Kaoru, est d’ailleurs évocateur : en japonais, cela peut effectivement se traduire par « l’homme qui sent bon ».

Yamaki a collaboré avec l'entreprise de chewing-gums Kracie, qui avait déjà fait parler d'elle en 2006 avec son nouveau chewing-gum qui parfumait l'intérieur de l'estomac et qui, d'après Kracie, avait également le pouvoir de parfumer la peau des consommateurs – ils sont fous ces Japonais !
Des capsules de parfum de rose dans le col
Après le succès rencontré par ce drôle de chewing-gum, Kracie a donc décidé de s’associer à Yamaki pour partir à la conquête du monde de la mode. Des capsules de parfum de rose microscopiques sont intégrées aux cols des chemises Yamaki lors de leur fabrication, et lorsqu'elles sont assujetties à une pression, elles diffusent leur odeur.
Une odeur « subtile » si l’on en croit les mots d’Hideki Kamata, le porte-parole de Yamaki. Et si le succès est au rendez-vous, Yamaki compte étendre sa gamme de vêtements odorants en proposant des pulls et des pyjamas parfumés et espère pouvoir exporter le concept à l'étranger…

Prix : 3 045 yens, soit environ 27 euros

 

 

 

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !